Liège-Verviers

D’Ieteren Automotive choisit Liège pour lancer ses voitures partagées

2 Minute(s) de lecture

A l’instar d’autres grandes villes telles que Bruxelles, Anvers, Malines, Gand et les aéroports belges, Poppy Mobility étend son service en Wallonie, en l’occurrence à Liège, dès aujourd’hui. La cité ardente a en effet été choisie par la startup Poppy Mobility, fruit de la collaboration entre une jeune équipe anversoise entrepreneuriale et la société D’Ieteren. Lancée en janvier 2018 dans la cité portuaire, cette plateforme de mobilité partagée compte à ce jour plus de 200.000 utilisateurs.

Le service proposé par Poppy Mobility est composé de véhicules partagés disponibles en libre-service, fonctionnant avec une application mobile d’où les utilisateurs peuvent réserver leur trajet, déverrouiller leur véhicule et commencer leur voyage. Le système fonctionne avec un prix par minute, par heure ou par journée. Le carburant, le parking, l’assurance et la maintenance sont inclus dans ce prix.
« Cette solution vient compléter l’offre multimodale qui existe sur le territoire liégeois » explique l’Echevin de la Mobilité, Gilles Foret. « Ces véhicules s’inscrivent comme un maillon supplémentaire dans la chaîne d’une mobilité plus flexible et accessible à tout un chacun. »

Les utilisateurs peuvent effectuer des trajets “inter-city”, c’est-à-dire prendre un véhi­cule dans une zone et le garer dans toute autre ville belge où Poppy est actif. Il est donc possible de voyager à travers la Belgique, mais également en France, aux Pays-Bas, en Allemagne ou au Luxembourg – à condition de ramener le véhicule dans une zone belge.

Poppy annonçait fin janvier, l’expansion de sa flotte de voitures partagées, passant de 1000 à 3000 dans les prochains mois. Liège accueille désormais 80 voitures (dont 5 vé­hicules utilitaires). Ces différents véhicules sont dispersés dans les rues et sont prêts à l’emploi. La zone Poppy-Liège couvre une majeure partie de la ville, ainsi que le Sart-Til­man, le zoning commercial de Rocourt et certains Interparking.

« Une voiture partagée peut remplacer jusqu’à 15 voitures privées » souligne Sylvain Niset, CEO de Poppy Mobility. « Plus de 1000 places de par­king pourraient donc être libérées grâce à l‘ajout de 80 voitures partagées. »
Pour célébrer son lancement dans la cité ardente, Poppy offre 20 € de crédits gratuits aux nouveaux utilisateurs souhaitant tester l’application, avec le code LIEGE.

(Photo Poppy Mobility)

4371 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Le VentureLab met ‘La Génération Transition’ en marche

2 Minute(s) de lecture
Le VentureLab, à Liège, lance un nouveau programme cet été : ‘Génération Transition’ s’adresse aux jeunes qui ont envie d’entreprendre pour la transition…
Liège-Verviers

L’ULiège déploie de nouveaux équipements pour les utilisateurs du vélo

2 Minute(s) de lecture
C’est ce jeudi que les nouveaux parkings vélos sécurisés de l’Université de Liège sont inaugurés au Sart Tilman pour répondre aux besoins…
Liège-Verviers

Les Ateliers de la Meuse relancés grâce à Alfeor et à la Wallonie

2 Minute(s) de lecture
C’est un nouveau départ pour les Ateliers de la Meuse à Sclessin: après la faillite prononcée le 30 octobre dernier, ce spécialiste belge…