Liège-Verviers

Audit Ville et Commune : coup de boost pour le commerce d’Aywaille

3 Minute(s) de lecture

Il y a quelques mois, l’agence marketing liégeoise Martine Constant Consulting Group était contactée par la commune d’Aywaille pour réaliser un audit complet du commerce d’Aywaille. Du qualitatif, du quantitatif, du BtoB, du BtoC, de l’étonnement, de la créativité… Cette mission s’est clôturée avec une présentation de résultats plébiscitée par les commerçants et les représentants de la commune. Et plein d’idées pour redynamiser Aywaille. Explication en 6 temps forts.

Le point de départ : un commerce qui s’endort 
Le commerce aqualien est le point central de la commune d’Aywaille et de la zone Ourthe Amblève. Il présente un potentiel de 240 enseignes. Or actuellement, il s’effrite un peu. D’une part avec le développement des périphéries. D’autre part parce que plus de 40% des commerçants du  centre-ville sont en fin de carrière. « Nous redoutons que ces personnes décident de transformer leur commerce en habitation, alors que le commerce apporte la vie ! », explique Christian Gilbert, Echevin du Commerce, du Tourisme et de la Mobilité à Aywaille. Son ambition : retrouver un certain dynamisme !   

L’opportunité : un centre bientôt modernisé
Aywaille a entrepris la rénovation de sa place centrale. Après avoir réalisé une première partie de travaux, place bientôt à l’aménagement, en 2022-2023, de tout le centre d’Aywaille pour créer une vraie zone commerçante, avec des terrasses, une verrerie, des trottoirs plus larges, des bancs… Investissement prévu pour cette deuxième phase : 3,5 millions €. 

La volonté : se professionnaliser 
La commune a donc décidé d’élaborer un plan de relance. L’Echevin du Commerce aimerait aussi soutenir l’asbl Aywaille Commerce, gérée par quelques commerçants de façon bénévole, en attirant du renfort, notamment des commerçants plus jeunes. « L’idée du Collège communal est de recruter une personne supplémentaire pour cette asbl. Elle aura notamment pour mission de faire du lobbying, augmenter les adhésions et créer un programme d’animations », explique-t-il.

Le diagnostic : absolument neutre et objectif
Avant de lancer des projets tous azimuts, la commune a préféré commencer par un diagnostic. « Où en est-on ? De quoi manque-t-on ici à Aywaille ? Je voulais absolument que l’audit soit réalisé par un organisme professionnel et apolitique, qui puisse pointer les plus et les moins, même si ce n’est pas forcément agréable de les entendre », explique l’Echevin. Aywaille a confié cette mission à Martine Constant Consulting Group. Celle-ci a réalisé une étude en trois volets : une étude de perception auprès des commerçants, quantitative puis qualitative, et un état plus global du commerce et du tourisme d’Aywaille. « Cette enquête objective les choses et sera le point de départ d’un travail de fond », affirme Christian Gilbert. « L’étude met aussi le doigt sur ce qu’il manque à Aywaille. Par exemple, il n’y a plus un seul commerce de textile pour hommes ni pour les jeunes. Alors que tous les jours à Aywaille passent 2.000 étudiants ! »  

Découvrir les résultats complets de l’audit du commerce aqualien.[SA1] 

La mission : de l’ambition et des pistes concrètes 
« Durant les différentes étapes de cet important audit, nous avons notamment voulu savoir comment les commerçants avaient vécu la crise et comment ils s’étaient réadaptés, voire réinventés », explique Martine Constant, fondatrice de Martine Constant Consulting Group. « Nous avons aussi préconisé une étude client/touriste mystère, où des personnes de profils très différents – familles, sportifs, personnes plus âgées… – ont visité Aywaille pour la première fois, pris des photos, réalisé un rapport d’étonnement… Nous avons aussi analysé le contexte commercial pour pouvoir permettre de soutenir celui-ci et multiplier les occasions d’attirer du public à Aywaille. Nous avons vraiment découvert une ville magnifique, mais qui pourrait devenir plus attractive encore ! A l’issue de la mission, nous avons pu ainsi fournir des recommandations générales et proposer un plan d’actions prioritaires. »

La suite : réenchanter le centre-ville et ses commerces 
Pour Christian Gilbert, « cet audit est vraiment un plus pour les Villes et Communes. Dans un plan de relance, c’est important de redémarrer d’une feuille blanche. Aujourd’hui, nous avons enfin un outil et un objectif pour avancer. Il y a plein d’idées et de pistes sur la table. A nous de les faire vivre ! »  


 [SA1]Lien : https://www.aywaille.be/fr/actualites/resultat-de-laudit-marketing-du-commerce-aqualien?fbclid=IwAR2KBKfPbZf7o5GAZ3WzrGus6KRUj-4PBwy0dHe6te1Jm7Xmzv1V6hGPs38

3652 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Du houblon sur le toit du centre commercial Belle-Île

2 Minute(s) de lecture
Le Shopping Belle-Île innove en créant de l’ombrage sur une verrière avec une plante bien de chez nous. Ainsi cet été, 36…
Liège-Verviers

La Ferme de l’Arbre reçoit le titre de ‘meilleur magasin bio à la ferme d’Europe’

1 Minute(s) de lecture
La famille Pâque et son équipe sont au siège de la Commission européenne à Bruxelles ce vendredi matin à l’occasion de la…
Liège-Verviers

La guerre en Ukraine perturbe le trafic ferroviaire entre Liège et la Chine

3 Minute(s) de lecture
Il faut voir le terminal ferroviaire implanté à Bierset à quelques encablures de l’aéroport ! De part et d’autre d’un vaste quai, deux…