Wallonie

La moitié des départs volontaires se produit dans les 2 ans qui suivent l’entrée en service

3 Minute(s) de lecture

L’entreprise de services RH Acerta a réalisé une étude sur la rotation du personnel sur la base des chiffres de 260 000 travailleurs sous contrat à durée indéterminée occupés auprès de plus de 40 000 employeurs du secteur privé auquel appartiennent aussi bien des PME que des grandes entreprises. ​Il s’avère que dans la moitié des cas, les gens qui démissionnent le font dans les deux ans. Trois départs volontaires sur dix se font même dans l’année. Ce sont surtout les jeunes de moins de 25 ans qui partent le plus vite.

Les chiffres sont les plus élevés dans l’horeca et le secteur de l’intérim et des titres-services, mais de nombreux travailleurs changent rapidement d’emploi dans tous les secteurs.  

 Fin de contrats à durée indéterminée, de l’initiative du travailleur et de commun accord, par secteur, par nombre d’années de service

Sur l’ensemble des contrats à durée indéterminée résiliés à l’initiative du travailleur ou de commun accord, 3 sur 10 le sont dans la première année. La moitié des départs volontaires (48 %) se produisent au cours des deux premières années, trois quarts (75,5 %) dans les 5 premières années.

Fin de contrats à durée indéterminée, de l’initiative du travailleur et de commun accord, par nombre d’années de service

« Si nous partons du principe qu’il faut jusqu’à neuf mois pour qu’une personne soit intégrée dans l’entreprise et six à neuf mois supplémentaires pour qu’elle atteigne sa vitesse de croisière, un recrutement a vite fait de représenter un investissement d’un an et demi » explique Benoît Caufriez, directeur d’Acerta Consult.  « Si l’on ajoute à cela le fait que la moitié des départs volontaires se font déjà dans les deux ans, on comprend qu’il s’agit d’un point d’attention pour de nombreuses entreprises dans ce marché du travail en pénurie.De nombreuses entreprises peuvent se demander ce qu’est un taux de rotation du personnel sain chez elles. Un taux de rotation aussi bien trop faible que trop élevé peut représenter un risque pour votre entreprise d’être prise au piège. Par exemple, certains secteurs, entreprises et départements peuvent être très attrayants pour un large public de jeunes diplômés, et l’on peut prédire que de nombreux travailleurs partiront rapidement après une première expérience professionnelle. La situation est tout autre dans des secteurs, entreprises ou départements qui demandent une expertise spécifique et donc rare, la perspective étant dès le départ plus axée sur le long terme. »

Les jeunes partent le plus vite

Les chiffres montrent également des différences en fonction de l’âge. Ce sont surtout les jeunes de moins de 25 ans qui partent le plus vite. Plus de la moitié (53,2 %) des moins de 25 ans qui quittent l’entreprise le font dans l’année. Globalement, même dans la tranche la plus âgée, les chiffres restent élevés : parmi les plus de 55 ans, un quart (23,5 %) sont partis dans l’année et plus de la moitié (53 %) dans les cinq ans, phénomène que les entreprises ont intérêt à anticiper.

Fin de contrats à durée indéterminée, de l’initiative du travailleur et de commun accord, par catégorie d’âge, par nombre d’années de service

« Les entreprises qui recrutent en se focalisant sur le pourvoi de postes vacants aujourd’hui, par exemple parce que les besoins sont très importants, attireront aussi des gens qui ne se concentrent que sur le présent » souligne Benoît Caufriez. « Par exemple, parce qu’ils ont besoin d’un revenu à court terme. Les entreprises qui recrutent en se focalisant sur le futur attireront plus de personnes au regard davantage tourné vers l’avenir aussi. Et plus intéressées par des formations et avides d’apprendre. Les entreprises qui souhaitent éviter autant que possible un départ rapide ont tout intérêt à miser sur l’intégration dans une perspective de carrières durables. Notamment en créant de la marge pour l’autonomie, en veillant à l’implication et en respectant les compétences individuelles. »

(Photo Pixabay)

4424 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Le consommateur belge achète consciemment des aliments et boissons belges

2 Minute(s) de lecture
Comment le Belge perçoit-il les aliments et boissons belges ? C’est ce qu’iVOX a cherché à savoir en réalisant une enquête auprès…
Wallonie

162 fonctions critiques et métiers en pénurie recensés par le Forem...

4 Minute(s) de lecture
Le Forem vient d’établir la liste 2024 des fonctions critiques et des métiers en pénurie. Cette année, 162 métiers composent la liste, soit…
Wallonie

Demande d'emploi en Wallonie : situation fin juin...

3 Minute(s) de lecture
En juin, le nombre de demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations (DEDA) diminue toujours sur base mensuelle (- 1,3 %) et annuelle (- 5,3 %). …