Sponsorisé

DHL Express mise sur le carburant aviation durable

2 Minute(s) de lecture

DHL Express s’engage à décarboner la logistique aéronautique et à la rendre plus durable. Pour relever ce défi, l’entreprise de services express conclut régulièrement des partenariats stratégiques. Un bon exemple est son nouveau partenariat avec bp et Neste. Au cours des 5 prochaines années, DHL leur achètera plus de 800 millions de litres de carburant aviation durable (SAF). Ces nouveaux accords comptent parmi les plus importants accords SAF jamais conclus dans le domaine de l’aviation. Une fierté pour les 3 entreprises… 

Précédemment, l’introduction de SAF dans les réseaux de San Francisco, East Midlands et Amsterdam avait déjà été annoncée. Avec ces accords, DHL a déjà dépassé la moitié de son objectif qui vise 10 % de SAF dans le mélange de carburant d’ici 2026. Et cette volonté s’applique à tous ses transports aériens. 

DHL s’attend à ce que les partenariats stratégiques permettent d’économiser environ 2 millions de tonnes d’émissions de CO2 au cours du cycle de vie du carburéacteur. À titre de comparaison, cela équivaut aux émissions annuelles de gaz à effet de serre d’environ 400 000 voitures particulières… 

DHL Express transporte chaque année plus de 480 millions de documents et colis urgents grâce à son réseau mondial. Les 800 millions de litres de SAF permettraient, par exemple, d’effectuer 1 000 vols annuels entre Cincinnati (USA) et Leipzig (Allemagne) avec un Boeing 777 sur une période de 12 ans. A terme, DHL espère que le SAF sera utilisé à 100%. Au total, cela représenterait l’équivalent de 12 000 vols long-courriers neutres en carbone.  

Une aviation plus écologique 

« En tant que premier prestataire logistique mondial, nous nous engageons à fournir à nos clients des solutions écologiques. Les accords SAF avec bp et Neste constituent une étape importante pour rendre l’industrie aéronautique plus durable. Ils valident le cadre de notre feuille de route sur le développement durable. L’utilisation des SAF est l’un des principaux moyens qui permettent de réduire les émissions de CO2 dans le secteur de l’aviation » Frank Appel, CEO Deutsche Post DHL Group. 

30% de SAF dans le mélange de carburants d’ici 2030 

DHL s’est engagé à utiliser 30% de SAF dans le mélange de carburants pour tous les transports aériens d’ici 2030. Les deux fournisseurs, bp et Neste, fourniront des SAF fabriquées à partir d’huiles usagées. Cette production à partir de déchets et de résidus peut réduire jusqu’à 80 % les émissions de gaz à effet de serre et diminuer l’empreinte carbone de DHL. Pour que le carburant soit durable, il n’utilise pas de matières premières entrant en concurrence avec la production alimentaire ou entraînant un changement indirect de l’utilisation des sols. 

DHL Express souhaite, à l’avenir, intensifier ses partenariats avec des fournisseurs de carburant d’aviation durable et augmenter progressivement le pourcentage d’utilisation de ces carburants pour son transport aérien. Le transporteur reste déterminé à soutenir les technologies innovantes visant à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre de l’aviation. 

DHL Express | Woluwelaan 151 | 1831 Diegem 
www.dhlexpress.be | Michael.Joiret@dhlexpress.be  

10 posts

À propos de l’auteur
Publication par publireportage.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Sponsorisé

GoStore : quand la protection solaire s’inscrit pleinement dans l’économie d’énergie

3 Minute(s) de lecture
Depuis quelques années, nous avons la chance de profiter de « longs mois d’été ». Cependant, force est de constater que les températures sont…
Sponsorisé

IMBC renforce son rôle de partenaire des PME en doublant ses activités annuelles

3 Minute(s) de lecture
Accélération de la stratégie de développement à la croissance  Acteur de terrain bien ancré dans sa région, IMBC est devenu, année après…
Sponsorisé

Baromètre d’attractivité EY 2022 : la Belgique redevient le hub logistique préféré des investisseurs étrangers

3 Minute(s) de lecture
Le baromètre annuel d’EY a livré ses – précieuses – informations et parmi celles-ci on notera un léger recul puisque notre pays…