Liège-Verviers

Liege Airport obtient une certification internationale relative à la réduction de son impact environnemental

2 Minute(s) de lecture

A l’heure où Liege Airport bataille pour ne pas être coupé dans son élan en raison d’un permis d’environnement plus restrictif, voilà que le Conseil International des aéroports européens (ACI Europe) lui octroie l’Accréditation de niveau 3 qui reconnaît ses efforts pour la réduction de son impact environnemental.
Cette reconnaissance internationale tombe donc au moment où le gouvernement wallon doit trancher dans les jours prochains sur les recours introduits contre ce fameux permis qui divise défenseurs et adversaires de l’aéroport.
L’aspect environnemental est capital dans ce dossier, et plus globalement pour toute activité aéroportuaire. C’est pourquoi l’ACI, cette association mondiale des aéroports, a mis au point un programme de certification (l’Airport Carbon Accreditation) organisé en plusieurs niveaux, en vue d’encourager les aéroports à réduire leurs émissions de CO². Leurs efforts sont ainsi reconnus officiellement par l’obtention d’une certification.

Depuis 2017, l’aéroport liégeois a diminué ses émissions carbone de 56 % en 2021 par rapport à 2017.

« Avec cette reconnaissance » souligne Laurent Jossart, CEO de Liege Airport, « nous faisons dorénavant fièrement partie du premier tiers des aéroports mondiaux les plus ambitieux et engagés au niveau environnemental. Il est important de rappeler que Liege Airport intègre la protection de l’environnement dans sa stratégie d’entreprise. Nos investissements pour 2023 se montent ainsi à plus de 5 millions d’euros avec un focus sur nos infrastructures (HVAC, LED, isolation…), la mobilité (bornes de recharge électriques, transports en commun, parking vélos), l’achat de véhicules techniques hybrides et/ou électrique. »

Les 3 premiers niveaux de certification de l’Airport Carbon Accreditation sont les suivants:

1. La cartographie : l’opérateur aéroportuaire quantifie et vérifie ses émissions de CO² et il s’engage à les réduire,

2. La réduction : l’aéroport s’est fixé des objectifs de réduction de ses propres émissions et a mis en oeuvre un plan d’action et une échéance pour atteindre cet objectif.

3. L’optimisation : l’aéroport et ses partenaires (fournisseurs, compagnies aériennes, etc.) comptabilisent leurs émissions et ont mis en oeuvre des mesures communes de réduction des émissions de CO².

3+. La neutralité : l’aéroport a atteint la neutralité carbone pour ses propres activités.


En 2010, un an après la conception de ce programme de certification, Liege Airport a obtenu le niveau 1 en quantifiant et vérifiant ses émissions de carbone.

En 2018, Liege Airport est ensuite passé au niveau 2 grâce, notamment, aux investissements dans les énergies renouvelables, l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments et le verdissement de la flotte de véhicules qui ont permis de réduire efficacement les émissions de carbone.

Aujourd’hui, Liege Airport atteint le niveau 3 de l’Airport Carbon Accreditation. Cette reconnaissance internationale et indépendante démontre que Liege Airport a pris des mesures pour inciter les principaux acteurs de la plateforme aéroportuaire à diminuer, eux aussi, leurs émissions.

En effet, c’est le 11 octobre 2022 que Liege Airport a conclu officiellement un partenariat avec ses principaux partenaires basés sur le site (skeyes, SOWAER, Cainiao, ASL Belgium, FedEx, Ethiopian Airlines, Challenge Group, Swissport, Aeroservices, Avia Partner, TUI fly, Liège Cargo Agency, Air Belgium, Qatar Airways et WFS) dans le but de mettre en place des plans d’actions communs pour réduire les émissions de l’ensemble des activités de la communauté aéroportuaire.

Cette nouvelle récompense montre que les compagnies aériennes prennent également en compte les émissions de CO² émises lors des décollages et atterrissages.

Liege Airport a planifié les prochaines étapes :
– réduction de 75% de ses propres émissions de carbone et compensation des 25 % restants via des projets durables (au plus tard en 2030).
– neutralité carbone sans recourir aux mesures de compensation (au plus tard en 2050).

(photo Liege Airport)

111 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Horus Software double son nombre d’utilisateurs et se lance sur le marché flamand

2 Minute(s) de lecture
Horus Software, la start-up liégeoise qui a développé un logiciel et une application de comptabilité basés sur l’Intelligence Artificielle, a franchi la…
Liège-Verviers

Le groupe Eloy réhabilitera durablement la friche Holcim à Haccourt

2 Minute(s) de lecture
Un nouveau site industriel de 16 ha destiné aux entreprises pionnières de la construction circulaire et bas carbone : voilà le projet porté…
Liège-Verviers

Une énorme commande indienne booste le pôle hydrogène de John Cockerill

2 Minute(s) de lecture
Greenko Group, le leader indien des énergies renouvelables, et John Cockerill, un leader dans le domaine des électrolyseurs alcalins de grande capacité,…