Brabant wallon

Enquête : évaluation de l’impact du “Coyote” sur la conduite automobile…

4 Minute(s) de lecture

Les résultats d’une enquête réalisée par Coyote, dont certaines questions rédigées en collaboration avec l’Agence wallonne pour la Sécurité routière (l’A.W.S.R.) démontrent que 75% des utilisateurs roulent moins vite depuis qu’ils utilisent un Coyote. Au total, 22 000 utilisateurs de l’application ont été interrogés sur leurs habitudes de conduite et sur leur perception de la sécurité routière. Les résultats sont clairs : les utilisateurs de Coyote roulent plus sereinement et prudemment. Pour eux, Coyote est bien plus qu’un simple avertisseur de radars, c’est un véritable assistant d’aide à la conduite. 

L’étude a été réalisée entre le 11 et le 24 mars 2022. Il s’agissait d’évaluer et de mieux comprendre les motivations qui poussent à utiliser un Coyote et les effets de son utilisation. Au total, plus de 22 000 utilisateurs ont répondu à l’enquête.

Vincent Hébert, Directeur Général de Coyote Systems Benelux, « se félicite de la réussite de l’enquête. Le taux de participation et surtout la présence d’esprit de nos utilisateurs m’ont vraiment inspiré. Nous sommes heureux de constater que nos utilisateurs partagent notre vision, à savoir l’utilisation adéquate de nos appareils afin de rendre nos routes plus sûres. »

Les résultats démontrent non seulement qu’une grande majorité des utilisateurs roulent plus sereinement, sont plus attentifs et se comportent de manière plus responsable grâce à Coyote, mais aussi qu’une petite minorité seulement (moins de 10%) utilise Coyote pour être avertie de la présence de la police (contrôle d’alcoolémie, etc.). Un résultat qui démontre clairement la transformation de Coyote au cours de ces dernières années, d’un avertisseur de radar à un outil de sécurité routière.

Des comportements qui changent

L’enseignement principal de cette enquête est l’impact important de l’application sur le comportement des conducteurs : 75% des utilisateurs indiquent rouler moins vite depuis qu’ils utilisent un Coyote. Un chiffre élevé, confimé par le fait que 93% des répondants affirment que l’utilisation d’un Coyote les incite à rouler moins vite puisqu’ils ont davantage conscience des dangers. 

« On sait tous que la répétition fixe la notion »souligne Vincent Hébert. « Puisque l’application répète de façon continue et en direct la vitesse autorisée, et surtout lorsqu’elle est dépassée, nos utilisateurs ont davantage conscience de leur vitesse. »

L’utilisation d’un Coyote a donc bien évolué. A l’origine, Coyote était un simple avertisseur de radars, mais au fil du temps, il s’est transformé en assistant d’aide à la conduite et en un véritable outil de sécurité routière en temps réel. Grâce à ces nombreux messages indiquant les perturbations et dangers sur la route, et à la répétition des messages de prévention (conçus par l’A.W.S.R.), Coyote incite à mieux se comporter sur la route. 

Une aide pour éviter des contrôles ? 

Il est également intéressant de noter que 82% des utilisateurs de Coyote s’attendent à ce que les contrôles fixes soient actifs et évaluent comme probable le fait de croiser un radar en fonctionnement lors de leur trajet. Cela prouve que la communication et les moyens déployés par les autorités responsables de la sécurité routière sont efficaces.

De plus, et contrairement à certaines idées reçues, la majorité des automobilistes (90%) indique ne pas accélérer après avoir dépassé un radar tronçon. Lorsqu’ils en croisent un, nombreux sont ceux qui gardent la vitesse autorisée même lorsque ce radar est dépassé. 

Autre résultat étonnant, l’utilisation d’un régulateur de vitesse et du limitateur de vitesse n’est pas généralisée en Belgique : à l’approche d’un contrôle, 4 utilisateurs sur 10 seulement utilise un tel outil. ​ 

Les données numériques pour une meilleure sécurité routière 

Remarquons également que la grande diversité d’informations venant de Coyote est plebliscitée par les utilisateurs, ainsi ces derniers attachent autant d’importance aux messages de signalisation de perturbations (accidents, bouchons, dangers, messages d’alertes, virage dangereux, etc.) qu’aux aux messages d’avertissement pour des contrôles de vitesse. Non seulement les utilisateurs attachent autant d’importance à ces messages, mais ils adaptent également leur comportement dès qu’une perturbation est signalée, puisque 80% des utilisateurs affirment diminuer leur vitesse et 99% indiquent être plus vigilants dès qu’une perturbation est signalée, de quoi améliorer la sécurité sur la route. 

« Un tel comportement est bénéfique pour tout le monde »conclut Vincent Hébert. « N’oublions pas qu’en ralentissant face à un danger, les utilisateurs d’un Coyote font également ralentir les autres automobilistes. » 

A propos de Coyote

Coyote Systems Benelux est le leader européen des systèmes d’aide à la conduite communautaires. Coyote Systems Benelux est une filiale à 100% de Coyote System International, créée en 2005 en France. La technologie brevetée de Coyote avertit l’usager de la route en temps réel des limitations de vitesse, des dangers et des perturbations routières tels que les ralentissements et les accidents. Elle se décline sur plusieurs plates-formes : boîtiers connectés, applications, systèmes embarqués dans les voitures (partenariats avec Renault, PSA Peugeot-Citroën et Parrot) et interfaces spécifiquement développées dans le cadre de partenariats publics et privés. 
Coyote a pour objectif de contribuer à la sécurité routière en fournissant des alertes précises, fiables et en temps réel à ses membres ainsi qu’à ses différents partenaires dont la Police fédérale. Coyote couvre huit pays européens : Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, France, Italie, Espagne, Allemagne et Pologne. La communauté Coyote compte 5,5 millions de membres en Europe dont 1,650 million en Belgique.

Coyote Systems Benelux – Avenue Franklin 5B à 1300 Wavre  – http://www.coyotesystems.be

3746 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Une jeune entreprise du BW parmi les 4 lauréats "SE'nSE" 2022

5 Minute(s) de lecture
La Fondation pour les Générations Futures a dévoilé les 4 lauréats SE’nSE 2022… Pour la septième année consécutive, le jury de sélection SE’nSE…
Brabant wallon

Transition durable ? Nous vous aidons

5 Minute(s) de lecture
A Nivelles, un petit-déjeuner donné le 22 novembre au Story Lab de Cap Innove sur le thème : « Transition durable ? Nous vous aidons…
Brabant wallon

3 Brabançons wallons dans l’équipe qui représentera la Belgique à EuroSkills Gdańsk

1 Minute(s) de lecture
La composition de l’équipe qui représentera la Belgique à EuroSkills Gdańsk a été communiquée ce 28 novembre. Les 24 jeunes qui composent…