Namur

Chacolathé : Alexandra Vervenne, des ressources humaines à un bar à chats

2 Minute(s) de lecture

Une reconversion professionnelle. Tout quitter et recommencer à zéro : qui n’en a jamais rêvé ? De l’idée à la réalité, d’audacieux entrepreneurs ont osé sauter le pas. Ni la stabilité d’un emploi, ni un salaire enviable ne sont parvenus à réfréner leur envie de vivre un autre quotidien. La CCI est partie à leur rencontre.

Alexandra Vervenne travaillait dans le département des ressources humaines d’une firme pharmaceutique. Aujourd’hui, elle propose à ses clients de venir se détendre dans son espace de ronronthérapie à Andenne en dégustant des pâtisseries en compagnie de quelques chats qui sont proposés à l’adoption. Découvrez son projet et ses motivations…

  • Comment est née cette envie de reconversion ? : « Ce projet ronronne dans mon for intérieur depuis toujours. Fille unique, j’ai toujours eu des animaux. Toute petite, je disais à mes parents que, plus tard, j’aimerais m’occuper de chats, chiens, tortues…. J’adorais aussi préparer des gâteaux avec maman et j’ai continué à le faire chaque semaine pour ma famille, mes collègues, les anniversaires et autres occasions.»
  • Le déclic : « Une restructuration de la société qui m’employait m’a permis de sauter le pas. Cela fait deux ans que je travaille sur ce projet. J’avais entamé des démarches pour ouvrir une pension pour animaux, mais cela aurait été difficile d’en vivre à temps plein. J’ai pensé ensuite à un refuge, mais je n’aimais pas voir les animaux en cage. Le bar à chats de Namur étant alors à remettre, cela m’a donné l’idée de lancer un établissement du même type à Andenne.»
  • Une prise de risque importante ? « Je me suis bien préparée ! En février 2020, j’ai trouvé le bâtiment mais, en raison de la crise sanitaire, je n’ai pu l’acquérir qu’en décembre. Parallèlement, je me suis formée en boulangerie-pâtisserie, j’ai suivi des cours de gestion à l’IFAPME, de soins animaliers, d’assistanat vétérinaire, de premiers secours pour chiens et chats ainsi que sur le comportement félin. Enfin, j’ai lancé une campagne de crowdfunding pour m’aider à aménager ma cuisine.»
  • Votre quotidien professionnel avant : « Pendant 15 ans, j’ai travaillé dans le département des ressources humaines au sein d’une firme pharmaceutique.»
  • Votre quotidien professionnel aujourd’hui : « Aujourd’hui, à 41 ans, dans mon espace de ronronthérapie, j’offre aux clients la possibilité de venir se détendre en dégustant de délicieuses pâtisseries en compagnie de quelques chats qui, d’ailleurs, disposent d’une pièce rien qu’à eux. Ces chats peuvent être adoptés en toute connaissance de cause. Les adoptions se font sous contrat avec l’association Perle de Chat ou Rosie et Moi avec lesquels j’ai signé un partenariat. Je propose cafés, thés et chocolats chauds, des pâtisseries maison et de la petite restauration salée réalisées avec des produits locaux. Une gamme de produits sans gluten et sans lactose est aussi proposée. Des ateliers créatifs, conférences, animations, soirées à thème sont également organisés le jeudi soir.»
  • Qu’avez-vous gagné dans cette aventure ? : « Mon travail conjugue mes deux passions :  les chats et les gâteaux. Je n’ai plus vraiment l’impression de travailler, je fais ce que j’aime.»
  • Des regrets ? : « Pas de regrets.»
  • Le secret d’une reconversion réussie : « Il faut y croire et passer le cap. Oser faire le pas. Rêver c’est bien, mais agir c’est mieux.»
183 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
NamurWallonie

Deux start-ups internationales s’implantent en Wallonie grâce au binôme WSL/Awex

1 Minute(s) de lecture
Triseum, une entreprise américaine de jeux éducatifs, et SDR Technologies, une société française de conception d’outils dédiés à l’analyse du spectre à…
NamurWallonie

2/3 des sites internet belges ne sont pas conformes à la législation RGPD

4 Minute(s) de lecture
Il y a exactement quatre ans, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entrait en vigueur. En conséquence, toutes les…
Liège-VerviersNamur

La Responsabilité Sociétale des Entreprises: oui, mais par où commencer ?

4 Minute(s) de lecture
Il ne se passe pas une semaine sans que la presse, spécialisée ou non, parle de RSE ou de durabilité des entreprises….