Namur

Des murs végétalisés durables

2 Minute(s) de lecture

L’économie circulaire, c’est une réalité ! Au-delà d’une notion de plus en plus mise en avant dans le langage du monde économique, l’économie circulaire est déjà un fait dans de nombreuses entreprises. Votre CCI a souhaité vous inspirer en présentant une série d’exemples concrets et variés.

Rencontre avec Sylvain Boisson, chercheur à Gembloux Agro-Bio Tech et entrepreneur du projet Murvert.

Quelle est votre activité ? « Murvert est un projet First Spin-off dédié à la production de murs et toitures végétalisés. Grâce à un choix de plantes issues de la biodiversité locale, l’utilisation de granulats recyclés et de solutions d’irrigations optimisées, l’objectif est d’améliorer le verdissement des façades en ville. »

En quoi relève-t-elle de l’économie circulaire ? « Les matériaux utilisés comme supports proviennent de déchets de construction. Nous utilisons des gravats broyés fournis par la société Tradecowall. C’est la logique du recyclage. On réinjecte en ville les matériaux usagers qui en proviennent. Nous travaillons aussi sur des méthodes de montages simplifiés pour faciliter l’installation de ces murs végétaux. Si certains blocs de plantes meurent, il sera ainsi plus facile de les démonter, de les remplacer et de les réutiliser.»

Pourquoi avez-vous fait ce choix ? « Notre première idée a été de choisir des variétés locales capables de s’adapter aux conditions de vie des murs et toits végétaux et selon l’orientation. Nous recréons un écosystème grâce à ces plantes. Nous nous inspirons de la nature pour créer cette infrastructure. Nous avons étudié diverses espèces poussant en Belgique pouvant être répliquées sur des murs ou des toitures, des plantes tolérant la sécheresse, le manque d’eau, les hautes températures, prédisposées à tenir longtemps et avec peu d’entretien. »

Quelle est la part d’idéal et d’économique dans votre démarche ? « L’idéal est de végétaliser au maximum afin de changer le milieu urbain, actuellement très chaud et sec. Dans un premier temps, nous allons proposer des toitures végétales, moins chères que des murs végétaux, plus faciles à vendre et cela nous coûte moins cher.»

Quels avantages en tirez-vous ? « La végétalisation des murs et des toits permet de renforcer l’isolation acoustique et thermique, de limiter les réflexions de lumière et de chaleur sur le béton dans les villes et d’améliorer la qualité de l’air. Ce sont des avantages pour tous.»

Quelles difficultés rencontrez-vous ? « Le grand challenge est de développer une partie technique. Un autre frein est la perception de ces murs de plantes indigènes, sauvages, qui ne donnent pas le même aspect, sont moins esthétiques, qu’avec des plantes horticoles de jardins. »

Avez-vous reçu du soutien, des aides ? « Le projet est subventionné par la DG06 de la Région wallonne en tant que First Spin-off. Le financement a commencé en 2019. Nous venons d’obtenir une prolongation d’un an pour la création de la spin-off qui doit avoir lieu fin de cette année ou début 2023. Nous avons aussi été acceptés par Proof of Concept.»

Est-ce rentable ? « Pas pour le moment. »

Quel regard porte-t-on sur vous ? « Très positif. »

Quels conseils donneriez-vous à d’autres entrepreneur(e)s ? « Ne jamais baisser les bras et ne négliger aucune opportunité, proche ou lointaine. »

Murvert, Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège, passage des Déportés, 2, 5030 Gembloux – 0474 73 10 67 –  info@murvert.be, www.murvert.be

194 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-VerviersNamur

L’Université de Liège tend la main aux entreprises

2 Minute(s) de lecture
Pionnière en matière de transfert de technologies dès 1989 avec le lancement de l’Interface Entreprises-Université, l’Université de Liège (ULiège) se donne un…
Liège-VerviersNamur

24 « Red Bears » sélectionnés pour le championnat européen des métiers

2 Minute(s) de lecture
La Belgian Team pour le championnat européen des métiers a été dévoilée lundi soir par WorldSkills Belgium, l’association belge en charge de…
Liège-VerviersNamur

Questions et réponses autour de l’index

3 Minute(s) de lecture
L’index, plus que jamais, est au centre des préoccupations des employeurs et des travailleurs. Son application ou non n’est pas aussi simple…