Liège-Verviers

En pleine expansion, la maison horlogère Col&MacArthur se met à l’heure Napoléonienne

2 Minute(s) de lecture

La maison horlogère Col&MacArthur est en pleine croissance. En 2016, son fondateur, Sébastien Colen, quitte son poste de salarié en tant que country manager au Gabon, pour réaliser son rêve : créer une marque horlogère mettant l’Histoire au cœur de son ADN.

C’est en 2018, soit 2 ans après le grand saut, que le pari s’avèrera payant, lorsque la montre « Armistice 1918 » conçue par cet entrepreneur liégeois, fut offerte à Emmanuel Macron et Angela Merkel dans le wagon où l’armistice fut signé, 100 ans auparavant.

D’autres beaux moments de l’Histoire ont été célébrés par la marque : les 500 ans de la disparition de Leonardo Da Vinci ou encore les 50 ans du premier pas de l’Homme sur la Lune.

Aujourd’hui, Col&MacArthur vient de dépasser le million d’euros de chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois grâce à un pari osé : investir une part très importante de son budget annuel dans deux campagnes publicitaires télévisées. Sur RTL pour la Belgique et sur M6 pour la France. Un investissement conséquent et risqué pour la jeune marque qui a fait exploser les ventes ! 

Aujourd’hui, Sébastien continue sa mission de transmission avec des montres toujours plus symboliques.

Sa dernière actualité : la sortie d’une nouvelle collection « Napoléon 1821 » à l’occasion du 200ème anniversaire de la mort de Napoléon Bonaparte.

Des symboliques impériales

  • Faisant partie intégrante des armoiries impériales, le « N » de Napoléon trône au centre du cadran.
  • La couronne et le laurier, ici repris d’un des trônes de l’empereur viennent habiller le cadran. Laurier qui, lors du sacre impérial, fût utilisé en tant que couronne, rappelant les empereurs romains.
  • Sur le pourtour du cadran est inscrit une célèbre citation de Napoléon Bonaparte : « Vivre vaincu et sans gloire, c’est mourir tous les jours »
  • À midi, l’inscription « MDCCCXXI » fait référence à la date de sa mort, le 5 mai 1821.
  • Représentée sur l’aiguille des heures, la main de la justice fait également partie des armoiries impériales. Utilisée lors du sacre impérial, elle représente le pouvoir judiciaire.
  • L’aiguille des minutes, quant à elle, arbore un autre symbole des armoiries, l’abeille. Elles ont été choisies par Napoléon dans le but de lier cette nouvelle dynastie aux origines de la France et sont un symbole d’immortalité et de résurrection.
2992 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Aquilon Pharma : une étude clinique portant sur l’accompagnement thérapeutique de patients Covid en phase respiratoire aigüe

1 Minute(s) de lecture
Aquilon Pharma est une spin-off de l’Université de Liège spécialisée dans l’amélioration des traitements existants contre l’Asthme et des Maladies Pulmonaires Obstructives…
Liège-Verviers

123cdi, ambitieux pour 2021, lance un nouveau groupement d’employeurs dédié à la logistique

3 Minute(s) de lecture
123cdi est le plus grand groupement d’employeurs en Belgique. Il offre à 75 travailleurs un CDI et des missions longue durée chez…
Liège-Verviers

Le Prix Francqui 2021 décerné à Michaël Gillon (ULiège)

4 Minute(s) de lecture
Le prix Francqui 2021 en Sciences exactes sera décerné au scientifique Michaël Gillon (ULiège) pour ses recherches pionnières en exoplanétologie et astrobiologie….