Wallonie

Situation des jeunes demandeurs d’emploi…

4 Minute(s) de lecture

Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés augmente à un an d’écart (+ 0,9 %), notamment porté par les jeunes en stage d’insertion (+ 18,3 %) et une modification de nature administrative. Néanmoins, le nombre de demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations continue de baisser par rapport à juin 2021 (- 9.337 personnes). Quant au nombre d’opportunités d’emploi, il progresse encore à un an d’écart (+ 28 %). Comme chaque année, d’ici la rentrée, nombreux seront les jeunes à la sortie des études à venir s’inscrire au Forem en tant que demandeur d’emploi.

Fin juin 2022, le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés en Wallonie comprend 115.801 demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations (dont 1.321 en Communauté germanophone) et 33.485 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 138 en Communauté germanophone). S’y ajoutent 25.645 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 20.128 demandeurs d’emploiinscrits librement.

page1image17216064page1image31705536

Au total, la Wallonie compte donc 195.059 demandeurs d’emploi inoccupés à fin juin 2022. Parmi ceux-ci :

  • 53 % sont des hommes ;
  • 18 % sont âgés de moins de 25 ans, 26 % ont 50 ans et plus ;
  • 45 % sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2ème degré ;
  • 22 % sont inoccupés depuis moins de six mois et 45 % depuis deux ans et plus. Ils représentent 12,2 % de la population active wallonne. Ce taux de demande d’emploi était de 12,1 % en juin 2021, et de 12,9 % en juin 2020.

1.675 demandeurs d’emploi inoccupés de plus par rapport à l’année dernière

Le nombre de demandeurs d’emploi wallons augmente de 0,9 % à un an d’écart, soit 1.675 personnes de plus que l’année dernière.

L’effectif des jeunes en stage d’insertion professionnelle connaît une hausse de 18,3 % par rapport à l’an dernier, soit 5.187 personnes de plus.

Cette hausse globale de la demande d’emploi est également le résultat d’une modification de nature administrative1. Ce changement affecte l’évolution statistique de la catégorie des demandeurs d’emploi inscrits librement, qui compte 9.779 personnes de plus qu’à la même période l’année passée (+ 94,5 %).

D’autres catégories évoluent à la baisse à un an d’écart. C’est notamment le cas des demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations qui comptent 9.337 personnes de moins par rapport à la même période l’année dernière (- 7,5 %). Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement diminue quant à lui de 13,4 % entre la fin des mois de juin 2021 et 2022 (- 3.954 personnes).

Le volume de la demande d’emploi continue à se contracter à un an d’écart auprès des personnes inoccupées depuis six mois à moins d’un an (- 1,4 %) et celles inoccupées depuis un an à moins de deux ans (- 11,8 %). Cependant, le nombre de personnes le plus récemment entrées dans la demande d’emploi (moins de six mois) augmente de 4,2 % entre fin juin 2021 et fin juin 2022. Les effectifs évoluent aussi à la hausse à partir de deux ans d’inoccupation : + 6,3 % de personnes inoccupées depuis deux à moins de cinq ans, et + 5,3 % de personnes comptant cinq ans ou plus d’inoccupation.

La demande d’emploi recule toujours à un an d’écart parmi les personnes âgées d’au moins 40 ans : – 0,7 % parmi les personnes âgées de 40 à moins de 50 ans, et – 3,4 % parmi celles ayant 50 ans et plus.

La hausse des effectifs concerne les plus jeunes : + 4,6 % parmi les demandeurs d’emploi inoccupés de moins de 25 ans, + 3,5 % de personnes âgées de 25 à moins de 30 ans, et + 2,9 % pour celles âgées de 30 à moins de 40 ans.

91 demandeurs d’emploi inoccupés de plus qu’à fin mai 2022

Le nombre de demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations diminue de 1.341 unités (- 1,1 %) et les jeunes en stage d’insertion professionnelle augmentent de 296 personnes (+ 0,9 %) entre fin mai et fin juin 2022. En considérant également les deux autres catégories administratives (demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et librement), la demande d’emploi demeure stable entre fin mai et fin juin 2022 : on ne compte qu’un accroissement net de 91 personnes.

Période importante pour les jeunes demandeurs d’emploi

Entre juin et octobre, près de 20.000 jeunes viennent au Forem pour s’inscrire comme demandeur d’emploi. Cette période est donc clé pour ces jeunes qui vont faire le choix de se lancer dans la vie active. Cette inscription permet ainsi d’être accompagné par un conseiller, de recevoir des offres d’emploi, de bénéficier de tous les services gratuits du Forem, d’accéder à près de 350 formations métier, et d’ouvrir ses droits sociaux, comme le droit aux allocations de chômage par exemple.

Le nombre d’offres d’emploi continue de croître par rapport à l’année dernière

Au cours du mois de juin 2022, le Forem a diffusé 50.747 offres d’emploi sur leforem.be (hors celles émanant des autres Services publics belges de l’Emploi), soit 28 % d’opportunités d’emploi de plus par rapport à la même période l’année dernière. Simultanément, 14.975 offres en provenance des autres Services publics de l’Emploi ont été publiées sur le site du Forem.

Les besoins de recrutement s’inscrivent toujours à la hausse par rapport à juin 2021 :

• Le secteur agricole : + 25 % par rapport à juin 2021, pour 556 postes diffusés en juin 2022; 

• L’industrie manufacturière (+ 13 %), avec toutefois des besoins variables selon les branches d’activités : par exemple la fabrication de machines et équipements (+ 33 % ; 810 postes), les industries agricoles et alimentaires (+ 24 % ; 1.527 postes), la fabrication de matériel de transport (+ 12 % ; 340 postes), l’industrie chimique (- 6 % ; 733 postes), etc.
• Le secteur de la santé et de l’action sociale : + 10 %, 2.448 postes en juin 2022 ;
• Le secteur du transport, de la manutention et l’entreposage, des postes et télécommunications : + 8 %, pour 2.388 postes.page3image17157888

page3image17157504

236 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

15,3 % de jeunes en plus inscrits au Forem

3 Minute(s) de lecture
Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) a augmenté de 2,9 % entre juillet 2021 et juillet 2022, ce qui porte ce…
Wallonie

Rotation de personnel pratiquement stable au premier semestre

3 Minute(s) de lecture
Le taux de départ involontaire (1,77%) est en passe d’atteindre son niveau le plus bas depuis ces dix dernières années La “Grande…
Wallonie

La fédération de l’industrie alimentaire wallonne rappelle ses priorités

2 Minute(s) de lecture
Fevia Wallonie, la fédération de l’industrie alimentaire wallonne, a profité de la caisse de résonnance de la Foire de Libramont pour appeler…