Brabant wallon

Retour sur le dernier midi d’affaires CCIBW avant la reprise en septembre…

6 Minute(s) de lecture

Le 3 mai 2022, se déroulait le dernier midi d’affaires de la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon, avant la reprise au mois de septembre (bientôt sur l’agenda de www.ccibw.be. Inscriptions : sonia.jadoul@ccibw.be).

Cela fait maintenant de très nombreuses années que ces rencontres business, rassemblant 10 représentants d’entreprises autour de la table, se tiennent soit au Golf Château de la Tournette, à Nivelles ou au Club Justine Henin (Limelette). Ces derniers s’expriment, pour la moitié d’entre eux, avant le repas, les autres intervenant ensuite, l’ensemble se déroulant durant 3 heures maximum.

Allier l’utile à l’agréable et profiter d’une pause déjeuner pour tisser des relations d’affaires dans un lieu prestigieux et agréable, voilà, en résumé, les ingrédients de ces “10/10”, l’appellation de ces rencontres business. Chacun bénéficie d’un temps de parole de 10 minutes pour présenter son entreprise, mais, les discussions se prolongent encore dans et en dehors des murs du lieu d’accueil…

Régulièrement, les membres de la CCIBW font des affaires ensemble à la suite de ces midis d’affaires, ainsi que plusieurs d’entre eux l’ont fait savoir à leur Chambre de Commerce & d’Industrie…

CBC BANQUE & ASSURANCES

“Notre volonté est d’accompagner nos clients et de leur offrir des solutions globales afin de nous positionner comme un partenaire. Et même si on insiste sur le côté digital (ndlr : l’entreprise peut se prévaloir d’une reconnaissance de « meilleure application bancaire au monde ») qui permet de se faciliter la vie, du côté de nos clients aussi, la « human touch » est toujours bien présente chez nous », insiste Jean-François Metens.

CBC banque se définit comme une « banque locale », mais qui est renforcée par le soutien du groupe KBC. 

« Nous apportons, certes, du financement pour donner des moyens à vos projets, mais nous voulons aussi sortir du lot grâce à des services annexes, comme l’analyse de subsides, primes potentiels… »

« Nous nous positionnons aussi comme un banquier-assureur, proposant un package complet en ce domaine. Aujourd’hui, pour accroitre la motivation du personnel, il est possible de développer la rémunération en ajoutant des assurances-groupe, hospitalisation, etc. Ces incentives sont très importants pour fidéliser vos talents… », conclut Jean-François Metens.

http://www.cbc.be

VITRICLEAN

Selon Nadia Mezi, qui s’appuie sur une enquête pour appuyer ses propos, un endroit de travail « propre, esthétique, calme, paisible », contribuerait largement à la motivation et la rétention de personnel. C’est en se basant notamment sur ce constat que la société « Vitriclean » a été créée en mars de cette année ; cette dernière intervient tant dans le nettoyage des locaux que dans celui des vitres de commerces et bureaux. En effet, note Nadia, le bien-être du personnel est renforcé par la luminosité apportée par des vitres bien nettoyées grâce à des produits écologiques et les clients passeraient plus rapidement à l’acte d’achat lorsque les marchandises sont joliment mises en valeur dans une vitrine impeccable.

Aujourd’hui, Vitriclean n’est active qu’en Brabant wallon, mais, à l’avenir, sans doute la société étendra-t-elle son rayon d’action.

www.vitriclean.fr

AURORE PONCIN

Le leitmotive d’Aurore est de trouver les collaborateurs qui correspondent le plus aux besoins des sociétés, qui ont l’envie de travailler ensemble, de bien faire et de s’impliquer pour leur entreprise.

La jeune femme recrute des ouvriers et des employés, fraichement diplômés ou affichant plusieurs années d’expérience.

Spécialisée dans les domaines de la biotechnologie, de l’alimentaire et du retail, elle s’est ouverte à bien d’autres secteurs aujourd’hui.

Aurore prête une attention importante à l’intérêt des potentiels collaborateurs et s’assure que leurs attentes correspondent à ce qui est proposé. « Les gens ont de plus en plus besoin de trouver du sens dans leur travail », relève-t-elle. Une réflexion que paraissait partager son auditoire l’approuvant par des hochements de tête.

KP GROUP

Bureau conseil spécialisé en facility management et NWOW, KP Group s’appuie sur une équipe de 2 associés entourés de consultants ingénieurs, chefs de projets… Claude Kouame résume :

« Nous procédons à l’analyse des espaces de travail, que nous faisons suivre de recommandations et nous nous chargeons aussi de l’accompagnement dans la réalisation de projets. Notre 2è axe est la digitalisation. Nous proposons différentes techniques pour permettre le travail hybride, avec les outils les plus adaptés… Un 3è pôle est la gestion du changement ; nous travaillons sur la résistance au changement, par exemple dans le cadre de changement d’environnement : déménagements, bureaux partagés, etc. Nous avons une psychologue au sein de notre équipe. Enfin, via notre pôle facility management, nous pouvons intervenir sur une période déterminée dans des cas très divers, pour l’adaptation de contrats de nettoyage, gardiennage, entretiens d’espaces verts, etc. »

http://www.kp-group.be

DELAPROD

Issu du monde de la publicité, Jean-Sébastien Delacroix a développé, en Martinique, le volet digital de l’agence qu’il avait rejointe. Il y a un peu plus d’un an, avec l’aide d’un cousin, il a créé Delaprod, dédiée à la production de contenus pour les réseaux sociaux, photos, vidéos… 

« La vidéo représente plus de 85% du trafic internet. Le problème c’est que, bien souvent, « tout se ressemble »… 
Nous pouvons vous aider à raconter votre histoire… Ne dites plus qui vous êtes, mais montrez ce que vous faites ! »,
 conseille la page d’accueil du site de l’entreprise. 

Jean-Sébastien a produit des capsules pour Walibi, en vue du recrutement de collaborateurs : « On y a montré du ‘vrai’, avec de vrais employés » ! Il a déjà sorti du contenu vidéo, photos pour « La Chouffe » et compte parmi ses clients le papa du « Chat », Philippe Geluck.« 80% de nos clients m’ont rappelé pour une seconde mission… » affirme Jean-Sébastien.

http://www.delaprod.be

NOVOFFICE

A la tête de Novoffice, Giuseppe Albicocco, se qualifie avec humour comme un « chef d’orchestre, entre le client et le bureau, dont l’objectif est autant de rendre heureux ces derniers que de rester attentif au bien-être de ses collaborateurs »

« L’un de nos coups de forcec’est, sous 2 enseignes, de nous adresser tant aux entreprises qu’aux particuliers. D’un côté, nous avons la maison mère, Novoffice, qui, au départ, était uniquement distributeur de photocopieuses RICOH, puis a élargi sa palette de compétences et services. Novoffice est 100% B2B, tandis que « 2001 » s’adresse, pour sa part, uniquement aux particuliers… », confiait-il au CCI mag’, magazine des CCI.

Imprimantes multi-fonctions, équipements de salles de réunions, IT,… l’entreprise a en effet diversifié ses activités ces dernières années.

« Là où nous faisons la différence, assure Giuseppe Albicocco, c’est dans la qualité de notre coordination de chantiers et notre réactivité… »

http://www.2001.be

IBS – INTER BELGIUM SECURITY

Au départ, la société IBS (« Inter Belgium Security ») était orientée B2C, puis elle a élargi sa cible au B2B. 

« Il y a 2 ans, pour faire la différence et répondre au mieux aux attentes des clients, nous avons fait le choix de protéger les maisons de l’extérieur, avec l’intelligence artificielle : caméras, etc. Nous « ceinturons » une zone de la propriété, sans aucun angle mort dans ce périmètre et dès que quelqu’un pénètre dans cette zone, il est détecté. On peut alors déclencher une alarme, des aboiements de chien enregistrés, etc. » explique Francis Adel.

Chez IBS, pas d’abonnement obligatoire, l’entreprise redonnant ainsi « le pouvoir au consommateur ».

http://www.ibs-security.be

AGILITY CONSULTING

Après avoir accumulé de l’expérience en passant par de belles sociétés comme Galer, Lazer, Saluc, Lyreco,… Paul Verleye a fondé sa société de consultance en production et logistique. Se définissant comme « quelqu’un d’opérationnel qui aime le mentorat plutôt que le coaching », l’ingénieur dit « aimer faire évoluer les gens, résoudre les problèmes en en examinant tous les aspects » avec son client.

En un une phrase comme en cent, en partageant son expérience en supply chain, Agility consulting entend améliorer la gestion de la relation client et la rentabilité de son entreprise cliente…

Sur base d’une méthode « agile et flexible », Paul Verleye adapte le canevas de ses missions en fonction du type de client et de demande, intervenant pour une courte durée ou pour plusieurs mois…

http://www.agilityconsulting.be

MCG

Spécialisé en cybersécurité, MCG a été fondée il y a plus de 20 ans. L’équipe de 10 personnes qui la constitue propose consultance, analyse, mise en place de solutions et formations pour exposer celles-ci.

« Nous tentons de donner un maximum d’autonomie à nos clients, avec des approches différentes en fonction de la typologie des clients », précise Sébastien Verhaeghe.

Après analyse fine de l’activité de la société cliente, l’entreprise se penche sur l’élaboration du meilleur plan d’action stratégique pour ses besoins. Elle implémente et déploie ses solutions et s’assure de la sécurité quotidienne de son entreprise cliente, via ses services de surveillance, support, maintenance…

http://www.mcg.be

247 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Une jeune entreprise du BW parmi les 4 lauréats "SE'nSE" 2022

5 Minute(s) de lecture
La Fondation pour les Générations Futures a dévoilé les 4 lauréats SE’nSE 2022… Pour la septième année consécutive, le jury de sélection SE’nSE…
Brabant wallon

Transition durable ? Nous vous aidons

5 Minute(s) de lecture
A Nivelles, un petit-déjeuner donné le 22 novembre au Story Lab de Cap Innove sur le thème : « Transition durable ? Nous vous aidons…
Brabant wallon

3 Brabançons wallons dans l’équipe qui représentera la Belgique à EuroSkills Gdańsk

1 Minute(s) de lecture
La composition de l’équipe qui représentera la Belgique à EuroSkills Gdańsk a été communiquée ce 28 novembre. Les 24 jeunes qui composent…