Brabant wallon

Pour poursuivre son développement, Minagro lève 1,2 million d’euros

3 Minute(s) de lecture

La spin-out belge va élargir son portefeuille d’ingrédients écologiques pour l’entretien des cultures et accélérer ses activités en tant qu’entreprise autonome

Minagro, entreprise qui développe des ingrédients durables de haute qualité pour l’entretien des cultures, annonce aujourd’hui que, sous une nouvelle direction, elle a levé 1,2 million d’euros de financement. L’équipe opérationnelle de Minagro a mené le tour de table avec la participation d’Invest.BW et de K&E.

La nouvelle structure permettra à Minagro d’opérer en tant que société autonome et d’accélérer le développement de son portefeuille d’ingrédients agricoles plus verts avec de nouvelles technologies propriétaires.

Minagro, auparavant filiale du groupe Minafin, développe depuis 2019 des ingrédients verts de haute qualité pour l’entretien des cultures à partir de matières premières durables. Ses solutions plus vertes et biosourcées améliorent la protection et la nutrition des cultures, tout en limitant l’impact de l’industrie des produits phytosanitaires sur l’environnement. 

Cette levée de fonds permettra à Minagro de poursuivre le processus de validation du marché et de commercialisation des ingrédients existants dans son portefeuille. 

L’entreprise a prévu de renforcer ses activités R&D dans le domaine de la chimie biosourcée et de spécialité et de développer des projets de collaboration, afin d’élargir sa gamme d’ingrédients pour les formulations agrochimiques. Des collaborations ont déjà été initiées avec différents pôles régionaux d’innovation (Wagralim et Greenwin) et des centres de recherche, tels que l’UCLouvain, HE Condorcet et Celabor.

« Minagro s’engage dans une nouvelle voie en s’appuyant sur les réalisations des quatre dernières années. La commercialisation d’ingrédients agrochimiques est un long processus. Nous sommes fiers du chemin parcouru qui nous a permis de développer nos conservateurs, nos adjuvants et nos solvants et de les faire valider par diverses sociétés actives dans la protection et la nutrition des plantes », déclare Arnold de Maere, directeur général de Minagro. 

« Aujourd’hui, notre défi est d’innover davantage avec de nouveaux produits, en combinant performance et durabilité. Nous nous concentrerons sur les ingrédients biobasés autorisés dans les biopesticides et les produits biostimulants, mais nous allons également étudier d’autres potentielles applications pour nos ingrédients. » 

L’initiative européenne “De la ferme à la table” de l’UE, qui vise à accélérer la transition des sociétés vers des systèmes alimentaires durables, est au cœur de la stratégie de Minagro. Pour les entreprises agrochimiques, cela signifie développer des produits plus sûrs et plus efficaces pour les agriculteurs conventionnels et biologiques. Les solutions de Minagro sont destinées à contribuer positivement à ce défi en soutenant les entreprises agrochimiques avec des ingrédients verts et plus sûrs.  

Les marchés des biopesticides et des biostimulants devraient croître de 15,6% et 12,1% par an pour atteindre respectivement 11,3 milliards de dollars et 6,5 milliards de dollars en 2027. La valeur du marché mondial des produits chimiques de protection des cultures était d’environ 63,7 milliards de dollars en 2020, avec un taux de croissance annuel moyen de 3,1%. Les principaux vecteurs de croissance du marché comprennent le besoin de sécurité alimentaire et de pratiques plus durables, attendues par les consommateurs et les politiques réglementaires.

« Notre investissement dans Minagro soutient notre stratégie qui vise à minimiser l’empreinte de notre portefeuille de produits. Avec les solutions de Minagro, nous pourrons travailler avec des produits de haute qualité, fabriqués de manière durable », souligne Koen Quaghebeur, administrateur de K&E.
 
« En étroite collaboration avec notre écosystème régional et national, et sur la base d’une excellente connaissance de son secteur, Minagro poursuit le développement de solutions agrochimiques innovantes avec l’ambition de soutenir la transition vers une agriculture plus durable au niveau européen », ajoute Alexandre Berbinschi, gestionnaire d’investissements chez Invest.BW.

photo : Arnold de Maere, CEO Minagro

MINAGRO – Rue Fond Jean Pâques, 8 à 1435 Mont-Saint-Guibert – https://minagro.eu

4416 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamur

Quels sont les vignobles wallons récompensés par un Belgian Wine Award 2024 ?

2 Minute(s) de lecture
La deuxième édition du Guide des vins belges Gault&Millau et des Belgian Wine Awards 2024 a été présentée ce mercredi à la…
Brabant wallon

Place aux artistes, de retour en Brabant wallon

1 Minute(s) de lecture
20 communes vont participer à l’opération “Places aux artistes” qui fait la part belle à de nombreuses disciplines artistiques : musique, cinéma, théâtre…
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamur

La SCAM se donne les moyens d’ouvrir une nouvelle ère pour l’agriculture wallonne

2 Minute(s) de lecture
La Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM), acteur clé de l’agriculture wallonne depuis près de 70 ans, annonce le lancement d’une…