Brabant wallonLiège-VerviersNamur

446 personnes ont créé leur entreprise sous la houlette de Job’In en 20 ans

2 Minute(s) de lecture

Job’In célèbre les 20 ans de la couveuse avec fierté : lancé comme un projet-pilote en 2001, le dispositif a accueilli 708 personnes parmi lesquelles 63 % ont créé leur entreprise. Cet outil est donc un réel coup de pouce pour les futur(e)s indépendant(e)s. Aujourd’hui, Job’In compte 28 collaborateur(trice)s parmi son équipe ainsi que huit sites couvrant trois provinces wallonnes : Liège, Namur et Brabant wallon.

C’est en avril 2001 que Job’In a ouvert la première couveuse d’entreprise en Wallonie sous le nom de ‘Job’In Couveuse’. Le besoin d’accompagnement des porteur(euse)s de projet était, à l’époque, plus intense. C’est pourquoi il fallait créer un environnement d’apprentissage plus soutenant.
L’ancienne directrice Fabienne Mathot livrait ce rappel il y a quelques années : « nous nous sommes rendus compte à l’époque du besoin d’accompagnement plus intense de porteurs et porteuses qui voulaient mener des projets pour lesquels il y avait plus de risque et pour qui il fallait créer un environnement plus soutenant et d’apprentissage. Nous avons donc cherché une formule qui permettait le test en grandeur nature. »

Formule simple

Très avantageuse, la couveuse permet aux demandeur(euse)s d’emploi inoccupé(e)s de tester et de développer leur entreprise en minimisant le risque social et financier. Le test se déroule sous contrat de formation Forem, ce qui permet de garder les allocations et d’être dispensé de recherche d’emploi pendant cette période. Le porteur ou la porteuse de projet est épaulé par un conseiller et le comptable de Job’In tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé et des formations. En fonction des besoins, une aide financière allant jusqu’à 5.000€ maximum sera octroyée puis remboursée à l’aide des rentrées d’activité.

Job’In est une initiative privée wallonne, lancée en vue de proposer une alternative novatrice en matière de lutte contre le chômage : l’autocréation d’emploi. Projet pilote à sa création, elle a bénéficié du soutien de la Wallonie et des fonds structurels européens. Elle offre la possibilité à tout porteur(euse) de projet de créer une entreprise qui a une âme : à la fois inspirée et solidement ancrée dans la réalité.

L’objectif est la création d’emplois durables et la limitation de risques financiers personnels des porteurs et porteuses de projet grâce une démarche d’accompagnement responsable.

« Au-delà des statistiques » souligne Marine Troisfontaines, directrice de Job’In, « la couveuse, c’est aussi le cœur de Job’In. Un lieu où l’entrepreneur trouve à la fois challenge et soutien. Un lieu d’autonomie progressive. Un lieu où entrepreneur et Job’In grandissent dans une optique d’entrepreneuriat responsable. Un lieu où converge le travail de qualité d’une équipe et de partenaires : Forem, Comité de validation, ADL, gestions centre-ville, formateurs, Réseau entreprendre, CrowdIn, IFAPME, Wallonie Design, Sowalfin,… »

(Photo Job’In)

3567 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

L’appli Totemus a généré 750 000 € de chiffre d’affaires dans le secteur du tourisme en Wallonie et à Bruxelles

1 Minute(s) de lecture
Totemus est une application gratuite qui propose un réseau de balades connectées sous forme de chasse au trésor, accessibles 24h/24 et 7j/7,…
Liège-Verviers

HEC Liège lance sa formation Sustainable and Climate Finance

1 Minute(s) de lecture
Notre société évolue de plus en plus rapidement et le monde de la finance n’échappe pas à la règle. Face à une volonté…
Namur

Un étudiant de l’ITN gagne le premier Prix Professeur Leenaerts pour son TFE en maintenance

1 Minute(s) de lecture
La BEMAS A.S.B.L., l’association professionnelle belge de la maintenance, a décerné, pour la première fois en cette fin juin, le Prix Professeur…