Wallonie

Conférence web : les entreprises wallonnes échangent avec Pierre Wunsch​

2 Minute(s) de lecture

Ce 15 juin, dans le cadre de l’Assemblée Générale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Wallonie, les six CCI de Wallonie ont invité leurs entreprises à échanger avec le Gouverneur de la BNB. Au programme : une actualisation du rapport annuel de la BNB et une session de questions/réponses directement via le tchat Facebook.

Philippe Barras, Président de CCI Wallonie, a présenté son hôte en quelques mots avant de lui laisser la parole sur le plateau de TV Com. Pierre Thirion, rédacteur en chef de la chaine de télévision régionale du BW a également posé quelques questions à Pierre Wunsch. Ce dernier, loin de minimiser les impacts de la crise et ses lourdes conséquences, en particulier dans certains secteurs, a néanmoins apporté son lot de bonnes nouvelles. 

Le docteur en économie de l’UCL, gouverneur de la BNB depuis début janvier 2019, a ainsi relevé que les prévisions économiques étaient aujourd’hui plus favorables qu’il y a 6 mois. « Fin de l’année, on espère revenir au niveau de 2019 » a-t-il indiqué. On n’aurait perdu qu’1 an et non pas 3 ans de croissance, ainsi qu’on l’appréhendait…

« Chaque fois que l’économie a eu la possibilité de redémarrer parce que les mesures restrictives étaient relâchées, elle l’a fait »,se félicitait-il, notant au passage que les 2è et 3è vagues furent dès lors moins pénalisantes que ce que l’on avait imaginé.

« Le redémarrage se fait de manière dynamique : les prévisions de croissance sont de 5,5% cette année et 3% l’an prochain »,observait Pierre Wunsh.

En matière d’emploi, la situation est également moins catastrophique que prévu :« On a perdu 800 emplois – et pas les 200.000 que l’on prévoyait – l’an passé et on s’attend cette année à une croissance ».

« La capacité à absorber un choc est meilleure qu’avant parce que des réformes ont été entreprises au cours des 2 dernières législatures »

L’invité d’honneur évoqua aussi la reprise de l’activité internationale – en Chine, aux Etats-Unis et même en Inde – avant de noter une fois encore que la crise n’avait pas eu que des conséquences négatives, accélérant par exemple la digitalisation des entreprises. 

Il s’exprima aussi au sujet des problèmes soulevés par Philippe Barras : la pression sur les matières premières, l’augmentation des prix et les problèmes d’approvisionnement risquant de freiner la reprise. 

Philippe Barras, Président CCI Wallonie

« Les chiffres sur l’épargne sont impressionnants. Mais comment mobiliser cet argent de manière utile pour la relance de l’économie », s’inquiéta encore le Président des CCI Wallonie en s’adressant à son interlocuteur.

D’autres interrogations fusèrent, de la part des participants, comme celle du terme des soutiens d’Etat en tous genres…

Interventions à revoir sur : https://www.facebook.com/cciwallonie/

188 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Lancement d'un prêt d’urgence « inondations »

2 Minute(s) de lecture
Les outils financiers régionaux de Wallonie – la SOWALFIN, la SRIW, la SOGEPA et WALLONIE SANTÉ –  lancent conjointement un prêt d’urgence à taux zéro visant à…
Wallonie

Les entreprises peuvent à nouveau se préparer à l’enquête fédérale sur la mobilité

3 Minute(s) de lecture
Cette année, les employeurs privés et publics occupant en moyenne plus de 100 travailleurs doivent à nouveau compléter l’enquête fédérale sur la mobilité (diagnostic des déplacements…
Wallonie

SOLARCYCLE sélectionnée parmi les principaux acteurs du traitement des panneaux photovoltaïques en France

4 Minute(s) de lecture
PV Cycle France (« SOREN » depuis cette semaine), l’éco-organisme en charge d’organiser la collecte et le traitement des panneaux photovoltaïques usagés dans l’Hexagone,…