Brabant wallon

PHARMA TECHNOLOGY : encore une première mondiale…

3 Minute(s) de lecture

La Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon rassemble des entreprises aux secteurs d’activités variés, dont certaines, sur un marché de « niche », à la pointe de la technologie.

L’une d’entre elles fera encore beaucoup parler d’elle dans les années à venir. Pharma Technology, puisqu’il s’agit de cette société nivelloise, peut en effet se targuer de la mise au point récente d’une machine qui est une première mondiale et sera appelée à révolutionner les process de l’industrie pharmaceutique.

La société, répertoriée dans les « Gazelles » de Trends Tendance en 18è position du classement des Gazelles Grandes Entreprises, est d’ailleurs rompue à l’exercice consistant à sortir avant tout le monde LE produit, la solution inédits et incontournables.

Dépoussiérer gélules et comprimés…

Mais commençons par le commencement…

L’histoire débute dans un garage où Martial Dollinger passe de longues heures à élaborer des machines.

De fil en aiguille, en 2002, c’est au départ d’un ensemble architectural aux formes design, implanté dans le zoning sud de Nivelles, rue de la Maitrise, qu’il peaufine avec ses équipes, ses « créations » destinées à l’industrie pharmaceutique. 

Le produit-phare ? Un système pour dépoussiérer les comprimés et gélules. Une fonction qui peut sembler futile, mais qui est capitale, tant pour la santé des opérateurs évoluant dans un air plus sain que pour la réduction de risques de contaminations croisées avec les médicaments et le bon conditionnement des produits.

Une autre orientation de Pharma Technology est l’intégration de détecteurs de métaux sur les lignes de production ou encore une machine destinée à alimenter les lignes blisters(« iSort & iLift »).

Innovations en cascade

Aujourd’hui installée dans des bâtiments flambant neufs, sur une superficie 2 fois supérieure à celle qu’occupaient ses précédentes infrastructures (7.000 m2), mais toujours à Nivelles (Rue Graham Bell), l’entreprise n’en finit pas d’innover.

A sa gamme de produits est venue s’ajouter, il y a 6 ans, un testeur de comprimés et capsules« un appareil destiné à tester les paramètres physiques des comprimés : poids, dureté, épaisseur et diamètre »,explique Martial Dollinger. Il complète : « Il faut savoir que, durant cette dernière décennie, nous avons consacré environ 10% du chiffre d’affaires annuel en recherche et développement ».

Il y a 3 ans a aussi été lancée sur le marché un système unique pour la lubrification externe des comprimés(« iSpray ») : « Et ce, afin de ménager les outils de fabrication et d’augmenter la productivité des machines de fabrication de comprimés », précise le dirigeant de Pharma Technology .

Enfin, depuis 2 ans, la société propose aussi sa machine de tri de comprimés, bien utile lorsqu’il s’agit d’écarter ceux qui sont endommagés puis d’acheminer vers la machine d’emballages les comprimés intacts.

Outre ces 3 machines, en ayant acquis la start-up Q-Control, Pharma Technology va encore proposer des équipements de mesure à grande vitesse. La fameuse première mondiale que nous évoquions dans les premières lignes de cet article. « Elle apportera des innovations considérables dans les processus de contrôle et de validation des médicaments sur le marché » ! apprécie le manager.

En effet, les 3 équipements : CUB-20 (mesure du pourcentage en matière active), CU-120 (mesure du pourcentage de matières actives et de la masse de l’objet), CW-150 (mesure du poids des médicaments) permettront un contrôle global de l’ensemble des médicaments de la ligne de production, en temps réel. 

« Un gain de temps inestimable,s’enthousiasme Martial Dollinger, avec des technologies innovantes. Nous avons d’ailleurs déposé plusieurs brevets ».

Avec ces équipements de mesure à grande vitesse, Pharma Technology propose une première mondiale…

Traditionnellement, pour le contrôle du processus, une quantité définie d’échantillons est prélevée, à intervalles réguliers de la chaine de production. Envoyés au laboratoire, ceux-ci ne livreront les informations requises que plusieurs semaines plus tard. 

Grace à ces nouveaux équipements de mesure à grande cadence, il est possible de prendre des actions immédiates sur la régulation des paramètres de production et de valider immédiatement la conformité des médicaments.

« Dans les 10 prochaines années, cela pourrait vraiment propulser notre société qui pourrait aller jusqu’à doubler son chiffre d’affaires », augure Martial Dollinger de cette avancée majeure. « Avec un positionnement de fabricant haut de gamme pour l’industrie pharmaceutique, nous continuerons aussi, bien entendu, à apporter un service après-vente optimal et toute la partie « conseil » derrière nos produits ! »

Les rangs de Pharma Technology – 65 personnes à Nivelles et une quinzaine dans ses 3 filiales, en Allemagne, Asie, Etats-Unis -, seraient donc amenés à s’étoffer dans un futur pas si lointain !

PHARMA TECHNOLOGY – Rue Graham Bell, 8 à 1402 Thines (Nivelles) – Tel: 067/70.13.00 – http://www.pharmatec.be

Membre CCIBW (http://www.ccibw.be)

194 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

EASI : 4è place parmi les meilleurs employeurs européens !

2 Minute(s) de lecture
 Ce mardi 21 septembre avait lieu la cérémonie organisée par l’institut Great Place to Work pour désigner les meilleurs employeurs au niveau…
Brabant wallonWallonie

Formation Forem/Ores débouchant sur engagements immédiats de "dessinateurs réseaux"

1 Minute(s) de lecture
Le Forem et ORES offrent la possibilité à des demandeurs d’emploi de se former au métier de dessinateur de réseaux de distribution….
Brabant wallon

MOBIBW : la mobilité autrement...

2 Minute(s) de lecture
La Semaine de la Mobilité en Wallonie touche à sa fin. Cette année, le focus a été porté sur l’intermodalité… De plus…