Liège-Verviers

Une nouvelle vie pour les déchets plastiques

2 Minute(s) de lecture

L’économie circulaire, c’est une réalité ! Au-delà d’une notion de plus en plus mise en avant dans le langage du monde économique, l’économie circulaire est déjà un fait dans de nombreuses entreprises. Votre CCI a souhaité vous inspirer en présentant une série d’exemples concrets et variés.

Rencontre avec Charles Göbbels, managing director de Reprocover
.

Quelle est votre activité ? « Nous proposons une solution de reprise des déchets plastiques thermodurcissables afin de leur redonner vie. Ces déchets peuvent être revalorisés dans nos produits traditionnels ou développés en produit sur mesure pour les clients. »

En quoi relève-t-elle de l’économie circulaire ? « En fin de vie, les déchets de thermodurcissables (compteurs électriques, tableaux de bord de voitures, éoliennes), sont mis en enfouissement. Grâce à un procédé innovant, breveté et développé en collaboration avec différents centres de recherche, nous réduisons ces déchets à l’état de granules pour les réinjecter dans de nouveaux produits composés de 85 % de matières recyclées. Conçus dans une dynamique circulaire, nos produits dépendent entièrement du recyclage de matières premières thermodurcissables. »

Pourquoi avez-vous fait ce choix ? « Il n’existait pas de solutions pour nos déchets. En recyclant les déchets thermodurcissables et en les réinjectant dans de nouveaux produits, nous revalorisons la matière et diminuons la quantité de déchets existants. Nos produits sont composés jusqu’à 95 % de matière recyclée, ce qui réduit considérablement la quantité de nouvelles matières. Plus épais que le plastique, nos produits se déforment moins vite sous de hautes charges et peuvent être, en fonction du matériel recyclé, jusqu’à 28 % plus résistants que le béton traditionnellement usé dans l’infrastructure ferroviaire. »

Quelle est la part d’idéal et d’économique dans votre démarche ? « Nous travaillons avec des produits recyclés. Nous proposons des produits innovants à destination des infrastructures ferroviaires, à la voirie et au BTP (caniveaux, passages à niveau, bouches à clé). Nos produits sont plus épais, plus résistants et moins chers. »

Quels avantages en tirez-vous ? « Nous offrons des produits plus durables qui s’insèrent dans une logique circulaire grâce à la mise en place de points de collectes. Ils sont légers, faciles à manier, résistants au feu, aux UV et à la chaleur, antidérapants et poreux, ce qui empêche l’eau d’y stagner. Ces avantages le sont aussi pour l’acheteur. »

Quelles difficultés rencontrez-vous ? « D’un point de vue technique, c’est compliqué. Les normes sont prévues pour faire agréer les produits neufs. Il faut à chaque fois faire évoluer des normes ou justifier que les normes existantes conviennent aussi pour les produits recyclés. »

Avez-vous reçu du soutien, des aides ? « Nous bénéficions d’une aide dans le cadre du programme CWALity pour des parkings drainants, pour automatiser la ligne et développer un produit plus élastique. »

Est-ce rentable ? « Pendant trois ans, ce ne l’était pas, mais depuis la fin de l’année et une grosse commande, cela l’est devenu. »

Quel regard porte-t-on sur vous ? « L’économie circulaire parlait aux clients, mais pas dans leur entreprise. Nos clients, fournisseurs de déchets thermodurcissables, sont les plus étonnés de voir qu’il existe des solutions de revalorisation pour leurs plastiques.»

Quels conseils donneriez-vous à d’autres entrepreneur(e)s ? « Bien prévoir le budget pour faire agréer les produits et avoir un bon capital de départ pour cette certification. »

Reprocover, avenue André, Ernst, 19, 4800 Verviers – 04 362 67 80 – info@reprocover.eu, www.reprocover.eu

258 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

The Huggy’s Bar devient Huggys, et poursuit son expansion

1 Minute(s) de lecture
La date du 22 juillet 2024 marque un tournant dans l’aventure entrepreneuriale de The Huggy’s Bar qui s’appelle désormais Huggys. L’enseigne de…
Liège-Verviers

Ces entrepreneuses, ‘toutes des graines de changement’ : clap 2e

1 Minute(s) de lecture
Dès septembre, le VentureLab démarre à Liège la 2e édition de son programme de renforcement et de rencontres à destination des femmes…
Liège-Verviers

SERIE D’ETE - Des roues de vélo pour les compétitions

2 Minute(s) de lecture
‘Ces entreprises qui font vivre le sport’. Euro de football, JO, Paralympics… : 2024 est une année sportive. L’opportunité de lever le…