Wallonie

La future « Biotech school » est sur les rails

2 Minute(s) de lecture

Le secteur des biotechnologies et de la santé est un maillon fort de l’économie wallonne. Au cours des 3 prochaines années, 2400 emplois directs pourraient en effet y être créés en Wallonie et une croissance de 10 000 emplois directs et indirects est prévue pour les dix prochaines années.

Pour maintenir cet écosystème wallon à la pointe sur l’échelle internationale et développer les activités et l’emploi, le Gouvernement a donné son feu vert au lancement du projet de la « EU Biotech school & Health Hub ».

Plus de 30 millions d’euros sont aujourd’hui dégagés pour lancer ce dossier. Objectifs : soutenir la croissance du secteur, en Région wallonne avec les autres outils existants, notamment le Centre de compétence Aptaskil à Seneffe et sa prochaine antenne à Liège. Il convient de mieux cerner les besoins en compétences des entreprises, structurer les offres de formation en partenariat avec les opérateurs publics et privés, , renforcer des relations avec le secteur de l’enseignement afin que ses besoins puissent être intégrés dans les cursus scolaires. Elle souhaite également mettre à disposition des étudiant.e.s, demandeu.r.se.s d’emploi de la région, des chercheurs dans les universités…des équipements de pointe ou jouer un rôle d’interface avec les entreprises notamment concernant les stages. 

Concrètement, ce projet validé aujourd’hui par le Gouvernement va permettre d’amorcer les premiers leviers de création de l’infrastructure à Charleroi, d’installer des équipements, d’assurer le développement commercial et du programme de formation 

« La « EU Biotech School and Health Hub » vient compléter et amplifier les initiatives de formation déjà existantes. Elle vise notamment à former des personnes aux technologies intégrées dans la bioproduction du futur, y compris l’automatisation, la numérisation, la miniaturisation, la future génération de bioprocédés, prêts à produire des médicaments thérapeutiques avancés, des vaccins et des diagnostics. Ce projet phare représente une avancée majeure et novatrice dans le secteur. Il doit permettre à l’industrie biotechnologique/biopharmaceutique wallonne de rester compétitive au cours des 20 prochaines années », souligne Christie Morreale.

« Le secteur Biotech constitue notre secteur phare par excellence en Wallonie, par le nombre d’emplois qu’il génère dans la Région (16.000 emplois directs et 35.000 emplois indirects) et par le poids qu’il représente dans les exportations wallonnes (43,4 % des exportations en 2020). La Biotech school doit permettre à la Wallonie de rester leader dans ce secteur, en anticipant les évolutions du futur. », ajoute Willy Borsus.

COPYRIGHT PIXABAY

3652 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Le Forem développe des "SmartCorners" pour lutter contre la fracture numérique des demandeurs d'emploi

2 Minute(s) de lecture
Aujourd’hui, la digitalisation bouleverse tous les secteurs. Manquer de compétences numériques s’avère être un frein à l’insertion sur le marché de l’emploi….
Wallonie

Le secteur du commerce adopte des mesures d'économie d'énergie sans précédent

1 Minute(s) de lecture
« Nous souhaitons agir sans plus attendre. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de prendre nous-mêmes des initiatives pour réaliser les…
Wallonie

CBC Banque : évolution du réseau de distribution avec des "agences hybrides" et "centres retail"...

3 Minute(s) de lecture
A mi-parcours de son Plan Expansion 2.0 qui prévoit notamment l’acquisition de 100.000 nouveaux clients entre 2019 et fin 2025 ​ et malgré un…