Liège-Verviers

Restore Design : l’art de la récup’

3 Minute(s) de lecture

Avec Restore Design, Benjamin Pailhe propose un design artisanal 2.0 alliant les nouvelles technologies, la récup’ et l’artisanat de production. Il conçoit et réalise ses créations originales et atypiques, comme ses luminaires, en Neuvice où il a trouvé son bonheur.

Originaire de Hannut, Benjamin Pailhe effectue ses études en arts plastiques à l’Institut Saint-Luc à Liège. « En sortant des études, je voulais pouvoir faire au quotidien, commence-t-il. Le mot ‘ faire’ est important pour moi, cela veut dire ‘pratiquer’. Ce qui est chouette à Liège, c’est qu’il était facile il y a une vingtaine d’années de trouver des ateliers, des espaces partagés. » Doué pour sentir d’où vient le vent, il entreprend ses premières démarches dans l’événementiel. « La demande était alors forte. Je cherchais aussi de la matière première. J’ai réalisé mes premières découvertes dans  la récupération. On peut en trouver en quantités et elle n’est pas chère. » Cette philosophie de ne pas produire n’est pas alors autant exploitée qu’aujourd’hui. « Je trouvais que c’était sympa de pouvoir travailler avec la matière que je glanais et de ne pas avoir à en chercher. » Il commence à produire des scénographies pour des festivals et d’autres événements en Belgique. De fil en aiguille, il se met à pratiquer l’objet, le design. « Je cherchais des formes, des luminaires, du mobilier… Petit à petit, je me suis dirigé vers ma production propre. » Il y a une dizaine d’années, il tombe sur une petite maison à louer en Neuvice. Coup de cœur. Il produit sur place sa première gamme d’objets. Avec sa compagne, il ouvre la boutique. La rue attire déjà quelques artisans. « Ca m’a poussé à continuer mon travail en tant que dessinateur, créateur et ouvrier, ma compagne s’occupant de l’administratif. »

« Ma petite usine flexible »

Le designer passe par plusieurs phases. « Au début, c’était de l’artisanat avec des outils à main. Puis, je me suis passionné pour les technologies. J’ai ouvert le premier fablab de Wallonie il y a six ans. Un atelier partagé sur des thématiques, des outils numériques, ouvert à tout le monde. Puis, j’ai passé la main. L’atelier est géré depuis trois ans par une nouvelle équipe et est devenu le Relab. » C’est ainsi que Benjamin Pailhe s’auto-forme à ces différentes technologies. « Ouvrir mon propre atelier et ma petite usine flexible répondait à mes attentes et à mes besoins d’être créatif et de pouvoir faire une production au quotidien. Nous avons eu jusqu’à quatre boutiques et une cinquantaine de revendeurs. Cela demandait de pouvoir réagir et d’être assez flexible en production. »

Petit à petit, Benjamin Pailhe se recentre sur son activité première, bien produire, bien faire les choses et les distribuer. « Quand la période que nous vivons encore a commencé, j’ai essayé d’être créatif afin de pouvoir trouver un autre modèle que celui de tout chapeauter. Par exemple, notre ancienne employée a repris à son nom notre magasin de Bruxelles pour qu’elle puisse prendre son identité et son envol. Et cela, avec un partage de compétences. Je voulais me recentrer sur l’activité à Liège. Nous restons en Neuvice, j’adore cette rue. Je continuerai à développer l’axe atelier dont je dispose dans le quartier Saint-Léonard. Je vais construire ma future maison avec mon outillage numérique, libre de droits. Je profite des transitions, de ce qui se passe, pour me recentrer sur d’autres activités. La boutique continue, ainsi que l’atelier qui devient important et assouvit mon besoin de partager des idées, de voir des gens, de travailler ensemble. »

Restore Design vend à partir de son webshop et travaille avec une cinquantaine de revendeurs en Belgique, en France et au Luxembourg. « Nous continuons à rechercher des revendeurs. J’ai enfin mon atelier de production, petite usine de rêve. Et cette envie de produire mieux, mais d’une manière raisonnée. Ma petite équipe est flexible, composée de confrères, d’étudiants. » Actuellement, le designer réalise aussi des aménagements au moulin de Ferrières bientôt transformé en centre d’accueil touristique. Et produit toujours des luminaires et d’autres objets au gré de son imagination.

Restore Design : en Neuvice, 14 à 4000 Liège –  Benjamin Pailhe : 0478/20.87.60 – info@restoredesign.bewww.restoredesign.be

130 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

123cdi, ambitieux pour 2021, lance un nouveau groupement d’employeurs dédié à la logistique

3 Minute(s) de lecture
123cdi est le plus grand groupement d’employeurs en Belgique. Il offre à 75 travailleurs un CDI et des missions longue durée chez…
Liège-Verviers

Le Prix Francqui 2021 décerné à Michaël Gillon (ULiège)

4 Minute(s) de lecture
Le prix Francqui 2021 en Sciences exactes sera décerné au scientifique Michaël Gillon (ULiège) pour ses recherches pionnières en exoplanétologie et astrobiologie….
Liège-VerviersNamur

Développement personnel de vos collaborateurs : 5 avantages pour votre entreprise

4 Minute(s) de lecture
Le développement personnel de vos collaborateurs présente différents avantages pour votre entreprise. La mise en place d’une culture d’apprentissage chez vos collaborateurs…