Liège-Verviers

LièGin Summer, le nouveau gin liégeois pour l’été, en tandem avec ‘Les Bonbons de Grand-Mère’

2 Minute(s) de lecture

L’entreprise LièGin, créée en 2016, lance cette fois une nouveauté en collaboration avec la confiserie artisanale ‘Les bonbons de Grand-Mère’. LièGin Summer et son bonbon, goût fraise basilic avec une touche de menthe, ont été conçus par ces deux défenseurs liégeois de la tradition et du bon goût.

« On constate sur le marché que les attentes sont orientées sur les nouveautés et les innovations » souligne Romain Jans, le fondateur de LièGin qui promeut un gin local, doux, chaleureux et convivial. « LièGin est une marque dynamique et audacieuse qui s’ancre dans cette volonté d’innover. Notre objectif est de rassembler les gens autour d’un produit original et de qualité, pour partager des moments inoubliables et conviviaux. Nos gins, bien que modernes et très aromatiques, sont également fidèles aux traditions et aux recettes ancestrales élaborées minutieusement depuis 1836 par une distillerie familiale belge située à Raeren. »

Lors de la confection de ses gins, LièGin utilise exclusivement des arômes naturels pour garantir la certification Bio. « Parce que l’expérience et le goût sont une priorité pour nous » ajoute Romain Jans, « nous avons collaboré avec ‘Les Bonbons de Grand-Mère’, des bonbons artisanaux à l’ancienne créés avec amour en province de Liège, et plus précisément avec l’artisan confiseur liégeois Christophe Mausen. Ces bonbons traditionnels sont parfumés avec des arômes premium et colorés, avec des adjuvants 100 % naturels. La fabrication est artisanale et locale, des valeurs que partage LièGin. Ces bonbons moulés sont fabriqués avec du sucre de betterave et du glucose, tous deux produits à la raffinerie de Wanze. Résultat ? Le bonbon idéal pour accompagner et sublimer le goût unique de la fraise et du basilic ! »

Installés en région liégeoise depuis 1895, ‘Les Bonbons de Grand-Mère’ perpétuent la tradition des confiseries authentiques et traditionnelles. Derrière cette histoire de famille, on retrouve aujourd’hui une autre famille : celle de Christophe Mausen devenu artisan confiseur, son fils Arthur et son épouse Céline Léonard.

La qualité de leurs friandises, 100 % artisanales, est le résultat de la combinaison d’une cuisson à l’ancienne, dans des chaudrons en cuivre, et au travail manuel de la pâte à bonbons.

« Nous sommes ravis que LièGin nous ait demandé de créer un bonbon assorti à leur nouveau gin, LièGin Summer » souligne Christophe Mausen. « Ce bonbon devait avoir les qualités gustatives qu’un bonbon doit avoir, y compris lorsqu’il n’est pas plongé dans un gin. Le résultat, nous l’avons obtenu au bout de quelques essais, en mélangeant des arômes naturels bio de fraise et des huiles essentielles bio pour le basilic et la menthe. Nous sommes très contents de ce bonbon et espérons que tous les gourmets l’apprécieront autant que ce gin. »

3652 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Du houblon sur le toit du centre commercial Belle-Île

2 Minute(s) de lecture
Le Shopping Belle-Île innove en créant de l’ombrage sur une verrière avec une plante bien de chez nous. Ainsi cet été, 36…
Liège-Verviers

La Ferme de l’Arbre reçoit le titre de ‘meilleur magasin bio à la ferme d’Europe’

1 Minute(s) de lecture
La famille Pâque et son équipe sont au siège de la Commission européenne à Bruxelles ce vendredi matin à l’occasion de la…
Liège-Verviers

La guerre en Ukraine perturbe le trafic ferroviaire entre Liège et la Chine

3 Minute(s) de lecture
Il faut voir le terminal ferroviaire implanté à Bierset à quelques encablures de l’aéroport ! De part et d’autre d’un vaste quai, deux…