Namur

Sunrise assure un financement de 6,5 millions € pour déployer sa solution de diagnostic de l’apnée du sommeil à l’international

2 Minute(s) de lecture

Sunrise, entreprise de healthtech fondée en 2015 à Namur, vient de clôturer une levée de fonds de 3,25 millions €. Mené par Kurma Partners, ce tour de table auquel participent également le fond Vives-IUF lié à l’UCLouvain et Namur Invest, a pour objectif le lancement et la commercialisation à l’international de son premier produit dans le diagnostic de l’apnée du sommeil. S’ajoute 3,25 millions € accordé par le Conseil européen de l’innovation, lancé en 2021 par la Commission européenne pour transformer des idées scientifiques en innovations prometteuses, et la Région wallonne.

L’apnée du sommeil est à la fois l’une des pathologies les plus importantes et l’une des plus mal diagnostiquées dans le monde. Elle affecte près d’1 milliard de la population mondiale1.  Cette problématique de santé publique concerne 49% des hommes et 23% des femmes de plus de 40 ans2. Or, dans 80%3 des cas, elle reste non-diagnostiquée bien qu’elle soit liée à de sérieuses maladies comme l’hypertension, la fibrillation auriculaire, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète ou encore la dépression.  A la demande de l’Association Américaine de Médecine du Sommeil, une étude4 a chiffré le coût pour la société d’un patient non-diagnostiqué à 6.000 €/an en moyenne, contre 2.000 € s’il est diagnostiqué.  

Une nouvelle solution simple et rapide pour diagnostiquer l’apnée du sommeil

Pour répondre à ces besoins, Sunrise développe une nouvelle solution pour analyser le sommeil grâce à un capteur de 3 gr couplé à l’intelligence artificielle. « Nous avons mis au point la mesure d’un nouveau biosignal : nous analysons les mouvements mandibulaires pendant le sommeil. Le capteur communique avec une application mobile. Les données collectées sont traitées grâce à l’intelligence artificielle et peuvent être transmises dès le lendemain matin au médecin. C’est un gain de temps et de facilité dans le diagnostic », explique Laurent Martinot, cofondateur et CEO de Sunrise.  Reconnu comme dispositif médical certifié, ce capteur est moins intrusif et contraignant qu’un test du sommeil réalisé à l’hôpital au moyen d’un polysomnographe. « De nombreux experts nous rapportent qu’environ 35% des patients ne s’y rendent pas », ajoute Laurent Martinot.

Reconnaissance scientifique et technologique aux USA

Le dispositif avait fait l’objet d’une publication dans le JAMA – Journal of the American Medical Association en 2020, des experts mondiaux validant les performances du capteur en termes de sensibilité et spécificité. Début 2021, c’est le Consumer Electronics Show (CES) 2021 de Las Vegas, qui récompensait Sunrise par un prix dans la catégorie «santé & bien-être ».  Aux Etats-Unis, la solution est en cours d’approbation auprès de la FDA tandis qu’en France la Haute Autorité de la Santé étudie la prise en charge du dispositif dans 14 centres de sommeil. La levée de fonds réalisée permettra notamment de lancer et commercialiser le dispositif dans ces pays.

copyright pixabay

3746 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-VerviersNamur

L’Université de Liège tend la main aux entreprises

2 Minute(s) de lecture
Pionnière en matière de transfert de technologies dès 1989 avec le lancement de l’Interface Entreprises-Université, l’Université de Liège (ULiège) se donne un…
Liège-VerviersNamur

24 « Red Bears » sélectionnés pour le championnat européen des métiers

2 Minute(s) de lecture
La Belgian Team pour le championnat européen des métiers a été dévoilée lundi soir par WorldSkills Belgium, l’association belge en charge de…
Liège-VerviersNamur

Questions et réponses autour de l’index

3 Minute(s) de lecture
L’index, plus que jamais, est au centre des préoccupations des employeurs et des travailleurs. Son application ou non n’est pas aussi simple…