Brabant wallon

Publié le 17-11-2020 | CP.

Résultats de l’enquête Cube : la mobilité en BW

Les éléments les plus appréciés, lors du confinement de mars dernier, sont la diminution de la circulation (87 % des habitants) et la diminution de la pollution atmosphérique (85 %).

La suite des résultats de l’enquête Cube « Relançons le BW ! » de la Province du BW, en matière de mobilité nous apprend qu’un changement important en terme de mobilité s’est opéré avec l’arrivée du Covid-19. Les déplacements ont été moins nombreux (46 % ont fait moins de déplacements par jour) et surtout plus courts en matière de temps (26 % ont consacré moins de temps à des déplacements) mais aussi de distance (16 % ont fait des distances plus courtes).

Les transports en commun ont enregistré une baisse de fréquentation significative : – 61 % pour le train, – 59 % pour les bus, trams et métros et – 50 % pour les voitures partagées. Bien que les habitants estiment que les transports en commun ont relativement bien géré la crise (67 %), il reste néanmoins un fort sentiment d’insécurité lié à la propagation du virus.

La mobilité douce a, quant à elle, été nettement privilégiée pour les trajets domicile-travail lors du confinement dernier. Le temps, exceptionnellement beau, y est certainement pour beaucoup, mais on constate une réelle envie des citoyens de changer les choses tant au niveau personnel (78 %), que sur le plan professionnel (68 %) et pour la société en général (83 %).

Ainsi, le vélo électrique et non électrique a été beaucoup plus souvent utilisé pour les trajets domicile-travail avec + 42 % et + 33 % respectivement. La marche a également été privilégiée avec 31 % des habitants qui en ont fait plus souvent qu’auparavant.

Les trajets sur les routes du Brabant wallon représentent 49 % des gaz à effet de serre et 86 % de ces gaz proviennent des trajets domicile-travail-école. Face à ce constat, maintenir l’utilisation des modes doux dans les habitudes des Brabançons wallons devient une évidence écologique et économique.

En outre, l’étude révèle que le top 3 des facteurs qui pourraient inciter à changer les habitudes de déplacements domicile-travail est : 61 % diminuer le temps de trajet ; 57  % améliorer la sécurité et 57 % avoir plus de temps.

Curieux de connaître les tendances et chiffres-clés en Brabant wallon ? Inscrivez-vous sur la plateforme www.cubebw.be et partagez votre avis sur les chiffres de l’enquête relatifs à la mobilité.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑