Lg-Verviers

Publié le 06-10-2020 | CP.

24 Heures C1 de Spa-Francorchamps : le « Citropol Youngers Team » une nouvelle fois de l’aventure 

La crise sanitaire dans laquelle nous sommes plongés depuis quelques mois oblige chacun à faire preuve de rigueur et autodiscipline mais aussi de créativité. Parce que notre vie sociale doit reprendre des couleurs sur des bases différentes, les 24 Heures C1 de Spa-Francorchamps seront cette fois réduite à 14 heures de compétition, sur le circuit ardennais. L’épreuve se déroulera du samedi 30 octobre, minuit, au dimanche 31 octobre, 14 heures. Peu importe qu’il ne s’agisse pas d’un double tour d’horloge, le « Citropol Youngers Team » sera une nouvelle fois de l’aventure.  

Constitué de sept concessions Citroën (Awans, Eupen, Herve, Liège, Malmedy, Namur et Verviers), le groupe Citropol a l’an dernier innové en matière d’encadrement de futurs techniciens. On s’en doute, pour les jeunes qui intègrent les filières de formation en mécanique, les sports moteurs constituent un réel centre d’intérêt, un pôle d’attraction très prisé. La compétition automobile représente une forme d’aboutissement par rapport au métier auquel ils se préparent.

Citropol l’a bien compris et avait donc choisi de créer le « Citropol Youngers Team ». « Parmi les membres de la direction et les formateurs de notre groupe automobile, nous cherchions un projet attrayant à proposer à de jeunes recrues afin de les motiver plus encore dans leur parcours professionnel », rappelle Yves Delvenne, manager après-vente de Citropol. « L’idée de préparer une voiture pour la compétition et de pouvoir ensuite l’encadrer pendant la course a alors germé et éclos, assez naturellement… Cette perspective, très concrète, a immédiatement plu, c’est comme ça que l’aventure a commencé. »

 La solidarité, un leitmotiv
L’ambition du « Citropol Youngers Team » est avant tout de créer les conditions d’une expérience formatrice hors du commun, boostée par la perspective de réussite d’un bon classement sportif, en piste. « L’an dernier, on avait été emballés par la super ambiance entre nos jeunes, on ressentait une vraie cohésion avec les pilotes » se souvient Gaëtan Schyns, administrateur du groupe. « Vous savez, on ne peut pas forcément expliquer cette alchimie réussie, il faut la vivre ! Quand les gars se retrouvent à l’atelier le lendemain d’un essai ou d’une course, on ressent une autre ambiance de travail. Du sérieux, de l’entraide, un réel esprit d’entreprise. C’est aussi pour ça qu’on consacre de l’énergie, du temps et des moyens à un projet tel que celui-là. »

Une 4e place en 2019
Le Citropol Youngers Team avait été constitué autour d’une équipe de 7 stagiaires en formation, lesquels avaient consacré leur énergie à la transformation d’une C1, finalement alignée sur la grille de départ des 24H à Francorchamps 2019. « Même l’histoire relative à la sélection de nos trois pilotes fut belle ! » insiste Yves Delvenne.  « L’un deux, Philippe Lorquet, travaille au sein de notre groupe, Julien Lorquet et François Jeurkenne avaient déjà remporté, ensemble, leur catégorie dans de précédentes éditions. »

Un résultat qui est déjà au-delà même des objectifs que le Citropol Youngers Team s’était fixé avant cette première participation.

L’objectif 2020
Fort du succès rencontré lors de cette première, Yves Delvenne l’avait évoqué sans tarder : le projet « Citropol Youngers Team » prendrait une nouvelle dimension en 2020. Pronostic confirmé, le team alignera ainsi une seconde voiture au départ, le 30 octobre prochain.

Douze mécanos (dont six néophytes) issus de la filière formatrice de Citropol encadreront ainsi deux bolides, confiés à deux trios de pilotes à l’expérience longue comme le bras : les pionniers François Jeurkenne, Philippe et Julien Lorquet, rejoints par les anciens rallymen Freddy Loix, Pascal Gaban et l’ancien motard et pilote instructeur Fred Krugger. Rien de moins ! La Citroën C1 #240, qui a terminé au pied du podium l’an dernier, accueillera ainsi sa petite soeur, la Citroën C1 #260, au cœur d’une équipe encore plus soudée.

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑