Sponsorisé

Pour Charles Leusche (Tecnigel), l’avenir est aux pompes à chaleur

3 Minute(s) de lecture

C’est en 2021 que Charles Leusche a repris la société Tecnigel, basée à Grivegnée, rue Billy. Une reprise en forme de revalorisation et de redynamisation pour cette entreprise qui existe depuis 1970. Et lorsqu’on lui pose la question « Vous, que feriez-vous si vous deviez réduire votre facture énergétique ? », sa réponse est directe : « Investir dans les pompes à chaleur. Pour moi, c’est l’avenir ». 

L’énergie la moins chère, c’est celle que l’on ne consomme pas : cet adage nous est rappelé par le CEO de Tecnigel : « On nous a tous appris à éteindre derrière soi, à faire baisser la température d’1 degré, fermer les portes, etc. Ce que l’on fait chez soi, on peut aussi le faire en entreprise : éteindre la photocopieuse pour le week-end, éteindre son écran, couper ou réduire la clim ou le chauffage, éteindre l’éclairage lorsqu’on quitte une pièce. Tous ces petits gestes font déjà économiser beaucoup d’argent ». Mais ça ne suffit plus, et aujourd’hui il existe beaucoup de solutions ou d’alternatives pour réduire la facture énergétique. Pour Charles Leusche, la première chose à faire est de « performer » sur l’isolation des bâtiments. « C’est primordial, mais en termes d’énergies, il faut changer de moyen, et passer à une solution plus efficace, même si elle est parfois moins confortable. Pour moi, la solution des pompes à chaleur est la meilleure, surtout si on l’associe à l’installation de panneaux photovoltaïques. »

Cela voudrait-il dire que nos « bonnes vieilles chaudières » deviennent obsolètes ?

« Non, du moins par sur le plan technique car les chaudières actuelles sont devenues très performantes, avec des supers rendements. Le souci c’est l’énergie qu’elles utilisent : gaz, mazout ». Et là, de fait, il y a un paramètre que nous ne maîtrisons pas : le prix.

Combinaison gagnante

Il y a plusieurs types de pompes à chaleur : air/air, air/eau, eau/eau, sol/eau, mais les plus connues sont les « air/eau », et « air/air ». Pour la première, on puise une énergie naturelle, inépuisable et gratuite : l’air, que l’on utilise pour chauffer l’eau. « Une pompe à chaleur moyenne actuelle a un COP (coefficient de performance) proche de 4 et plus : pour 1kw consommé sur le réseau, elle en restitue 4, en chaud ou en froid. Et les avantages sont multiples : durabilité, économie d’énergie, et autonomie ».

On peut aussi opter pour la pompe air/air : la climatisation réversible, qui devient de plus en plus attrayante avec les chaleurs que nous avons connues cet été. Mais la climatisation n’a pas toujours eu bonne presse… « C’était vrai avant, mais les choses ont beaucoup évolué. Aujourd’hui, nous proposons des systèmes très performants, qui sont de moins en moins énergivores, et qui offrent une qualité de vie exceptionnelle ». Le seul problème des pompes air/air, c’est l’absence de force d’inertie : « Lorsque vous la coupez, le froid ou la chaleur reviennent très vite. Il faut le savoir au départ. Mais quelle que soit la solution choisie, la vraie bonne idée c’est de combiner ça avec des panneaux photovoltaïques et sur ce plan nous avons choisi de travailler avec un partenaire très professionnel, SRM Global Technology ».

Expérience, savoir-faire, exigence

Tecnigel propose également des solutions pour la ventilation, la réfrigération, et bénéficie d’ailleurs de la confiance de grands noms de l’industrie depuis de nombreuses années : Arcelor, CMI, Resa etc. Et si ces fleurons de l’industrie lui restent fidèles, c’est sans doute par les valeurs que Charles Leusche adopte : « Nous sommes une entreprise à taille humaine. Nous prônons la souplesse, l’écoute, la qualité, la sécurité (iso45001) et la volonté de bien faire, de travailler proprement en écoutant les besoins du client, en le conseillant et en lui proposant des solutions adaptées, que ce soit en entreprise ou dans le privé. Nous avons d’ailleurs d’excellents feed-back et c’est extrêmement valorisant et motivant pour nos équipes ».

Pour Tecnigel, 2022 est une année de stabilisation après 2021 qui était celle de la transition, et 2023 sera une année d’évolution qui est d’ailleurs déjà en préparation.

Infos :
www.tecnigel.be

49 posts

À propos de l’auteur
Publication par publireportage.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Sponsorisé

Annapurna Consult : plus de 20 ans d’expérience dans l’événementiel et des escapes games exceptionnels

3 Minute(s) de lecture
Forte d’une longue expérience dans l’organisation de team buildings et d’events pour une multinationale, Patricia Anis a créé l’agence événementielle Annapurna Consult…
Sponsorisé

DBMnet dépoussière la moquette au propre comme au figuré

3 Minute(s) de lecture
Isolant thermique et acoustique, la moquette tisse une relation de bien-être avec ses utilisateurs, dont elle améliore le confort et la concentration….
Sponsorisé

Le Brabant wallon, cadre idéal pour votre événement, votre incentive ou votre team building

2 Minute(s) de lecture
Proche de la capitale mais extrêmement verte, la province du Brabant wallon se distingue par sa richesse historique et patrimoniale. Au centre…