Namur

Jardins d’Annevoie : conserver le public fraichement acquis

2 Minute(s) de lecture

Ce samedi 27 mars 2021, Les Jardins d’Eau d’Annevoie ouvrent leurs portes au public pour une nouvelle saison touristique. Un démarrage en force grâce à l’obtention du  label français « Jardin Remarquable »*. Une belle reconnaissance pour son propriétaire, Ernest-Tom Loumaye, qui, en famille, œuvre depuis quatre ans pour rendre à ce site belge son statut de Patrimoine Exceptionnel de Wallonie.

Enjeu pour 2021 : garder le public belge fraichement acquis

L’enjeu de cette saison pour les Jardins d’Eau d’Annevoie – comme pour d’autres attractions touristiques du pays – sera de capitaliser rapidement sur la fidélisation du nouveau public belge qui s’est intéressé au patrimoine national à cause du contexte covid et dont l’intérêt risque de s’étioler dès la réouverture des frontières.

Au cours de la saison 2020, la pandémie a donné l’opportunité au Domaine de retrouver un public individuel et familial à la recherche d’espaces où prendre l’air tout en bénéficiant d’une dimension culturelle. Malgré l’interdiction des visites de groupes, l‘annulation des événements phares du Domaine, la perte du public étranger et la fermeture forcée de presque trois mois, les Jardins d’Eau d’Annevoie ont réussi à maintenir leur vitesse de croisière en accueillant près de 55.000 visiteurs. Un joli succès puisque ce chiffre est semblable à celui des années précédentes. Le domaine entend bien continuer sur cette voie pour 2021 et même augmenter ce chiffre de 10%.

Les nouveautés de la saison 2021

L’ouverture ce 27 mars des Jardins d’Eau d’Annevoie offrira aux visiteurs une expérience nouvelle. Dans la continuité des années précédentes, d’importantes rénovations à l’authentique ont été réalisées pendant l’hiver, que ce soit en termes de restauration du château ou des jardins d’eau du XVIIIème siècle.

Le public pourra désormais admirer ce patrimoine dans un nouvel écrin car une restauration exhaustive des façades du château est terminée. Le reflet de la nouvelle façade jaune agrémentée de ses balcons en fer forgé et or permet de retrouver l’esthétique du bâtiment tel qu’il devait être lors de sa construction au XVIIIème siècle. Le buffet d’eau pièce maîtresse et rare témoignage de l’architecture des jardins au XVIIIème siècle a retrouvé son Neptune, fonte ancienne du sculpteur liégeois Guillaume Evrard. . La restauration du sanglier statue massive de pierre commandée par Charles Alexis de Montpelier lors de la construction des jardins au milieu du XVIIIème siècle se termine.

Le végétal a aussi été soigné. Le quinconce de charmes a été restitué au sommet de la grande cascade. Le bois vert a été replanté. Le rocher du lion retrouve ses formes originales. Le prolongement du grand canal serpentant vers le bois de l’ermitage a été dégagé offrant une belle extension de la surface accessible au public.

Autre nouveauté, l’ouverture d’une toute nouvelle boutique consacrée aux arts décoratifs et aux arts de la table avec évidemment comme fil rouge, le plaisir des jardins.

Une exposition inédite dans le parcours : les sculptures monumentales de l’artiste Anne Curry

Une première pour Le Domaine, l’inauguration d’une exposition temporaire en plein air. Du 5 juin à la fin du mois de septembre, les œuvres monumentales de l’artiste franco-anglaise Anne Curry viendront ponctuer le parcours.

  *https://www.culture.gouv.fr/Aides-demarches/Protections-labels-et-appellations/Label-Jardin-remarquable    

© Daniel Fouss
3149 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Namur

Andenne : dormir dans une usine 3 étoiles

2 Minute(s) de lecture
Le PEGARD HOTEL à Andenne s’apprête à ouvrir ses portes. Des nuitées d’essai ont été organisées ces 11 et 12 septembre. Les…
Namur

Le KIKK Festival en fête pour ses 10 ans

1 Minute(s) de lecture
Cette année, avec plus d’effervescence que jamais, le KIKK Festival, grand rendez-vous international des cultures digitales et créatives, revient du jeudi 4…
Namur

Avec sa nouvelle usine, IsoHemp quintuple sa capacité de production

2 Minute(s) de lecture
La société IsoHemp (Fernelmont) a inauguré une nouvelle usine de 2 hectares, à deux pas de l’ancienne. Avec cette infrastructure flambant neuve,…