Brabant wallon

Premier investissement de VIVES IUF : le traitement anti-Covid d’ExeVir

3 Minute(s) de lecture

La biotech ExeVir Bio développe un candidat-médicament anti-Covid-19 « made in Belgium ». ExeVir Bio a levé 23 millions d’euros en 2020. Pour financer la phase de production et de commercialisation, ExeVir prolonge ce tour avec 19 millions d’euros supplémentaires. VIVES Inter-University Fund figure parmi les nouveaux investisseurs ; c’est le premier investissement de ce nouveau fonds mis sur pied à l’été 2020.

Les vaccins, seuls, ne sont pas suffisants pour lutter contre le Covid-19. Les chercheurs insistent sur l’importance de disposer de traitements à base d’anticorps, en combinaison avec les vaccins.
C’est précisément le « focus » d’Exevir Bio, une spin-off du VIB (Vlaams Instituut voor Biotechnologie) créée en juillet 2020 sur base des découvertes de deux professeurs de renommée mondiale, Xavier Saelens et Nico Callewaert (VIB – UGent Center for Medical Biotechnology), en collaboration avec le professeur Johan Neyts (Rega Institute – KULeuven). A partir d’anticorps de lama, ils produisent des anticorps de petites tailles, des Nanobodies™ qui empêchent le virus du Covid-19 de rentrer dans les cellules humaines. Ce candidat-médicament agira en complément des vaccins, en traitement ou en prévention. 
Ce 9 mars 2021, le VIB publiait une bonne nouvelle : la solution ExeVir reste efficace contre les mutations du Covid. Et ce 16 mars, autre communication importante : la jeune société annonce le prolongement de sa première levée de fonds (23 millions d’euros levés en 2020) avec 19 millions d’euros supplémentaires. Ce financement additionnel est mené par Fund+ avec VIB, UCB Ventures et SFPI-FPIM, et de nouveaux investisseurs dont VIVES IUF, SRIW, Noshaq, SambrInvest, ainsi que plusieurs family offices belges.
« VIVES IUF entre dans l’aventure, car nous sommes en présence d’un produit à potentiel mondial, ‘Best in class’, qui peut relever les défis actuels et futurs posés par les coronavirus sur l’homme. C’est en outre une occasion de renforcer les liens de recherche existants entre l’UCLouvain (prof. David Alsteens), le VIB (prof. Xavier Saelens et prof. Nico Callewaert), la KULeuven (prof. Johan Neyts) et ExeVir, en contribuant à mettre au point une approche thérapeutique dès la fin de cette année, notamment avec des essais cliniques menés aux Cliniques Universitaires St-Luc.L’impact en Wallonie est déjà important : préparation des études cliniques à Braine chez UCB, essais cliniques dans différents hôpitaux, future production en discussion avec plusieurs entreprises… », expose Philippe Durieux, CEO de VIVES.
Avec ce premier investissement, VIVES Inter-University Fund confirme son objectif : accélérer la recherche au profit de toutes et tous, soit transformer les résultats de la recherche scientifique européenne de pointe en projet entrepreneurial à haut potentiel avec un fort impact sociétal.
 
À propos de VIVES Inter-University Fund
Mis sur pied en juillet 2020, VIVES Inter-University Fund est un fonds technologique multisectoriel qui investit dans des projets ayant un impact sociétal positif. Il prend le relais de VIVES I et VIVES II, lancés par l’UCLouvain en 2003 et 2011, qui ont permis de réaliser 27 investissements et de lever près de 650M€.
Participations clés : iTeos (cotée sur le Nasdaq), Novadip, Tessares, Axinesis, Botalys, Upstreem, Virovet, E-Peas, Aphea, Syndesi, SmartNodes, etc.VIVES Inter-University Fund est le troisième fonds géré par Sopartec, la société de transfert de technologie et d’investissement de l’UCLouvain. Le premier closing du fonds VIVES IUF est capitalisé à hauteur de 32M€ avec un objectif final de 50M€. Les principaux investisseurs sont Belfin, BNPP Fortis Private Equity, IMBC Spinnova, ING Belgique, Investsud, Namur Invest, Invest BW (Nivelinvest), finance&invest.brussels (SRIB), Sambrinvest, Securex, SFPI-FPIM ainsi que Sopartec et son équipe de gestion.VIVES IUF intervient dans des spin-offs de l’UCLouvain ou de ses universités partenaires – KULeuven (BE), Université de Paris (FR), Université de Wageningen (NL), Université du Luxembourg (LU) – et dans des start-up situées dans un périmètre de 400 kilomètres autour de Louvain-la-Neuve.

2949 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Un prix "Red Dot Award-Product Design 2021" pour le FirstLane d'Automatic System

3 Minute(s) de lecture
Automatic Systems a remporté le prix Red Dot Award – Product Design 2021 pour son couloir d’accès FirstLane, synonyme de haute qualité de…
Brabant wallon

Rhea a remporté un contrat pour soutenir le Programme de sécurité spatiale de l'ESA...

3 Minute(s) de lecture
Le Groupe RHEA fournit des solutions d’ingénierie sur mesure, des services de développement de systèmes et de sécurité pour les secteurs spatial,…
Brabant wallon

SABERT : durabilité et circularité, aujourd’hui comme demain

2 Minute(s) de lecture
L’expert en emballages alimentaires Sabert est présent à Nivelles depuis un quart de siècle, même si sa fondation est antérieure de quelques…