Lg-Verviers

Publié le 29-10-2013 | Céline Léonard

WaveInside : des salles de réunion révolutionnées

Depuis 20 ans, Fabiola Arena et Michael Hamesse forment, à la ville comme à la scène, un duo complémentaire.  Discrètement installée sur les rives de l’Ourthe, à Esneux, leur entreprise est en train de tisser ses lettres de noblesse dans le domaine des salles de réunion dotées d’équipements audiovisuels. «Nous sommes au départ une société d’intégration audiovisuelle, explique Fabiola Arena. Un métier technique dans lequel nous avons développé des compétences assez pointues nous permettant, notamment, d’aménager des espaces complets en techniques audiovisuelles.»

2007 : un tournant
«Au fil des ans, nous recevions de plus en plus de demandes pour des tables de réunion équipées en connectique, poursuit-elle.  Nous partions alors d’un mobilier existant et essayions d’y intégrer au mieux la technique. Une démarche ardue et financièrement peu rentable… En 2007, nous avons donc décidé d’inverser le processus en créant une gamme de tables et de meubles pouvant intégrer toutes les techniques. C’était désormais à la menuiserie de s’adapter à l’électronique et non l’inverse.»  

LiegeAirport_CompPour mener à bien ce nouveau projet, l’entreprise esneutoise a développé un profilé unique, l’AV-Profile, une ossature technique modulable à souhait. «Ce profilé est aujourd’hui à la base de toutes les commandes que nous délivrons, souligne Michael Hamesse. Nous le personnalisons au gré des envies de nos clients. Très sobre, il nous permet de proposer des produits aussi ergonomiques qu’esthétiques. Tous les passages de câbles et périphériques techniques sont  ainsi dissimulés sous la table tout en étant à portée de main dès que l’on en a besoin.»

Se faire un nom
Le duo l’évoque sans détour : il a fallu mettre les bouchées doubles pour trouver les premiers acquéreurs de cette nouvelle gamme de mobilier. «Notre expertise était reconnue dans le secteur de l’audiovisuel mais dans le domaine du mobilier de bureau, nous étions d’illustres inconnus. Nous avons heureusement eu la chance de voir d’importantes sociétés (Total PetroFina, Liege Airport, Prayon, ING, Ferrero,…) nous faire confiance. Des références qui nous ont donnés de la crédibilité auprès d’autres acteurs économiques.»    

Cap sur l’export
Désormais bien implantés dans la partie francophone du pays, Fabiola et Michael voient depuis peu des commandes atterrir depuis la Flandre. Une bonne chose pour le couple qui aspire également à s’exporter au-delà de la frontière linguistique du pays. «Nous avons commencé à développer nos activités sur la France, l’Angleterre, l’Irlande, le Luxembourg et les Pays-Bas. Nous ne pouvons cependant nous contenter d’expédier notre matériel. Nous devons trouver sur place des intégrateurs audiovisuels capable d’installer notre mobilier ». Une contrainte ralentissant quelque peu les envies exportatrices de nos deux associés. Et Fabiola Arena de conclure : « Il ne faut pas non plus bruler les étapes. Nous avons encore des marchés à conquérir en région liégeoise et, plus largement, en Wallonie. Longtemps, nous nous sommes concentrés sur le développement de nos produits au détriment de notre communication. Aujourd’hui, nos produits sont fin prêts et nous aspirons à le faire savoir pour devenir, qui sait, prophètes en notre pays… »

Retrouvez cet article dans l’édition d’octobre du CCImag’


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑