Wallonie

Le secteur du transport enregistre une hausse historique

2 Minute(s) de lecture

Il n’y a jamais eu autant d’entreprises actives dans le secteur du transport qu’aujourd’hui en Belgique : elles sont au nombre de 10.491, soit une augmentation de près de 5% en un an. Ensemble, ces entreprises totalisent 86.131 véhicules en circulation.

Une analyse financière du cabinet d’expertise comptable et de conseil BDO démontre en outre que le secteur est particulièrement sain. Depuis un moment déjà, le nombre d’offres d’emploi est en plein essor et cette situation n’est pas appelée à changer en 2022. « Le secteur est plus sain que jamais », explique Michaël Reul, Secrétaire Général et porte-parole de l’UPTR (Union Professionnelle du Transport et de la Logistique). « Ceux qui envisagent de travailler dans notre secteur peuvent dès lors y venir en toute confiance quant à leur avenir. »

Pour la première fois, la barre des 10.000 entreprises enregistrées dans le secteur du transport a été dépassée en 2020. L’an dernier, l’augmentation s’est poursuivie encore plus nettement. Notre pays compte donc aujourd’hui 10.491 entreprises de transport, dont 2.121 en Wallonie et 7.376 en Flandre.. Ce chiffre traduit une croissance de près de 22% par comparaison à il y a cinq ans. « Notre secteur se développe comme jamais auparavant », indique Michaël Reul de l’UPTR. « Et ces résultats sont atteints malgré le Brexit et la crise sanitaire. Nous avons tous acheté de plus en plus en ligne et cela a tout naturellement favorisé l’importance du secteur du transport. »

Depuis un moment déjà, le secteur des transports souffre d’une pénurie de personnel. Les raisons sont claires. « Nous comptabilisons aujourd’hui environ 5000 offres d’emploi à pourvoir”, précise Michaël Reul. « Partout, c’est le même refrain: trouver du personnel compétent constitue le plus grand défi actuel du secteur. Il y a du travail pour qui veut. Et ce, dans un secteur qui est incontestablement très stable et financièrement plus sain que jamais. Investir aujourd’hui dans l’obtention d’un permis C ou CE pour conduire un poids lourd constitue sans nul doute un judicieux investissement. Récemment, nous avons aussi conclu un nouvel accord sectoriel qui garantit de meilleurs salaires et conditions de travail pour chacun. »

La bonne santé du secteur des transports est confirmée par l’analyse financière des comptables de BDO sur base des derniers chiffres disponibles. L’année 2020 a clairement bénéficié de l’augmentation des ventes en ligne et des prix du carburant qui étaient encore bas. La solvabilité du secteur a atteint 40%, se rapprochant ainsi de la moyenne belge (42%). Les liquidités des entreprises ont augmenté pour atteindre près de 1,4%, le niveau le plus élevé jamais atteint. La rentabilité des investissements n’a fait qu’augmenter depuis 2018 pour atteindre en 2020 un niveau record de 12,4%. Le secteur du transport dépasse ainsi la moyenne générale de tous les autres secteurs (11,6%).

(photo Pixabay)

3652 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Le Forem développe des "SmartCorners" pour lutter contre la fracture numérique des demandeurs d'emploi

2 Minute(s) de lecture
Aujourd’hui, la digitalisation bouleverse tous les secteurs. Manquer de compétences numériques s’avère être un frein à l’insertion sur le marché de l’emploi….
Wallonie

Le secteur du commerce adopte des mesures d'économie d'énergie sans précédent

1 Minute(s) de lecture
« Nous souhaitons agir sans plus attendre. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de prendre nous-mêmes des initiatives pour réaliser les…
Wallonie

CBC Banque : évolution du réseau de distribution avec des "agences hybrides" et "centres retail"...

3 Minute(s) de lecture
A mi-parcours de son Plan Expansion 2.0 qui prévoit notamment l’acquisition de 100.000 nouveaux clients entre 2019 et fin 2025 ​ et malgré un…