Liège-Verviers

The good soap (Saive) : l’audace de l’innovation agricole

3 Minute(s) de lecture

Héritiers d’une vingtaine d’hectares dans la campagne de Saive, Alain Ancion et son fils Nicolas, 28 ans, diplômé de HEC, se sont demandé comment rentabiliser ces terres agricoles à une époque où la vie des  agriculteurs est devenue de plus en plus difficile, au point de décourager les plus passionnés. 70 % des exploitations ont disparu ces quarante dernières années selon les chiffres publiés par Statbel en 2020.   Partisans de l’agriculture bio, le père et le fils ont décidé de faire un pas supplémentaire et de se lancer dans…les cosmétiques.

Il y a deux ans, Alain et Nicolas Ancion associés à un jeune chimiste, Boris Louis, ami de la famille, ont créé “The Good Soap”, une start-up agricole destinée à produire des huiles végétales et les transformer en cosmétiques naturels, biodégradables et locaux. Après deux ans de recherches, la start up a mis au point un savon liquide à base d’huiles de tournesol et de chanvre. 

Cette innovation dans le secteur agricole a été primée lors du Concours Agri-innovation 2021. Agri-Innovation est un organisme de soutien à l’innovation et à la coopération en agriculture en Wallonie. Il est destiné aux agriculteurs porteurs d’un projet innovant. 

Inspiration sud-américaine

T.G.S est une aventure familiale et amicale. Les compétences combinées du père agriculteur, du fils éconmiste et de l’ami chimiste ont permis de valoriser des productions agricoles locales et de développer une nouvelle filière – les cosmétiques naturels – respectueuse de l’environnement et du consommateur. Le créneau paraît prometteur puisque le marché des cosmétiques BIO augmente de 7% chaque année. Il est actuellement évalué à plus de 3,8 milliards d’€.

Après deux années de recherches et développement, les premiers produits T.G.S arrivent sur le marché. Il s’agit de savons liquides à base d’huiles issues de cultures locales de tournesol et de chanvre.

« Après mes études, explique Nicolas Ancion, j’ai passé six mois en Amérique du Sud. J’y ai découvert, entre autre, la fabrication du savon à base d’huile et je me suis dit : Pourquoi ne pas faire cela chez nous ? La technique de production utilisée est la saponification à froid, une réaction biochimique qui crée une vraie molécule de savon. Là où la majorité des savons  liquides présents sur les marchés sont issus de la pétrochimie, avec les effets néfastes que l’on peut imaginer pour la santé humaine et pour la nature, les savons T.G.S, produits à base d’eau, d’huiles bio et d’huiles esentielles bio, sont naturels et biodégradables. »

Un nouveau débouché pour les agriculteurs de la région

Le produit est prêt, maintenant, il faut le vendre. T.G.S. est en attente de l’accréditation de l’Union européenne. Le but est aussi d’assurer une juste rémunération aux producteurs, ce qui est loin d’être le cas dans le secteur agricole. Il suffit de penser aux combats menés régulièrement par les procucteurs laitiers ou aux spéculations sur les céréales au niveau international… 

Le prix des savons liquides T.G.S, produit artisanal, sera donc forcément plus élevé que celui des savons issus de l’industrie pétrochimique. La protection de notre milieu de vie et de notre santé a un coût… 

« L’objectif commercial de T.G.S est de vendre aux professionnels, magasins BIO par exemple, qui recherchent un produit naturel qui leur ressemble et qu’ils pourront distribuer sous leur propre marque. 

La création d’une coopérative agricole est aussi en réflexion, afin de donner accès à ce nouveau débouché prometteur à un maximum d’agriculteurs. »

Crédit: agri-innovation

39 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Infratech fête ses 20 ans

1 Minute(s) de lecture
Etablie à Thimister-Clermont, l’entreprise Infratech est spécialisée dans les solutions d’infrastructures réseaux d´eau, de gaz, d’électricité et des télécommunications. Voici quelques jours,…
Liège-Verviers

Bateau urbain : transport fluvial au coeur des villes

3 Minute(s) de lecture
  Cela paraîtra peut-être étonnant en ces temps encombrés mais à Liège aussi, c’est la semaine de la mobilité ! C’est dans ce…
Liège-Verviers

Mithra annonce l’approbation d’Estelle® en Russie

1 Minute(s) de lecture
L’Agence russe des Médicaments (Roszdravnadzor) a approuvé la demande d’enregistrement du nouveau contraceptif oral Estelle®. Développé par Mithra, Estelle® est la première et unique pilule…