Wallonie

Accessibilité, ambiance de travail, valeurs de l’entreprise : des atouts sérieux pour attirer les jeunes…

3 Minute(s) de lecture

Alors qu’environ 15.000 jeunes se sont déjà inscrits comme demandeurs d’emploi depuis le début de l’année, ils devraient encore être plus de 10.000 à réaliser cette démarche durant les prochaines semaines. Au moyen d’une enquête, le Forem a cherché à savoir ce qui les motive à postuler auprès d’une entreprise ou pour un poste spécifique. Avec l’ambition pour l’organisme public wallon de l’emploi d’aider les employeurs à recruter ces jeunes talents

Chaque année, environ 30.000 jeunes de moins de 25 ans franchissent les portes du Forem – ou visitent son site Internet – pour s’inscrire comme demandeurs d’emploi. Plus de deux tiers d’entre eux réalisent cette opération entre juillet et octobre, après les différentes sessions d’examen. En parallèle, une hausse des besoins de recrutement a été constatée ces derniers mois par rapport à la même période de l’année dernière (21 % d’opportunités d’emploi en plus entre juillet 2021 et 2022, et entre août 2020 et 2021). Aujourd’hui, plus de 65.000 offres d’emploi sont disponibles sur le site du Forem.

C’est dans ce contexte que le Forem a réalisé une enquête auprès des jeunes pour savoir ce qui les motive à répondre à certaines offres plutôt qu’à d’autres. Des employeurs ont également été invités à partager ce qu’ils regardent en priorité en analysant une candidature. En mettant en lumière ces éléments, le Forem souhaite aider les candidats et les employeurs à mieux se trouver. 

L’accessibilité de l’entreprise est une priorité pour les jeunes

Plus de 1.100 jeunes de moins de 30 ans ont répondu à cette enquête portant sur leurs attentes par rapport à un employeur. Elle leur a donné l’occasion de souligner l’importance qu’ils accordent à certains critères au moment de postuler auprès d’une entreprise. Quatre des neuf propositions du questionnaire se démarquent en recueillant de leur part un score d’au moins 8/10 : l’accès au lieu de travail (8,4) ; l’ambiance de travail (8,3) ; les valeurs humaines de l’entreprise (8,3) ; la solidité/stabilité de l’entreprise (8). Les perspectives salariales (7,7) n’occupent que la 5e position. Elles sont toutefois davantage plébiscitées par les répondants de 24 ans et plus et occupent une importance plus grande dans des perspectives à moyen terme. Les opportunités d’avancement au sein de l’entreprise (7,6) complètent le top 6.

Au-delà des atouts des entreprises, les jeunes répondants sont aussi attentifs aux conditions propres aux postes qui les intéressent. Lorsqu’on leur demande ce qui les motive à se porter candidat à une fonction spécifique, trois éléments ressortent : le fait que le contrat soit à durée indéterminée (8,2) ; la possibilité de se former (8,2) ; le contenu de la fonction (7,7). 

Ce qu’ils désirent dans 5 ans

Il leur a enfin été demandé quelles étaient leurs aspirations professionnelles dans les cinq ans à venir. Plus pragmatiques alors, un quart des répondants souhaiteraient avoir à moyen terme une bonne situation financière. Un jeune sur 5 désirerait être passionné par son travail, tandis qu’un peu plus de 10% voudraient avoir une situation professionnelle stable. Multiplier les expériences professionnelles et occuper un poste à responsabilité ne sont des priorités que pour respectivement 5,4% et 3,1% des jeunes.

Les compétences restent la priorité des entreprises

Plus de 6 entreprises ayant répondu à l’enquête sur 10 ont indiqué avoir recruté un jeune de moins de 30 ans sortant des études lors des 12 derniers mois. Que faire pour être le candidat ou la candidate retenu(e) ? Une question de l’enquête concernait le processus de recrutement des employeurs, et plus particulièrement l’élément auquel ils sont le plus attentifs lorsqu’ils consultent le dossier de candidature d’un jeune sortant de l’école. Les compétences de la personne qui postule arrivent en première position : cet item a été choisi par 26% des 514 employeurs ayant répondu. Se renseigner sur l’entreprise et le poste plait particulièrement aux employeurs, de même que la personnalisation du CV et de la lettre de motivation. Ces deux propositions récoltent toutes deux 22% des votes. La clarté du CV et l’orthographe obtiennent respectivement 19% et 11%.

Des formations en présentiel ou en ligne pour faciliter la transition vers l’emploi

Pour être aidés dans leurs premières démarches vers l’emploi et recevoir des astuces sur leurs candidatures, les demandeurs d’emploi pourront s’appuyer tout d’abord sur leur conseiller. La création et la personnalisation des outils de candidature est en outre l’objet de nombreux ateliers accessibles gratuitement, en ligne ou en présentiel, aux demandeurs d’emploi. Pour être accompagné dans sa recherche d’emploi ou accéder à une formation, mais aussi et surtout pour ouvrir ses droits sociaux, il est indispensable de s’inscrire au Forem. Pour le faire comprendre aux jeunes et afin de leur présenter les services du Forem, une campagne de communication anime en ce moment et jusqu’à la fin du mois les réseaux sociaux (Instagram, TikTok, Facebook). Son message : « Tu n’imagines pas ce que le Forem peut faire pour toi ! ». 

Découvrez les résultats de l’enquête :https://www.leforem.be/content/dam/leforem/fr/documents/chiffres-et-analyses/analyse-enquete-motivation-202209.pdf
3662 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Les PME européennes, peu nombreuses, qui protègent leurs innovations en tirent de nombreux bénéfices...

4 Minute(s) de lecture
Seule une petite entreprise sur 10 dans l’UE détient des droits de propriété intellectuelle, selon une nouvelle enquête de l’EUIPO, Office de…
Wallonie

La collection "Je veux savoir" (l'entreprise et l'emploi) de l'UWE : les dernières éditions consultables en format digital...

2 Minute(s) de lecture
La collection « Je veux savoir ! », créée par l’Union Wallonne des Entreprises, fait peau neuve ! Poursuivant le processus de digitalisation de…
Wallonie

Le Forem développe des "SmartCorners" pour lutter contre la fracture numérique des demandeurs d'emploi

2 Minute(s) de lecture
Aujourd’hui, la digitalisation bouleverse tous les secteurs. Manquer de compétences numériques s’avère être un frein à l’insertion sur le marché de l’emploi….