Liège-VerviersNamur

Un permis pour acheter un poisson rouge : le secteur est inquiet

3 Minute(s) de lecture

Ce 1er juillet entre en vigueur en Wallonie, l’obligation pour tout particulier désirant acheter ou adopter un animal de compagnie de posséder et de présenter au vendeur un permis de détention. La règle est valable pour un chien, un chat mais également pour un poisson rouge… le secteur aquariophile se mobilise et craint pour sa survie.

La règle, inscrite dans le code wallon du bien-être animal de 2019, devient effective dès le 1er juillet à la suite d’une circulaire ministérielle du 13 juin dernier. Pour faire l’acquisition de tout animal de compagnie, un particulier devra se rendre dans son administration communale pour obtenir un extrait du fichier central démontrant qu’il n’est pas sous le coup d’une interdiction de détention d’un animal ou d’un retrait de permis de détention. Le document est valable 30 jours et peut être obtenu par les personnes qui ne résident pas sur le territoire wallon auprès du Service Public de Wallonie.

Une mesure difficilement applicable pour l’achat de poissons

De nombreux professionnels du secteur aquariophile ont appris la nouvelle, comme tout le monde, par les médias. « Nous n’avons reçu aucune communication officielle, les seules informations que nous possédons sont sur le site de la Région. On envoie des mails, on téléphone au 1718 pour faire part de notre incompréhension, des spécificités de notre secteur et pour proposer des alternatives, mais on n’obtient aucune réponse » explique Jean-François Minet, gérant de Bubba’s Shrimps à Liège.

Une période d’adaptation jusqu’au 30 septembre

Pascal Klein de chez Aquagarden Center à Neupré a lui eu un peu plus de chance et a obtenu un rendez-vous, avec 2 autres vendeurs wallons, au Cabinet de la Ministre Tellier. « Suite à cette discussion, des pistes de réflexions ont été proposées. Il nous semble nécessaire que la validité du permis soit adaptée au-delà des 30 jours et de simplifier l’aspect administratif. Il y aura une période de tolérance pendant 3 mois. Durant cette période, si une personne se présente sans permis, elle pourra quand même acquérir l’animal mais nous devrons lui demander de nous fournir le permis pour le 1er octobre au plus tard. Nous reverrons la Ministre en septembre et d’ici là, nous allons tenter d’être pédagogues et d’expliquer les choses à nos clients… »

« Ma clientèle est principalement constituée d’habitués qui savent que pour l’équilibre d’un aquarium on introduit les poissons petit à petit. Ils m’ont déjà annoncé que si cette loi était appliquée telle quelle, ils n’étaient pas certains de continuer… sans parler des 20% de ventes que je réalise auprès de clients étrangers qui vont sans doute fuir la Wallonie et aller voir ailleurs. »

Jean-François Minet, Bubba’s Shrimps

Le secteur de l’aquariophilie tente de se structurer pour survivre

Il n’existe pas de fédération du secteur, mais une réunion est prévue entre professionnels à la Caserne de Saive le 4 juillet pour tenter de structurer les actions et de faire bouger les choses.

« J’espère vraiment que les démarches vont être simplifiées, car je crains pour la survie de notre métier. Personnellement je suis dans le métier depuis 25 ans, j’ai racheté mon magasin actuel il y a 4,5 ans et j’y ai fait des investissements importants. Si les clients se font plus rares, ce sera une catastrophe. J’ai un emprunt à rembourser, des frais d’énergie qui explosent. Si je dois fermer boutique, je devrai vendre ma maison … » nous confie Fabrice Bronkaert, propriétaire de Eautrement Aquarium à Naninne.

Précisons que cette obligation ne concerne que la vente par des professionnels et que l’acquisition entre particuliers n’est pas concernée. On peut donc craindre la favorisation de marchés parallèles, ce qui nuira, non seulement au secteur, mais évidemment au bien-être animal…

Photo : Pixabay

56 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Des personnalités économiques parmi les Citoyens d’honneur de la Ville de Liège

1 Minute(s) de lecture
La cérémonie officielle des Citoyens d’honneur de la Ville de Liège a eu lieu ce vendredi en fin de journée  à l’Hôtel…
Liège-VerviersNamur

Que faire s’il y a rupture du contrat de travail pour un motif grave ?

2 Minute(s) de lecture
L’employeur et le travailleur peuvent à tout moment mettre fin au contrat de travail pour un motif grave. Ce mode de rupture…
Liège-VerviersNamur

Et si la (dé)motivation des collaborateurs n’était qu’une conséquence de l’évolution de la société?

10 Minute(s) de lecture
En entreprise aujourd’hui, j’entends beaucoup de patrons se plaindre du manque de motivation de certains de leurs collaborateurs. Les jeunes parce qu’ils…