Brabant wallonWallonie

StarTech : Pyroplast, un projet des étudiants de l’UCLouvain, remporte la palme…

5 Minute(s) de lecture

Organisé par WSL, l’incubateur wallon pour les techno-entrepreneurs, en partenariat avec la Sowalfin,StarTech* est un programme de formation et de coaching destiné à développer l’esprit d’entreprendre des étudiants ingénieurs de Wallonie en confrontant concrètement leur idée d’entreprise à la réalité du terrain pour aboutir à un projet-prototype commercialisable. 
Le programme StarTech  s’étale sur dix semaines et a touché cette année onze écoles** en Région Wallonne
pour un total d’environ 502 étudiants participants
répartis en une équipe par projet et réunis pour créer les Start-ups de demain.


Les meilleurs projets choisis et plébiscités par chaque école d’ingénieurs participante ont été retenus pour une finale qui s’est tenue fin de semaine dernière à l’Espace Senghor de Gembloux ; six ont ainsi été présentés *** devant un jury composé de Mme Véronique Jeukens, Experte auprès de Monsieur le Ministre Willy Borsus, Vice-Président du Gouvernement wallon, de Mme Christelle Closon, directrice de Générations Entreprendre au Pôle Création de la Sowalfin, de Mme Nathalie Bertrand,  Head of Business banking – Région wallonne chez ING et de M. Didier Leboutte, Président de WSL.

« Nous sommes toujours positivement étonnés de découvrir la qualité des projets présentés, affirme Agnès Flémal, Directrice générale de WSL. Les finalistes étaient cette année davantage orientés vers des projets d’ordre Mécanique que les dernières sessions. Je retiendrai qu’une fois de plus, les écoles d’ingénieurs de Wallonie ont prouvé leur dynamisme avec des projets de très haute tenue. Les idées présentées devraient trouver une concrétisation durable dans les deux années qui viennent. Leur maturité démontre en tout état la pertinence du programme StarTech et me convainc d’autant que nous avions vu juste il y a 10 ans, en lançant avec la Sowalfin cette initiative qui offre un accompagnement direct, concret et axé sur la pratique. »

Démarré à l’UMons en projet pilote par WSL, Startech s’est rapidement développé dans les autres universités d’ingénieurs, qui ont décidé d’attribuer des crédits aux participants. L’entreprenariat est bien rentré dans les moeurs des ingénieurs. En témoignent, devenus réalité, le succès des projets SunsliceGet Your Way,IopoolGreenzyCala GardenMum pour ne citer qu’eux.
Après délibération du Jury, c’est le projet Pyroplast, présenté par les techno-entrepreneurs et candidats ingénieurs de l’EPL (UCLouvain), qui a remporté la palme.
Les étudiants ingénieurs néo-louvanistes ont conçu un dispositif deux fois plus performant que l’incinération, et visant à traiter nos déchets en plastique en les transformant en carburant. L’équipe gagnante s’est vu offrir un voyage d’approfondissement aux Etats-Unis au sein de la Texas A&M University avec le soutien de l’AWEX (l’Agence wallonne aux Exportations).

« Ce prix est pour nous, se réjouit Guillaume Dujardin, un des deux partenaires de Pyroplast, une reconnaissance du travail effectué depuis un an et un encouragement. Il est en effet, ajoute-t-il,  une étape essentielle à la poursuite de notre démarche entrepreneuriale ; il nous permettra de rencontrer des experts qui nous aideront à concrétiser notre projet »

Le jury a également souhaité mettre en avant la qualité et la pertinence d’un autre projet soumis par trois étudiants d’Hennalux, TUQA (pour Triler Unload Quick Automated), un  ingénieux système de déchargement de remorque***

Selon, Mme Christelle Closon, Conseillère au Pôle Création de la Sowalfin, « StarTech, qui fête déjà ses 10 ans, développe l’esprit et le gout d’entreprendre des étudiants ingénieurs en les mettant dans la peau d’entrepreneurs. Ils partent de l’idée et valident toutes les étapes jusqu’au prototype pour, qui sait, commercialiser un jour leur invention. Ces étudiants sont encouragés à poursuivre leur projet de création d’entreprises dans l’un des cinq incubateurs étudiants partenaires du Groupe SOWALFIN. Nous sommes fiers d’avoir pu accompagner notre partenaire WSL, à révéler les talents de ces jeunes générations entreprenantes à qui nous souhaitons de concrétiser leurs ambitions entrepreneuriales. »

« Il est en effet important de sensibiliser les futurs Ingénieurs à la nécessité de sortir de leur faculté et de se confronter directement à la réalité. Leur donner l’envie d’entreprendre et de créer leur propre entreprise, confirme Agnès Flémal, est une mission essentielle. StarTech représente en cela une excellente opportunité pour les étudiants ingénieurs et crée une dynamique positive auprès d’eux. Fort de ce que nous avons découvert et vécu au long de ces dix dernières sessions, et à l’aube d’une onzième session de StarTech, nous lancerons également une saison spécifique pour les Agro-Ingénieurs dès l’année prochaine, conclut-elle.»
 

(*) Créé en 2012, à l’initiative de WSL et de la Sowalfin,  le programme StarTech s’étale sur environ 10 semaines et s’articule autour d’un coaching hebdomadaire réalisé par des professionnels de l’accompagnement de start-ups.  L’objectif est de mettre les étudiants véritablement dans la peau d’un entrepreneur sans les assommer de théorie. Ce qui leur permet de confronter directement et très concrètement leur projet à la réalité et, dans le meilleur des cas, de passer du stade de l’idée à sa réalisation effective. 

(**) Les Ecoles d’Ingénieurs ayant participé à StarTech sont :

  • La Haute Ecole Condorcet de Charleroi & la Haute Ecole Condorcet de Tournai) – 62 étudiants en Master2
  • L’EPL, Ecole Polytechnique de l’UcLouvain – 36 étudiants en Bac3
  • ULiège – Agro Gembloux – 17 étudiants en Master1
  • La Haute Ecole Libre Mosane – HELmo (Liège) – 80 étudiants en Master2
  • Faculté de Sciences appliquées – ULiège – 29 étudiants
  • HEPL (Haute Ecole de la Province de Liège) – 75 étudiants en Master1
  • Hénallux ( Haute Ecole Namur-Luxembourg)  – 36 étudiants en Master1
  • Haute Ecole Robert Schumann (Arlon) – 13 étudiants en Bac1&2
  • Faculté polytechnique (UMons) – 100 étudiants en Bac2
  • Haute Ecole en Hainaut ( Mons-Tournai) – 54 étudiants en Master2

 (***) La liste des six projets retenus pour la finale 2019 comprend :

  • Easy Watch (Venture Lab) : une technologie de nettoyage des chaussures d’intervention des pompiers, augmentant de 5 ans leur durée de vie.
  • LIVISA (Haute Ecole Condorcet – Tournai) : un dispositif visant à lutter contre l’éblouissement en voiture.
  • Pic2Flow  (UMons) : projet d’un système de réalisation automatisée de parterres de fleurs selon l’imaginaire de chacun.
  • Pyroplast (UCLouvain) : dispositif deux fois plus performant que l’incinération visant à traiter nos déchets en plastique en les transformant en carburant.
  • TUQA (pour Triler Unload Quick Automated) : un  ingénieux système de déchargement de remorque.
  • Elec’Blue : production d’électricité sur base d’une pompe à vis d’Archimède installée à la sortie des stations d’épuration d’eau.

3746 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Une App au service des demandeurs d'emploi...

4 Minute(s) de lecture
Lors des trois premiers trimestres de l’année 2022, le Forem a diffusé plus de 525.000 offres d’emploi, soit près de 25 %…
Brabant wallon

Une jeune entreprise du BW parmi les 4 lauréats "SE'nSE" 2022

5 Minute(s) de lecture
La Fondation pour les Générations Futures a dévoilé les 4 lauréats SE’nSE 2022… Pour la septième année consécutive, le jury de sélection SE’nSE…
Wallonie

La réactivation des chèques échus est possible dès aujourd’hui

2 Minute(s) de lecture
Dès ce jeudi 1er décembre, il est possible de réactiver les chèques-repas, les écochèques et/ou les chèques consommation dont la durée de validité…