Liège-Verviers

Liège : nouvel élan pour un fleuron de la métallurgie

3 Minute(s) de lecture

Fonderies Marichal-Ketin Belgium, nom illustre d’une entreprise présente à Liège (Sclessin) depuis 110 ans. Spécialité : la production de cylindres de laminoir par « coulée centrifugée verticale » de 1 à 40T pour la sidérurgie à chaud. Une réputation mondiale chèrement acquise qui lui permet d’exporter 95 % de sa production dont 60 % dans 23 pays hors UE. 

Mais les géants sont parfois fragiles. Malgré un carnet de commandes copieusement garni, MKB était sur le fil du rasoir depuis plusieurs années : manque de liquidités, prudence des banques et, conséquence, des investissements insuffisants, notamment pour la modernisation de l’équipement.

Union des forces vives
Pour sauver ce savoir-faire liégeois, plusieurs investisseurs ont retroussé leurs manches, à commencer par la Sogepa et Invest for Jobs, le fonds d’investissements gérés paritairement par Agoria et les syndicats dont la devise est : « un rendement financier raisonnable pour un profit social élevé ».

D’autres partenaires se sont joints à l’opération de sauvetage : le fonds FICI (Fonds d’investissement et de croissance industrielle), la SIBL (Société d’investissement du bassin liégeois), émanations de Noshaq, la nouvelle appellation de Meusinvest, et le management de l’entreprise.

En tout, c’est un peu plus de 19 millions d’argent frais qui sont injectés dans la société : 

– 7,4 millions de cash apportés principalement par la Sogepa (2,5) et Invest for Jobs (3,5),

– 5,5 millions de dettes converties en capital, dont 2,3 millions de créances de la Région wallonne,

– et 6,2 millions de crédit d’investissements. 

Désormais, les trois principaux actionnaires de MKB seront la Sogepa (34%), Invest for Jobs (28%) et la Région wallonne (15%).

Que faire avec cette manne céleste ? Moderniser, acquérir de nouvelles machines plus performantes, intensifier la recherche et développement et accroître la production afin, comme le dit Isabelle Devos, chargée du dossier MKB à la Sogepa, « de conserver toutes ces précieuses compétences en Wallonie. La production de cylindres de laminoir revêt un caractère unique, réputé dans le monde entier. En Wallonie, on reste beaucoup trop modeste alors que nous abritons de véritables pépites, aussi dans l’industrie lourde. »

Aujourd’hui, MKB et ses 140 travailleurs fournissent bon an mal an 600 cylindres de laminoir chez une centaine de sidérurgistes dans le monde. Hors Europe, la société de Sclessin exporte en premier premier lieu aux USA, mais aussi vers l’ Inde, Taïwan, le Brésil, et l’Afrique du Sud. Cela représente 1,3 % de parts de marché et 7.200 tonnes prévues en 2021 pour un chiffre d’affaires d’une trentaine de millions.

S.A. Fonderies Marichal Ketin MKB ./. Photo : Geoffroy LIBERT / MKB – TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED Tel : +32/477.47.61.25 – geoffroy.libert@outlook.com

Plan stratégique basé sur l’innovation

Un plan stratégique 2021-2024 prévoit d’atteindre 8.000 tonnes en 2024. Et même 8.500 tonnes en 2029. « Un défi collectif qui engage toutes les forces vives de l’entreprise », selon Fabrice Pelzer, le nouveau CEO.

MKB va développer son réseau commercial qui compte aujourd’hui une vingtaine de représentants indépendants dans le monde. En outre et surtout, MKB mise sur l’innovation, en particulier la  technologie du rechargement ou dépôt de métal par laser qui bénéficie d’un brevet via le CRM, le Centre de recherches métallurgiques du Sart-Tilman. Ce procédé accroît la résistance des matériaux, réduit le besoin de matières premières et augmente la productivité. De quoi séduire la clientèle !

Selon Mario Sinnaeve, directeur R&D, « d’autres innovations sont en cours de développement. Elles permettront à MKB d’entrer de plain-pied dans l’industrie du futur, connectée et intelligente, plus efficace et plus respectueuse de l’environnement. »

Comme le souligne Christophe Picard, d’Invest for Job, « ce refinancement permet de faire renaître une ambition de croissance saine et durable pour l’acteur de niche que sont les fonderies Marichal-Ketin. » 

Acceptons-en l’augure !

S.A. Fonderies Marichal Ketin MKB ./. Photo : Geoffroy LIBERT / MKB – TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED Tel : +32/477.47.61.25 – geoffroy.libert@outlook.com

36 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Une nouvelle vie pour l’Hostellerie du Roannay à Francorchamps

2 Minute(s) de lecture
L’Hostellerie du Roannay à Francorchamps va bientôt connaître une nouvelle vie. La Ville de Stavelot vient en effet de délivrer le permis…
Liège-Verviers

JOST reprend la société Anné-Louagie

1 Minute(s) de lecture
L’entreprise JOST a repris la société Anné-Louagie de Temse. Créée en 2003 par Marc Anné et son épouse, Mady Louagie, l’entreprise est spécialisée dans le…
Liège-Verviers

TABLE RONDE LIEGEOISE - Quel poids économique pour la culture ?

11 Minute(s) de lecture
Pendant plus d’un an, la culture a été à l’arrêt (ou presque). Cette mise sous couveuse a impacté, et impacté encore, de…