Liège-Verviers

La société liégeoise Diagenode rachetée par l’américain Hologic Inc.

2 Minute(s) de lecture

Diagenode, société liégeoise de diagnostic moléculaire et de produits épigénétiques, connue du grand public pour avoir commercialisé les tests salivaires de dépistage de la COVID- 19 développés par l’Université de Liège, fait à nouveau parler d’elle en annonçant son rachat par l’américain Hologic Inc., leader mondial de la santé féminine. Une étape importante de développement pour la pépite liégeoise installée dans le parc scientifique du Sart Tilman.

Didier Allaer, fondateur et CEO de Diagenode : « Nous travaillions en partenariat avec Hologic depuis 2016, ce qui nous a par le passé permis de faire grandir nos propres capacités à Liège. Je suis confiant dans l’avenir et dans le fait que cette acquisition s’inscrit dans la bonne voie, pour Diagenode et ses associés. Intégrer Hologic devrait permettre d’amener à leur plein potentiel des produits en développement et de continuer à alimenter les efforts de croissance dans le secteur du diagnostic ».

La maturité de l’écosystème liégeois
En actant son rachat par l’américain Hologic, la pépite technologique wallonne devient de fait le point nodal de la fabrication, de la recherche et de la distribution en Europe pour Hologic.

« On est ravis de voir un acteur de taille tel qu’Hologic investir à Liège, dans une activité qui est aussi synergique pour lui que celle de Diagenode, puisque les deux sociétés travaillent ensemble depuis longtemps, se réjouit Marc Foidart, COO de Noshaq en charge des sciences du vivant. Je suis également confiant dans la capacité de développement des activités à l’avenir. Cette acquisition traduit également la maturation croissante de l’écosystème liégeois et wallon, et montre que l’on a des sociétés qui ne sont plus des jeunes pousses, mais qui se trouvent dans une phase de maturité et de croissance à même de contribuer au redéploiement économique de la région », 

Des répercussions économiques qui marquent aussi une très belle réalisation pour le fonds Epimède. Outre une capitalisation pour ce dernier, le fonds confirme une fois de plus sa stratégie gagnante dans l’accompagnement des biotechs wallonnes.

Une validation que confirme Philippe Degeer, Invest Manager d’Epimède : « La stratégie d’Epimède capital a toujours été, de par son partenariat public-privé, de privilégier à la fois la plus-value financière et l’ancrage en Wallonie de l’activité économique. À ce titre, l’exemple de Diagenode où nous étions le Lead Investor est une très belle instanciation de notre modèle, que nous souhaitons continuer à développer dans les années à venir. »

Image par fernando zhiminaicela de Pixabay

3200 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

La distillerie Radermacher sort une première édition limitée

1 Minute(s) de lecture
Etablie à Raeren, la distillerie Radermacher est l’une des plus anciennes distilleries de Belgique. Fondée en 1836, elle est dirigée par la…
Liège-Verviers

“ELOIS”, l’instrument hyperspectral compact d’AMOS, embarquera bientôt à bord d’un microsatellite

2 Minute(s) de lecture
La société liégeoise AMOS, spécialisée dans le design et la fabrication d’instruments optiques à hautes performances, vient de signer un contrat avec…
Liège-Verviers

Cowboy (Bruxelles), eFarmz (Bruxelles), Elysia (Angleur), Netaxis (Bruxelles) et Urbantz (Bruxelles) finalistes de la « Scale-up de l’Année »

2 Minute(s) de lecture
EY organise, en collaboration avec L’Echo et BNP Paribas Fortis, la 9e édition de l’élection de la « Scale-up de l’Année ». Ce prix , qui récompense l’entreprise…