Sponsorisé

Mario Fonzone (PLM Immobel ) : la transition énergétique c’est aujourd’hui et maintenant 

3 Minute(s) de lecture

PLM est basée à Hannut et l’entreprise s’est orientée vers les petites PME, les magasins, mais aussi le résidentiel. Active dans le domaine de l’électricité et tous ses dérivés, de l’air conditionné, des adoucisseurs d’eau, la domotique, elle s’est spécialisée dans les énergies renouvelables. Son gérant, Mario Fonzone, nous livre ses conseils, de manière d’ailleurs très objective. 

Pour M. Fonzone, l’avenir se tourne obligatoirement vers la combinaison panneaux solaires/pompe à chaleur : « Ne mettre que des panneaux est bien-sûr une première solution, mais c’est insuffisant : il faut jumeler ces panneaux avec une pompe à chaleur, de manière à se détacher le plus possible du réseau ». Une évidence sur laquelle s’accorde d’ailleurs tous les professionnels du secteur. Avec toutefois un petit bémol : « Actuellement, je ne vends plus de panneaux, car mon carnet de commande est plein, et je ne peux plus ni garantir un délai de livraison, ni un prix. Or, je ne veux pas mentir à mes clients en leur promettant une livraison dans les 3 mois et un prix fixe car tout le matériel vient de Chine et elle est en train de tout racheter -y compris d’ailleurs le gaz – car depuis le Covid, elle régule tout ».  

Ne plus traîner, sans se précipiter 

Bref, – et le phénomène est assez généralisé – pour obtenir des panneaux il faut compter actuellement un minimum de six mois jusqu’à un an de délai pour une première prise de rendez-vous et/ou une installation. Ce qui n’empêche pas d’anticiper : « Il faut arrêter de croire que tout va s’arranger, car je pense que 2023 sera encore pire : les carnets de commandent se remplissent, les délais et les prix ne vont faire qu’augmenter, parce qu’il y a la géopolitique, et de la spéculation. La bonne nouvelle, c’est que la technologie de ces panneaux est en constante progression. L’an dernier, ils affichaient 400 W/c, aujourd’hui, ils sont à 550 ! »  

Il faut prendre la décision, mais il ne faut pas non plus se précipiter : « Il faut être bien conseillé, et bien choisir son partenaire. Personnellement, je conseille aux clients d’arpenter les salons et foires, de prendre toutes les informations nécessaires, et de comparer ce qui est comparable. Les fournisseurs sont là pour aider les gens, c’est notre métier et notre rôle. Là où nous nous démarquons, c’est que nous ne faisons jamais de devis par téléphone. Il faut que nous soyons sur place, que l’on rencontre le client et que l’on écoute ses besoins. On va d’abord faire un bilan énergétique, examiner les possibilités et la rentabilité, afin d’établir un devis qui permettra un retour sur investissement de 5 à 10 ans. Nous offrons aussi un service après-vente : on peut m’appeler quasi tout le temps, c’est très important car je mets un point d’honneur à ce que l’installation soit très vite performante. » 

Air/air, air/eau, sol/eau, eau/eau…     

Les fournisseurs sont unanimes : les pompes à chaleur sont l’avenir. Le tout est de choisir celle qui convient et actuellement, selon PLM Immobel, « les plus courantes sont les air/air (clim réversible) et air/eau, qui sont faciles à installer. Les solutions sol/eau sont nettement plus onéreuses puisqu’elles nécessitent des travaux de terrassement pour le placement de serpentins tout le long du jardin, sur 80 cm de profondeur. Dans certains cas, il faut même un permis. Les eau/eau sont certes très performantes, mais très compliquées à mettre en place car elles utilisent l’eau des nappes phréatiques. Il faut obtenir des autorisations, et celles-ci sont soumises à des règles strictes telles que, par exemple, des quantités suffisantes, ou même la qualité de cette eau. ».  

On le voit, différentes solutions s’ouvrent tant pour les particuliers que les entreprises : « Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à contacter la Région Wallonne, car elle peut amener différentes aides intéressantes, tant pour les entreprises que pour les particuliers » indique M. Fonzone en livrant un dernier conseil : quel que soit le partenaire choisi, il faut vérifier la solvabilité de son entreprise ». 

www.plm-immobel.be 

28 posts

À propos de l’auteur
Publication par publireportage.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Sponsorisé

Bornes de recharge électrique : on met le turbo avec Proxiplug

2 Minute(s) de lecture
Outre leurs atouts sur le plan environnemental, les voitures électriques sont fiscalement avantageuses. Pour profiter d’une installation de bornes de recharge déductible…
Sponsorisé

Horus Software : une vision claire de vos chiffres en temps réel

3 Minute(s) de lecture
La crise sanitaire, la guerre en Ukraine, l’augmentation des coûts de l’énergie et des matières premières… ont plongé les chefs d’entreprise dans…
Sponsorisé

« Dites MICE, nous nous occupons du reste ! »

3 Minute(s) de lecture
La Fédération du Tourisme de la Province de Liège, par le biais de son Convention Bureau Liège-Spa est l’interlocuteur unique en matière…