Lg-Verviers

Publié le 23-11-2020 | CP.

Entreprises en difficulté… d’autres solutions que la procédure de réorganisation judiciaire (PRJ) ou la faillite existent !

Le Tribunal de l’Entreprise de Liège, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Liège Verviers Namur (avec le soutien des acteurs économiques et des associations d’entreprises des Provinces de Liège et de Namur) et le Barreau de Liège-Huy collaborent et facilitent l’accès à la procédure de Médiation d’entreprise.

Nombre d’indépendants, de PME ou de grandes entreprises souffrent d’un manque de trésorerie dû, entre autres, à des retards de paiements. Cette problématique risque malheureusement de n’aller qu’en augmentant en raison de la crise que nous connaissons.

Une chaîne d’insolvabilité peut être évitée si une entente entre débiteurs et créanciers est tentée suffisamment tôt. Osez alors faire cette démarche envers vos créanciers et analysez la piste de la MEDIATION D’ENTREPRISE.

Le rôle du Médiateur d’entreprise est d’accompagner l’entreprise ou l’indépendant dans la durée pour trouver des solutions au surendettement. Il est l’intermédiaire entre eux et les créanciers, tout en respectant les prescrits de la loi et en gardant toujours le souci d’impartialité et d’équité entre les parties.

A l’initiative du Tribunal de l’Entreprise de Liège, avec la collaboration de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Liège Verviers Namur (soutenue par les acteurs économiques de terrain) et le Barreau de Liège-Huy, un processus centralisé a été mis en place pour faciliter l’accès à cette procédure de Médiation d’entreprise.

E-mail : info@ccilnv.be

Téléphone : 04/341.91.91

L’entreprise ou l’indépendant sera dirigé vers la permanence de conseils gratuits donnés par des praticiens de l’insolvabilité chevronnés en toute confidentialité, pour ensuite être guidé pour accomplir les bonnes démarches.

Des solutions existent… des acteurs compétents et disponibles sont prêts à vous aider.

© Gajus

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑