Liège-Verviers

Le fabricant d’armoires électriques Belgotech accélère son développement

2 Minute(s) de lecture
Laura Warnant, nouvelle CEO, et Jean-Brice Radu, fondateur de Belgotech.

C’est une jeune trentenaire qui prend la tête de Belgotech, entreprise spécialisée dans l’électricité industrielle et plus spécifiquement dans la fabrication d’armoires électriques. Laura Warnant devient en effet la nouvelle CEO de la société avec le projet de doubler, d’ici 7 ans, les activités et le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Si Belgotech est encore méconnue du grand public belge, elle est pourtant l’un des leaders internationaux dans son domaine. Elle exporte d’ailleurs son savoir-faire aux quatre coins du monde : en Finlande, au Brésil, en Inde, en Guinée, en Afrique du Sud,… et même jusqu’à l’île de Nauru (Océanie). Elle compte parmi ses clients le groupe Colruyt, Continental, Aqua (société de traitement des eaux), une entreprise de stérilisation de déchets médicaux, des sites de vaccination covid, des serres climatisées pour pépinières, des usines de biocarburants,…

En 20 ans, la petite entreprise de Villers-le-Bouillet a réussi à se faire connaître grâce à la qualité de ses armoires électriques, la pertinence de ses études, son expérience multi-secteur, une approche personnalisée et un excellent service-client. Le bouche à oreille a fait le reste.

Aujourd’hui, Belgotech entame un nouveau chapitre de son histoire avec l’arrivée de Laura Warnant en tant que CEO.

Cette jeune trentenaire, ingénieure civile de formation, a travaillé 7 ans chez Rolls-Royce Solutions (ex- Euro Diesel), société productrice de systèmes dynamiques d’alimentation sans coupure, avant de prendre la tête de Polarsun, une start-up tout juste créée afin d’attaquer le marché très concurrentiel des panneaux photovoltaïques et des batteries. En deux ans, elle engage près de 30 personnes, réalise pas moins de 1.000 installations, atteint les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires et développe une nouvelle activité liée au chauffage.

Un projet ambitieux et des postes à pourvoir

Si la mission de Belgotech reste inchangée, à savoir fournir une solution électrique pertinente, qualitative et durable, l’ambition est donc de poursuivre le développement et de doubler, d’ici 7 ans, les activités et le chiffre d’affaires de l’entreprise.

« L’électricité est un secteur d’avenir » explique Laura Warnant. « Par ailleurs, Belgotech jouit d’une excellente réputation à l’international et d’un large réseau de clients. L’ambition est donc réaliste et réalisable grâce à l’engagement, dans les prochains mois, d’une quinzaine de collègues supplémentaires. »

L’entreprise est à la recherche de responsables de projets en électricité industrielle orientés en armoire électrique, dessinateur, chef d’atelier, électriciens câbleurs et mécaniciens.

Pour mener à bien sa mission, outre ses quelques futurs collègues, Laura peut également compter sur l’expérience de Jean-Brice Radu, fondateur de Belgotech, ainsi que sur l’expertise des 35 collaborateurs que compte déjà l’entreprise.

(Photo Belgotech)

4416 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

SERIE D’ETE - Une activité sportive pour une planète plus propre

3 Minute(s) de lecture
‘Ces entreprises qui font vivre le sport’. Euro de football, JO, Paralympics… : 2024 est une année sportive. L’opportunité de lever le…
Liège-Verviers

La chocolaterie Galler se «belgicise» davantage

3 Minute(s) de lecture
Galler, la chocolaterie basée à Vaux-sous-Chèvremont, vient d’annoncer une augmentation de capital significative de 12,6 millions d’euros. « Bien que la nationalité d’une…
Liège-Verviers

Table ronde : générations croisées en entreprise, risques ou opportunités ?

14 Minute(s) de lecture
C’est une préoccupation pour de nombreux responsables RH: comment faire coexister les générations au sein des entreprises. Cultures différentes, expériences variées, comportements…