Sponsorisé

Travail hybride : comment trouver l’équilibre idéal ?

2 Minute(s) de lecture

15 % environ des entreprises belges souhaitent renoncer entièrement à la vie au bureau (physique). Tous les secteurs ne se prêtent pas à un revirement aussi radical, loin de là, mais ce chiffre en dit long. Tout a cependant ses avantages et ses inconvénients. C’est pourquoi il est important de trouver le bon équilibre.

De nombreuses personnes ont besoin de la structure et des contacts sociaux d’un environnement de travail fixe pour pouvoir être productives et créatives. Une obligation de travailler chez soi à temps plein n’est peut‑être pas ce qui convient à tout le monde. Le redoutable burn out constitue toujours un risque.

L’engagement des employés

Une étude mondiale menée par l’entreprise américaine Gallup indique que l’engagement des employés joue un rôle important dans ce travail hybride. En effet, lorsqu’on peut déterminer avec plus d’autonomie où et comment on effectue et organise son travail, on est plus motivé, productif et donc aussi plus engagé, et cela se ressent dans la performance.

En Europe occidentale, l’Islande, Malte et le Danemark suivent la moyenne mondiale de 20 % d’engagement des employés avec respectivement 22, 21 et 20 %. La Belgique n’est qu’en 11e place du classement des pays d’Europe occidentale avec un score de 11 %. Avant le COVID‑19, ce score était encore de 12 %. À présent que la pandémie est plus ou moins maîtrisée, il s’agit de trouver le bon équilibre entre lieu de travail physique et numérique. Le meilleur des deux mondes : voilà le but à atteindre.

Trouver le bon équilibre

Une approche hybride s’impose donc. Chaque métier est naturellement différent et il s’agit de trouver un équilibre entre ce que désire l’individu et ce qui est bon pour l’équipe et l’entreprise.

Un entrepreneur qui souhaite réussir son modèle de travail hybride devra également redéfinir son propre rôle. Des rénovations technologiques focalisées sur les outils de collaboration en ligne, les infrastructures de réunion et de formation et la bonne stratégie de sécurité sont essentielles à cet égard.

Apprendre tout au long de sa vie

Les mots clés de cette transformation sont la confiance, l’empathie et la transparence. Veillez à ce que les compétences de vos collaborateurs soient et restent à niveau. Une culture d’apprentissage numérique est aujourd’hui incontournable. Les entreprises qui ne veulent pas rester à la traîne doivent entretenir et perfectionner constamment les compétences de leur personnel.

Les indispensables de votre plan d’entreprise hybride :

  • Quel est le rapport télétravail/travail au bureau ? Celui-ci peut fortement varier selon la fonction et la personne.
  • Quels sont les outils de communication et applications cloud utilisés ?
  • Qu’attend-on du collaborateur en matière d’heures de travail et de performance ?
  • Quel système salarial est appliqué ? Les membres du personnel ont-ils par exemple encore besoin de véhicules d’entreprise ?
  • Comment aménager vos bâtiments d’entreprise ? Si les employés travaillent davantage à domicile, vous pouvez peut-être envisager de réduire ces espaces.

Lisez notre e-book pour trouver le bon équilibre pour votre lieu de travail hybride via proximus.be/travailhybride.

3662 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Sponsorisé

Bornes de recharge électrique : on met le turbo avec Proxiplug

2 Minute(s) de lecture
Outre leurs atouts sur le plan environnemental, les voitures électriques sont fiscalement avantageuses. Pour profiter d’une installation de bornes de recharge déductible…
Sponsorisé

Horus Software : une vision claire de vos chiffres en temps réel

3 Minute(s) de lecture
La crise sanitaire, la guerre en Ukraine, l’augmentation des coûts de l’énergie et des matières premières… ont plongé les chefs d’entreprise dans…
Sponsorisé

« Dites MICE, nous nous occupons du reste ! »

3 Minute(s) de lecture
La Fédération du Tourisme de la Province de Liège, par le biais de son Convention Bureau Liège-Spa est l’interlocuteur unique en matière…