Wallonie

“À la Rencontre du Poisson du terroir” : 1er rendez-vous d’affaires en Wallonie  autour du secteur aquacole

2 Minute(s) de lecture

Les Belges consomment en moyenne plus de 20kg de poissons, crustacés et fruits de mer par an, ce qui fait du poisson le 2ème produit protéiné le plus consommé après la viande de porc et avant la viande de volaille. Contrairement aux idées reçues, même pour la Wallonie, le marché aquacole est un secteur à haut potentiel. Il fera l’objet d’un événement professionnel le 8 novembre prochain destiné au secteur du poisson d’élevage et aux potentiels investissements.

Le marché aquacole représente 280.000 tonnes de produits (pêche et aquaculture). De par sa situation géographique, la Wallonie ne produit naturellement que des poissons d’eau douce, à raison de 320 tonnes de salmonidés principalement élevés par une quarantaine de pisciculteurs. La truite, qui fait la réputation de nombreux restaurants touristiques des Ardennes, en est le produit-phare. Si cette production semble aujourd’hui confidentielle, la Wallonie a pourtant l’ambition de dépasser les 2.000 tonnes dans un avenir proche, afin de répondre aux besoins du marché et de combler les 2/3 de truites importées. 

C’est dans cette volonté de développement que les acteurs du secteur aquacole wallon organisent le premier événement « Poissons du terroir » ce 8 novembre 2021, à Namur au Moulin de Beez.

Cette journée professionnelle, sera divisée en deux temps. 

La matinée sera consacrée à la valorisation de la production et du savoir-faire wallon, avec la présentation des produits aquacoles, leurs spécificités et leur attractivité, en vue de développer de nouvelles synergies commerciales entre les producteurs wallons et les grossistes belges, les traiteurs ainsi que les acheteurs “poissons” des grandes et moyennes surfaces. 

Cet événement sera également l’occasion de présenter le projet de création d’une écloserie coopérative, en vue de pouvoir créer une filière 100% belge de l’œuf à l’assiette en fournissant directement les fermes aquacoles wallonnes, une pratique peu répandue aujourd’hui. 

L’après-midi sera orientée sur les idées d’affaires et le potentiel de développement du secteur, sur base notamment d’une étude de marché menée par le Collège des Producteurs. En effet, comme pour tout produit entrant dans la chaine alimentaire, les producteurs wallons se retrouvent confrontés à des enjeux économiques, sanitaires ou encore de développement durable. 

Et c’est en ce sens que le secteur présentera son plan de développement et ses objectifs : 

  • Dynamiser et accroître la production de salmonidés tout en limitant les importations (parfois synonyme de qualité médiocre).
  • Proposer une transition des méthodes d’élevage actuelle afin d’accompagner les producteurs déjà en place. 
  • Proposer un produit « durable » grâce à la technologie de recirculation de l’eau : des impacts environnementaux moindres, une gestion d’élevage et sanitaire moins assujetti aux éléments climatiques comme, par exemple, avec l’aquaponie.
  • À court et moyen terme, développer une filière de production et de vente nationale. 

La Wallonie viendra également présenter les aides à l’investissement et son programme opérationnel 2021-2027, tandis que l’AWEX exposera aux investisseurs étrangers les atouts de l’investissement en Wallonie. Enfin, des stands d’information institutionnels et commerciaux seront également présents, ainsi qu’un business corner pour accueillir des rendez-vous b2b entre acteurs privés et/ou institutionnels. 

Modalités pratiques : 

  • Uniquement réservé aux professionnels 
  • Sur inscription obligatoire via ce formulaire : http://bit.ly/3DuwtWk
  • Rendez-vous le lundi 8 novembre, de 9h30 à 17h, au Moulins de Beez, Rue du Moulin de Meuse 4, 5000 Namur

Image par Katharina N. de Pixabay 

3262 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Les organisateurs de voyages vont bientôt disposer d’un prêt pour le remboursement des bons à valoir Corona

1 Minute(s) de lecture
Les voyageurs n’ayant pas encore été remboursés de leur bon à valoir Corona peuvent être rassurés : les organisateurs de voyages vont bientôt…
Wallonie

L'Horeca et le catering au bord de la noyade

2 Minute(s) de lecture
40% de chiffre d’affaires en moins par rapport à la même période avant Corona. La 4ème vague Corona et les mesures supplémentaires…
Wallonie

Coronavirus : droit à l’absence rémunérée pour les utilisateurs de l’outil d’auto-évaluation (‘Self Assessment Testing’)

3 Minute(s) de lecture
Afin de réduire la pression sur les centres de dépistage et les médecins généralistes, les autorités ont mis sur pied une nouvelle…