Namur

Une nouvelle usine de 6.500 m² à Suarlée pour le fabriquant de menuiseries Wako

2 Minute(s) de lecture

L’entreprise Wako, spécialisée depuis plus de 90 ans dans la fabrication de portes et fenêtres en aluminium et en PVC de haute qualité en Wallonie et dans le Grand-Duché du Luxembourg, vient d’inaugurer son tout nouveau site de production à Suarlée. Cet investissement de plus de 10 millions d‘euros permettra l’embauche de plus de 30 personnes.

« Cette nouvelle usine a pour vocation de donner à Wako les moyens de ses ambitions » souligne Patrick de Briey, CEO Wako. «  Avec ses 250 collaborateurs, 35 millions de chiffre d’affaires et un investissement de 10 millions, nous voulons plus que jamais nous positionner comme un acteur incontournable dans le secteur de la menuiserie, tout en conservant les valeurs qui sont les nôtres : une entreprise éco-responsable, qui a atteint la neutralité carbone fin 2020 et qui, malgré des contextes sociaux, économiques, sanitaires et géopolitiques très instables, veut aller de l’avant et voir l’avenir avec confiance et sérénité. »

Il y a maintenant presqu’un an, en juin 2021, débutait le chantier de la construction de la plus grande usine du groupe Wako dans le parc Ecolys de Suarlée : un espace de 6.500 m2 ayant pour objectif de mieux servir ses 400 clients menuisiers en Wallonie et de tripler sa capacité de production. Le site se compose de 6000 m² dédiés à la production et de 500 m² de surface de bureaux.

Jusqu’à présent, l’entreprise répartissait sa production de portes et châssis entre 2 sites : l’usine wallonne située à Gembloux s’occupait de la production en aluminium (Aliplast) tandis que l’usine luxembourgeoise du groupe se chargeait de la production des menuiseries en aluminium et PVC (Schüco). Le nouveau site permettra désormais la production de l’ensemble de la gamme en aluminium. En effet, la raison d’être de cette nouvelle usine réside dans l’agrandissement de l’espace de production aluminium d’Aliplast mais également la production aluminium Schüco.

Cette usine permettra également le recrutement de plus de 30 nouveaux collaborateurs, pour atteindre un total d’une centaine de travailleurs. Différents profils tels que des opérateurs de production, des encodeurs et deviseurs sont recherchés afin de rejoindre l’entreprise dans les prochains mois.

Des objectifs environnementaux

Travailler en respectant l’environnement est essentiel pour Wako. Afin de réduire de 20% ses émissions de CO² et d’atteindre la neutralité carbone fin 2020, Wako a investi et mis des actions en place. Par exemple, l’entreprise a optimisé ses transports de marchandises, réorganisé ses tournées ainsi qu’augmenté la qualité et la performance de ses véhicules. L’installation de 250 panneaux solaires a aussi permis l’alimentation de leurs véhicules électriques. Une stratégie de gestion des déchets labellisée a aussi vu le jour chez Wako. Les 80% d’émission de CO² incompressibles dû à l’activité industrielle de Wako sont compensés par la plantation de plus de 180.000 arbres, à Madagascar, au Togo et au Bénin grâce à une collaboration étroite avec l’ONG Graine de Vie.

Wako, créée en 1930, doit son nom à la contraction des noms de ses fondateurs, Monsieur Wagner et Madame Koepges. Wako se développe d’abord au Grand-Duché du Luxembourg et s’implémente ensuite en Belgique dès la fin des années 90. Au fil du temps, leur réseau clients grandit et compte aujourd’hui un total de 400 menuisiers-conseils. L’entreprise étant en continuelle croissance, son chiffre d’affaires s’élève actuellement à plus de 35 millions d’euros.

3662 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Namur

21 entreprises à visiter ce dimanche en province de Namur

1 Minute(s) de lecture
La Journée Découverte Entreprises, c’est ce dimanche 2 octobre. Ce grand rendez-vous annuel offre l’opportunité au public de découvrir les coulisses d’une…
Liège-VerviersNamur

Le promoteur Unibricks constate un boom des investissements dans les Ardennes

3 Minute(s) de lecture
Depuis 2018, le promoteur flamand immobilier Unibricks a reçu 250 % de demandes en plus pour des biens immobiliers d’investissement dans les Ardennes.C’est…
Liège-VerviersNamur

John Cockerill au cœur du cocktail de rentrée de la CCILVN

2 Minute(s) de lecture
Le cocktail de rentrée liégeois de la CCILVN s’est déroulé mardi soir au château du Val saint Lambert à Seraing. Notre invité,…