Liège-Verviers

NeuroMedia, un produit unique et un partenariat avec une société américaine

3 Minute(s) de lecture

Lors du dernier salon IBC, le plus grand salon européen du divertissement digital à Amsterdam, même le groupe Disney+ est passé voir les produits de NeuroMedia, petite société basée à Flémalle. Spécialisée dans l’analyse de données dans le secteur des médias audiovisuels et des plateformes, la société fournit aux diffuseurs et au marché du multimédia les moyens de faciliter la création de contenus et la mesure des performances.

Son produit phare, NeuroMedia Analytics, un outil de mesure de l’utilisation du streaming media, est utilisé par des milliers de chaînes dans le monde grâce à sa solution intégrée digitale et classique FM. En Belgique, la société mesure cette audience, notamment pour le compte du CIM (Centre d’Information sur les Médias) et de la RTBF (on-line et Auvio). « Nos produits offrent le kit complet des mesures d’audience, là où nos concurrents ne proposent souvent que quelques modules», précise Pierre Mengal, cofondateur et dirigeant de NeuroMedia.

L’histoire commence en 2004, quand Pierre Mengal cofonde à Liège une radio de musique électronique (Warm FM) qui connaît rapidement le succès sur la bande FM et via Internet. Une innovation à l’époque. Sollicité par des annonceurs, il développe un outil pour mesurer l’audience de sa web radio. Il rencontre Dany Donnen, spécialiste des données sur les médias à destination des annonceurs, qui lui ouvre son carnet d’adresses.
En 2014, ils fondent NeuroMedia et convainquent la RTBF d’utiliser leur solution de mesure d’audience pour les contenus diffusés en ligne. Cette collaboration ouvre à la société les portes du CIM. En 2020, celui-ci officialise ce nouvel indicateur basé sur les mesures réalisées par NeuroMedia.

Avec la montée en puissance des web radios, le potentiel international de la petite société liégeoise est devenu très important. « Notre expertise est reconnue au-delà des frontières belges. Nous sommes notamment en charge d’auditer le streaming pour le compte du DMR, l’équivalent danois du CIM. Les marchés étrangers, nettement plus grands que la Belgique, présentent les mêmes besoins face à la transition digitale : c’est le cas pour les pays limitrophes, l’Europe du Nord, mais aussi les Etats-Unis. »

Pour accompagner cette croissance à l’international, fin 2020, en pleine crise Covid, Wallimage Entreprises, fonds d’investissement dédié aux entreprises audiovisuelles et du gaming en Wallonie, et Investsud, qui finance des projets de développement d’entreprises wallonnes, entrent dans le capital à hauteur de 150 000 euros chacun. NeuroMedia compte actuellement 9 collaborateurs.

Solutions de mesure d’audience cross-media

Cette année, la société axe clairement sa communication vers ses solutions de mesure d’audience cross-media. « Une étude cross-media permet de prendre des mesures pour tous les médias. Et c’est ce qu’on propose aujourd’hui. Avec la même plateforme logicielle, on mesure la radio, la télévision, la radio connectée et les applications. Tout est intégré. »

Dans ce vent innovant, NeuroMedia a signé un partenariat international stratégique avec une société américaine. « Elle travaille dans le même domaine que nous, mais avec des produits complémentaires, pour proposer sur le marché un produit unique en son genre de mesure cross-media basé sur nos technologies respectives. Une solution innovante, que l’on peut vendre par modules, rendue possible grâce au partenariat avec cette société et que nous allons vendre partout. » A quels clients ? « Cela dépend. Quand on pratique une mesure à l’échelle d’un pays, le client est souvent une société ou une organisation fondée par les diffuseurs, les éditeurs, les marques, les régies publicitaires et les agences médias. Ensemble, ils vont mettre en place une mesure pour déterminer un chiffre correspondant à l’audience du média. »

NeuroMedia répond à différents appels d’offre internationaux. « Nous sommes sur pas mal de projets. Il ne faut pas aller seul aux Etats-Unis. Nous avons répondu avec Nielsen, leader mondial dans le domaine de la connaissance de l’audience.»
Selon Pierre Mengal, cette année, on observe une fragmentation de la consommation des médias. « Toute l’audience de la radio et de la télévision diminue au profit de multiples autres sources de contenus. Un véritable challenge pour les différents acteurs. » Et autant d’opportunités potentielles pour l’entreprise flémalloise.

197 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Horus Software double son nombre d’utilisateurs et se lance sur le marché flamand

2 Minute(s) de lecture
Horus Software, la start-up liégeoise qui a développé un logiciel et une application de comptabilité basés sur l’Intelligence Artificielle, a franchi la…
Liège-Verviers

Le groupe Eloy réhabilitera durablement la friche Holcim à Haccourt

2 Minute(s) de lecture
Un nouveau site industriel de 16 ha destiné aux entreprises pionnières de la construction circulaire et bas carbone : voilà le projet porté…
Liège-Verviers

Une énorme commande indienne booste le pôle hydrogène de John Cockerill

2 Minute(s) de lecture
Greenko Group, le leader indien des énergies renouvelables, et John Cockerill, un leader dans le domaine des électrolyseurs alcalins de grande capacité,…