Liège-VerviersNamur

Investsud et sa nouvelle présidente ambitionnent de doubler les investissements dans les PME

2 Minute(s) de lecture
Francoise Jolly - de Vaucleroy succède à Benoît Coppée.

Le groupe Investsud, désormais présidé par Françoise Jolly – de Vaucleroy, s’apprête à renforcer son engagement auprès des PME en leur apportant deux fois plus de financement durable. Depuis 1983, il rend accessible le capital par la mise en place de solutions flexibles et innovantes, fondées sur le partage des risques et l’alignement d’intérêts avec ses partenaires. Ce spécialiste de la PME est actif dans plus de 300 sociétés dans les 5 provinces de Wallonie.

Une page se tourne donc pour le groupe dirigé par Philippe Degive avec le remplacement de Benoit Coppée – qui fut CEO avant d’être président – par Françoise Jolly – de Vaucleroy. La nouvelle présidente, membre du conseil d’administration d’Investsud depuis 2016, est principalement active en qualité de CEO du Domaine de Naxhelet (Wanze) et du Château des Thermes (Chaudfontaine). Elle est également administratrice d’AFGolf, de la fondation Louvain et de Chateauform.

« L’innovation est la clé de la compétitivité » indique Françoise Jolly – de Vaucleroy. « Nous devons investir dans les nouvelles technologies, soutenir les entreprises qui développent des solutions disruptives et durables. Notre ambition est de devenir un acteur majeur dans l’écosystème de l’innovation et de la transition énergétique. Le développement durable est une nécessité pour notre planète. Investir dans des projets écologiquement responsables sera au cœur de notre stratégie. »

Le groupe basé à Marche-en-Famenne a investi de manière de plus en plus significative au cours des 5 dernières années dans les nouvelles technologies, et a notamment contribué avec d’autres acteurs privés et publics à l’émergence d’acteurs wallons d’envergure internationale dans les biotechnologies et les technologies médicales.

Son action va donc être renforcée par la création d’Investsud Innovation, qui va bénéficier d’une force de frappe de 7,7 millions d’euros grâce à la Région wallonne et au Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Sa gestion s’étendra de 2024 à 2029.

Ses capacités financières existantes, renforcées par ces moyens nouveaux, excèdent désormais 50 millions d’euros. Elles permettent à Investsud de doubler la taille de son portefeuille d’investissements dans les 5 ans, en soutenant des projets régionaux qui s’inscrivent dans l’innovation et la durabilité, et qui génèrent de l’emploi local.

Investsud investira prioritairement dans ses domaines d’expertises privilégiés : les technologies de la santé, l’innovation en matière de digitalisation et de numérisation, la valorisation de la filière bois, l’énergie et la circularité, l’approche multisectorielle des acquisitions d’entreprises.

Des outils financiers innovants

Investsud soutient les entrepreneurs en leur proposant de nouveaux types de financement, flexibles et innovants. Le Smart Bond, un emprunt subordonné qui permet aux entrepreneurs de ne pas partager la possession de leur entreprise, et la participation majoritaire sont deux exclusivités d’Investsud.

Par ailleurs, la directive européenne CSRD (Directive sur les rapports de durabilité des entreprises) oblige les entreprises à établir une déclaration sur la manière dont elles gèrent les problématiques environnementales et sociales.
Investsud s’investit et investit dans la durabilité. Après avoir entamé l’élaboration de son bilan carbone, il va mettre à disposition de ses partenaires l’outil Quick Scan de la société D-Carbonize. Cette plateforme de gestion carbone permet aux sociétés de mesurer et de réduire leur empreinte carbone de manière indépendante, ce qui constitue un préalable à l’élaboration de leur reporting extra-financier.

(Photo Investsud)

225 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Namur

SERIE D’ÉTÉ - Une salle d’escalade pour vivre sa passion et la transmettre

3 Minute(s) de lecture
‘Ces entreprises qui font vivre le sport’. Euro de football, JO, Paralympics… : 2024 est une année sportive. L’opportunité de lever le…
Liège-Verviers

SERIE D’ETE - Une activité sportive pour une planète plus propre

3 Minute(s) de lecture
‘Ces entreprises qui font vivre le sport’. Euro de football, JO, Paralympics… : 2024 est une année sportive. L’opportunité de lever le…
Liège-Verviers

La chocolaterie Galler se «belgicise» davantage

3 Minute(s) de lecture
Galler, la chocolaterie basée à Vaux-sous-Chèvremont, vient d’annoncer une augmentation de capital significative de 12,6 millions d’euros. « Bien que la nationalité d’une…