Wallonie

Le nombre d’Ukrainiens progresse de manière limitée sur le marché de l’emploi

1 Minute(s) de lecture

La Belgique compte actuellement 38 % d’Ukrainiens actifs en plus que l’an dernier. Cette évolution est due au statut spécial de protection subsidiaire des Ukrainiens, qui leur donne un libre accès à notre marché de l’emploi. La proportion d’Ukrainiens dans les entreprises belges reste certes très limitée : 0,14 % des travailleurs en Belgique ont actuellement la nationalité ukrainienne. La plupart d’entre eux sont actifs dans les secteurs des services et de l’industrie manufacturière. C’est ce qu’il ressort d’une analyse de l’entreprise de services RH Acerta sur la base des données de 345 000 travailleurs dans notre pays.

À la fin du mois de mai, 45 300 réfugiés ukrainiens avaient obtenu le statut de réfugié temporaire dans notre pays. Ce statut de protection, activé par l’Union européenne, leur donne un droit de séjour temporaire et un accès à l’emploi et aux régimes sociaux.

 « Ces chiffres illustrent l’impact positif de la protection dont bénéficient les réfugiés et qui leur permet ainsi d’avoir un accès au marché de l’emploi » souligne Frédéric Hespel, expert en occupation internationale chez Acerta. « Précédemment, ces travailleurs ne pouvaient travailler en Belgique que s’ils ne disposaient d’un permis de travail, par exemple en tant que travailleur hautement qualifié ou dans une profession en pénurie. »

La part totale de travailleurs étrangers sur notre marché de l’emploi national a également augmenté au cours des cinq dernières années. Actuellement, 15,7 % des travailleurs actifs dans notre pays sont originaires de l’étranger.

La plupart des Ukrainiens sont actuellement occupés dans les secteurs des services (30,7 %), de l’industrie manufacturière (22,2 %) et du commerce (17,4 %). Enfin, il apparaît que la proportion de femmes d’originaire d’Ukraine sur notre marché de l’emploi (+44,2 %) a davantage augmenté que celle des hommes (+25,8 %). Ce n’est pas totalement illogique, car, parmi les réfugiés, les femmes ukrainiennes sont aussi arrivées en plus grand nombre que les hommes dans notre pays.

(photo Pixabay)

3600 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

15,3 % de jeunes en plus inscrits au Forem

3 Minute(s) de lecture
Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) a augmenté de 2,9 % entre juillet 2021 et juillet 2022, ce qui porte ce…
Wallonie

Rotation de personnel pratiquement stable au premier semestre

3 Minute(s) de lecture
Le taux de départ involontaire (1,77%) est en passe d’atteindre son niveau le plus bas depuis ces dix dernières années La “Grande…
Wallonie

La fédération de l’industrie alimentaire wallonne rappelle ses priorités

2 Minute(s) de lecture
Fevia Wallonie, la fédération de l’industrie alimentaire wallonne, a profité de la caisse de résonnance de la Foire de Libramont pour appeler…