Wallonie

Reprise mitigée du marché de la transmission en Wallonie en 2021

2 Minute(s) de lecture

Pour la 6e année consécutive, la SOWALFIN Transmission a sollicité son réseau d’experts agréés afin de jauger l’état du marché de la transmission d’entreprises en Wallonie en publiant son reporting annuel.
Cette analyse propose une rétrospective générale des transmissions d’entreprises en Wallonie en 2021, et donne quelques perspectives du marché pour 2022. Elle est le fruit d’une enquête réalisée auprès du réseau des partenaires agréés de la SOWALFIN Transmission, tous actifs dans le domaine de la cession-acquisition d’entreprises.

Après une année 2020 compliquée pour les intermédiaires en cession-acquisition (-15% par rapport à l’activité de 2019), 2021 amenait beaucoup d’espoirs vers une relance du marché wallon de la transmission d’entreprises. Malheureusement cela n’a pas été aussi simple. A la place d’un boom attendu du nombre de cessions, nous avons remarqué un certain attentisme des entrepreneurs. Les cédants préférant peut-être postposer leur cession le temps que la situation se stabilise, diminuant de ce fait l’offre d’opportunités pour des investisseurs potentiels.

De manière très synthétique, voici les quelques éléments-clés à retenir pour 2021 :

  • 303 transactions ont été accompagnées par nos partenaires agréés, dont les trois quarts sont des « petits dossiers », avec une valeur de transaction inférieure à 5 M€.
  • 5673 emplois ont ainsi été pérennisés grâce à la transmission d’entreprises.
  • Le multiple moyen EV/EBITDA en Wallonie est de 5,8.
  • 23 transactions ont eu recours à un crédit vendeur ; 32 ont une clause d’earn-out.
  • Un effort propre moyen de 43% du montant de la transaction.
  • La pension est le principal motif de vente dans les plus petits dossiers. La volonté de réaliser gain financier et de sécuriser son patrimoine l’est principalement dans les dossiers plus importants.
  • Un marché essentiellement composé d’acquéreurs stratégiques (stratégies de croissance par acquisition
  • 15% de transmissions dans le cadre familial.

La réussite des transmissions d’entreprises est essentielle pour le maintien de nombreux emplois sur notre territoire. Outre les emplois directs des sociétés transmises, une transmission réussie est également importante pour tout l’écosystème de l’entreprise, ses fournisseurs, clients, sous-traitants, … L’acquisition peut également être un accélérateur de croissance dans le chef du repreneur, et lui permettre d’avoir accès à de nouveaux marchés, de nouvelles technologies ou des ressources de qualité, en Wallonie mais aussi à l’International.

(photo Werner Heiber / Pixabay)

3662 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Les PME européennes, peu nombreuses, qui protègent leurs innovations en tirent de nombreux bénéfices...

4 Minute(s) de lecture
Seule une petite entreprise sur 10 dans l’UE détient des droits de propriété intellectuelle, selon une nouvelle enquête de l’EUIPO, Office de…
Wallonie

La collection "Je veux savoir" (l'entreprise et l'emploi) de l'UWE : les dernières éditions consultables en format digital...

2 Minute(s) de lecture
La collection « Je veux savoir ! », créée par l’Union Wallonne des Entreprises, fait peau neuve ! Poursuivant le processus de digitalisation de…
Wallonie

Le Forem développe des "SmartCorners" pour lutter contre la fracture numérique des demandeurs d'emploi

2 Minute(s) de lecture
Aujourd’hui, la digitalisation bouleverse tous les secteurs. Manquer de compétences numériques s’avère être un frein à l’insertion sur le marché de l’emploi….