Liège-Verviers

Eclo va créer une usine high-tech de substrats de champignons bio et circulaires à Villers-le-Bouillet

2 Minute(s) de lecture

Eclo vient de lever 4,7 millions d’euros pour installer une usine high-tech de 4.200 m2 à Villers-le-Bouillet, en province de Liège, début 2023. De quoi positionner Eclo comme un acteur clé du champignon exotique en Europe et produire annuellement 7.000 tonnes de substrats de champignons à partir de résidus organiques recyclés, à l’horizon 2026. Une levée de fonds à laquelle ont participé Noshaq, Investsud Bois, GoGreen Capital et des investisseurs privés.

Eclo, une ambition bio, circulaire et locale !

Depuis 2016, Eclo travaille à la mise au point de recettes qui lui permettent de remplacer les céréales des substrats de champignons exotiques (habituellement composés d’une base de bois, de céréales, d’eau et de mycélium) par des résidus organiques de brasseries et de boulangeries industrielles. Installées dans les Caves de Cureghem, à Bruxelles, les premières installations professionnelles ont produit des résultats significatifs et encourageants, établis sur une stratégie d’approvisionnement en matières premières en circuit-court, à partir de partenariats avec des entreprises locales.

En 2021, ces installations à Anderlecht lui auront permis de produire 330 tonnes de substrats tout en recyclant 23 tonnes de résidus de brasserie et de pain. Une production que doit venir amplifier la levée de fonds de 4,7 millions d’euros auquel ont participé Noshaq, Investsud Bois, GoGreen Capital et des investisseurs privés en vue de l’installation d’une usine high-tech de 4.200 m2 à Villers-le-Bouillet, en province de Liège, début 2023.

Après une phase test, la commercialisation des substrats pourra démarrer à partir du début de l’été 2023. La première phase de production permettra de produire jusqu’à 3.600 tonnes de substrats par an en 2024. En seconde phase, ce seront près de 7.000 tonnes de substrats qui sortiront de l’usine chaque année à partir de 2026.

Les nouvelles infrastructures devraient générer la création de 20 emplois supplémentaires à l’horizon 2026, en plus des 12 personnes actuellement employées pour son activité Bruxelloise.

L’équipe de management d’Eclo
Thibault Fastenakels (Technical Director), Sylvère Heuzé (Production Director), Quentin Declerck (Marketing Director), Hadrien Velge (CEO).

Devenir un leader européen

L’ambition est de positionner Eclo comme un acteur majeur des substrats de champignons en Europe. En effet, ces substrats seront destinés aux producteurs de champignons des marchés belges, français, hollandais et allemands. Un développement de la production in situ qui s’accompagne d’un renforcement de la capacité de recyclage de résidus organiques d’Eclo, soit 7.000 tonnes de substrats pour 700 tonnes de drêches ou résidus de pain recyclés dès 2026.

3600 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Des personnalités économiques parmi les Citoyens d’honneur de la Ville de Liège

1 Minute(s) de lecture
La cérémonie officielle des Citoyens d’honneur de la Ville de Liège a eu lieu ce vendredi en fin de journée  à l’Hôtel…
Liège-VerviersNamur

Que faire s’il y a rupture du contrat de travail pour un motif grave ?

2 Minute(s) de lecture
L’employeur et le travailleur peuvent à tout moment mettre fin au contrat de travail pour un motif grave. Ce mode de rupture…
Liège-VerviersNamur

Et si la (dé)motivation des collaborateurs n’était qu’une conséquence de l’évolution de la société?

10 Minute(s) de lecture
En entreprise aujourd’hui, j’entends beaucoup de patrons se plaindre du manque de motivation de certains de leurs collaborateurs. Les jeunes parce qu’ils…