Lg-Verviers

Publié le 21-05-2019 | Aurore Joly

Virginie Pierre : entreprendre ensemble, depuis Spa jusqu’en Guinée Conakry

Virginie Pierre a un parcours à la croisée du serial entrepreneuriat, des relations publiques et du business development. On la connaît souvent en tant qu’expert en entrepreneuriat au féminin. Or, sa passion de toujours, c’est faire affaire à l’international. Rencontre avec une autodidacte atypique.

A 17 ans et demi, Virginie Pierre a dû obtenir son émancipation, ceci afin d’avoir son registre de commerce tant sa soif d’entreprendre était grande : « En 1985, le statut d’étudiant-entrepreneur n’existait pas encore. D’une part, je détestais l’école et, d’autre part, il me tardait d’être libre. Pour solutionner ces deux points, j’ai décidé d’ouvrir ma bijouterie, Pierre Noire, à Spa, après une formation en joaillerie. Etre indépendante dans tous les sens du terme, j’avais cela en moi ».

Un réseau d’affaires qui a pris de l’ampleur par-delà nos frontières

C’est ainsi que sa passion pour l’entrepreneuriat a vu le jour. De fil en aiguille, elle s’est tissé un solide réseau d’affaires, dépassant vite nos frontières : « En collaboration avec une agence de voyages liégeoise, je me suis lancée dans l’organisation de voyages hors des sentiers battus. Cela a duré une vingtaine d’années. En parallèle, l’UCM m’a confié le management du Réseau des femmes entrepreneures Diane. Cela a été l’occasion de créer, pendant 7 ans, de belles synergies et de booster le business de 6.000 porteuses de projets en Belgique et au-delà ».

Transmettre son sens inné du project management et du business development

Virginie Pierre est également dans la transmission : « J’aime la mise en maturité des individus ainsi que la mise en excellence de leurs projets. Devenue consultante, j’allais ainsi former tant au project management qu’au business development ». CBC lui a aussi demandé de donner à ses collaborateurs des formations en networking efficace. Le PNUD (ndlr : Le Programme des Nations unies pour le développement), la CE ou encore le réseau LEAD (Les Entrepreneurs Actifs de la Diversité) lui ont confié des missions en tant qu’experte en entrepreneuriat au féminin. La RTBF, quant à elle, l’a chargée de former les membres d’Expertalia, plateforme d’experts à l’initiative de l’AJP (Association des Journalistes Professionnels).

Aux côtés des petites et des grandes entreprises

Difficile d’obtenir d’elle des références supplémentaires, car c’est une femme dans l’ombre des petits et grands noms de notre paysage entrepreneurial : « En ce moment, je conseille aussi bien un grand acteur des télécoms qu’une entreprise active dans la normalisation ou encore une boîte de communication ainsi qu’une femme politique. Parmi mes clients, je compte également un artisan boulanger. Le dénominateur commun ? Les mettre en réseau tout en les soutenant dans le développement de leur activité, de leur branding ou de leurs produits ».

Entreprendre sur plusieurs fuseaux horaires

Cette Verviétoise d’origine se qualifie aujourd’hui d’« International Poetic Business Developer » et se débrouille en 6 langues. Elle vit depuis toujours une valise à la main. En Guinée Conakry, et plus précisément à Dalaba, elle a lancé, en mars 2017, le concept Icônes Guesthouse : « Il s’agit à la fois d’une maison d’hôtes pour les voyageurs et d’un espace de coworking, lieu de formation et résidence d’artistes-entrepreneurs. Certains micro-projets locaux y ont déjà pris une belle ampleur, et notre réseau de partenaires s’étend de l’Afrique à l’Asie, en passant par le Moyen-Orient. Les forces vives et le partage d’expertise y sont toujours les bienvenus. En ce moment, nous recherchons un artisan torréfacteur pour former nos collaborateurs sur place ». L’appel est lancé.

Au moment de cette interview, Virginie Pierre mettait la dernière main au livre qu’elle écrivait sur le thème « Entreprendre en milieu hostile » : « Cela ne signifie pas affronter les feux de brousse, comme on en connaît en Guinée Conakry. Pour avoir été active sur de nombreux terrains, je peux dire que le danger n’est jamais là où on pense qu’il est en tant qu’entrepreneur. Raison de plus pour croire en la force du réseau et faire affaire ensemble ».

Virginie Pierre : rue de la Coopération, 15 – 4032 Chênée – Tél. +32 496 51 27 60
vp@virginiepierre.com – www.virginiepierre.com

Crédit photo : Pascal Schyns

 

 


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑