Wallonie picarde

ACTIVO, UNE RECETTE QUI MARCHE DANS LES BIENS D’INVESTISSEMENT!

2 Minute(s) de lecture

L’histoire d’Activo débute en 1998 lorsqu’Ivo De Muynck crée son entreprise spécialisée dans les biens d’investissement.

Après un parcours universitaire au sein de la FUCAM à Mons, Ivo, parfait bilingue, s’implante sur l’Ouest de la Belgique et plus particulièrement sur la Flandre Occidentale et le Hainaut. Mouscron étant un marché prometteur à cette époque, il en fait son point d’ancrage afin de s’étendre en Wallonie.

Présent dans le secteur de l’immobilier d’entreprise, il met en vente ou en location des terrains, magasins, usines ou immeubles de bureaux. 

Le “sur mesure”, c’est indispensable mais Activo en veut plus!

La force d’Activo réside dans la personnalisation de ses services. “La recette gagnante, c’est le sur mesure” précise Ivo De Muynck. Après avoir fait ses gammes sur Mouscron, sa bonne réputation le poursuit et elle se développe dans les zonings de Comines-Warneton, Tournai jusqu’à Mons.

Afin de concrétiser une vente ou une location d’un bien immobilier de moyenne ou de grande taille, il est indispensable d’entretenir une bonne collaboration avec différents organismes en commençant par les intercommunales, les services publics, les sapeurs pompiers mais encore l’urbanisme ou les organismes de subventions de la ville ou région concernée.

Activo se démarque dans son approche méthodique à l’écoute des besoins des clients, qu’il s’agisse du tri des dossiers en function de la localisation, des terrains disponibles et du type d’activités. Mais elle ne s’arrête pas là car Activo s’occupe également des formalités fiscales, juridiques et environnementales“.

La Wallonie, un atout de taille!

“Ce n’est pas un secret, la Wallonie représente un atout majeur avec encore de belles disponibilités en matière de terrains. Le prix y est attractif, la force ouvrière disponible et des subventions intéressantes existent encore” souligne Ivo De Muynck.

Quels défis pour l’avenir?

“On ne peut se reposer sur nos acquis, il faut garder notre niveau de satisfaction de la clientèle et continuer d’être connu, reconnu et respecté. Il est également primordial de garder une telle rapidité et des lignes de communication courtes entre notre société et les intercommunales de la region” appuie Ivo De Muynck.

Il pointe également le fait d’investir dans la voirie et les accès aux différents zonings tout en réservant des surfaces suffisantes pour l’épanouissement économique. Nul doute que la nouvelle zone d’activité économique de Péruwelz devrait répondre à ce dernier critère.

Vous pourriez aussi aimer
Wallonie picarde

Les jeunes actifs moins fidèles à leur employeur ? Pas forcément…

4 Minute(s) de lecture
CBC Banque et Assurance dévoile les résultats de son 3e Observatoire* portant sur ‘Les jeunes et l’attractivité du monde du travail’. Depuis…
Wallonie picarde

Heylen Warehouses obtient des permis irrévocables pour Péruwelz-Beloeil et Houdeng

3 Minute(s) de lecture
Heylen Warehouses, investisseur et développeur d’immobilier logistique et semi-industriel, est heureux d’avoir obtenu les permis irrévocables pour deux projets situés dans des…
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamurWallonie picarde

L’UWE et les CCI passent à l’AKT

2 Minute(s) de lecture
L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les 5 Chambres de Commerce et d’industrie (CCI) wallonnes ont décidé d’unir leurs destins pour former…