Brabant wallon

“Give a Day Brabant wallon” : une plateforme pour encourager l’action citoyenne en Brabant wallon…

3 Minute(s) de lecture

En soutenant l’initiative de plateforme « Give a Day Brabant wallon », le Brabant wallon entend permettre aux bénévoles et associations actifs sur son territoire de mieux « matcher » et se retrouver l’un l’autre.

La crise sanitaire, les inondations ou la crise des réfugiés ukrainiens ont été des révélateurs de la capacité de solidarité de nos concitoyen.ne.s.

Le Brabant wallon et ses communes ont, en effet, été interpellés par de nombreux/ses habitant.e.s disponibles et disposé.e.s à apporter leur aide, la difficulté restant de savoir auprès de qui se tourner, qui avait besoin d’aide, sous quelle forme, à quel moment et comment faire.

Encouragé par cet élan de solidarité, pour faciliter le lien entre les besoins des associations et l’énergie positive de tous ces bénévoles, le Brabant wallon a décidé de soutenir la plateforme “Give a Day”, déjà active dans plusieurs communes de Belgique.

Sa mission première est justement de mettre en relation les citoyen.ne.s prêt.e.s à donner du temps et les projets des associations locales qui en ont besoin. Give a Day a développé une plateforme qui permet de faire correspondre des profils de volontaires aux demandes et annonces des associations.

« C’est dans notre intérêt provincial d’encourager la réalisation de projets et la solidarité tout en rendant plus simples les besoins des associations et les envies des volontaires du Brabant wallon. Le développement d’une plateforme solidaire facilite l’engagement et l’action citoyenne, au profit des associations mais aussi des pouvoirs locaux, des entreprises, des écoles et de tout le tissu local du Brabant wallon » nous explique Sophie Keymolen, députée provinciale en charge de la Participation citoyenne. « Je rencontre une forte volonté de citoyen.ne.s d’aider leurs prochains mais en étant parfois démunis. Il manquait un outil efficace permettant de centraliser et de coordonner les aides, voilà une première approche proposée. »

L’application ne fait pas que du « matching » mais permet aussi d’harmoniser l’administration et d’automatiser certaines tâches comme l’envoi et la signature des conventions. « On se rend compte que 98% des associations sont en difficulté avec l’administration de leur volontariat. » explique Mathieu Jacobs, fondateur de Give a Day. « En plus du service de matching, on a développé un outil de gestion du volontariat (appelé « VRM ») pour la gestion des contrats, plannings, notes de frais, RGPD… Une solution super utile offerte aux associations. »

Précisons que la plateforme – accessible via www.giveaday.be/bwsolidaire – recense déjà plus de 130 associations et plus de 1.000 citoyen.ne.s inscrit.e.s.

Dans la pratique, les associations actives en BW seront encouragées à s’inscrire – gratuitement – sur la plateforme et à publier des annonces décrivant le profil des bénévoles qu’elles recherchent. Ces derniers pourront faire de même en indiquant ce qui les motive. Un « matching » automatique assurera le lien entre les deux.

À titre d’exemple, une association cherche une personne pour l’aider dans son école de devoirs, le mercredi, à Nivelles. Elle publie une annonce sur Give a Day BW. L’algorithme cherche alors les personnes qui ont indiqué vouloir s’engager sur Nivelles, avoir « l’éducation » comme centre d’intérêt et être prêtes à s’investir de manière récurrente. Un mail est envoyé à l’association et aux bénévoles pour les informer du « matching » possible. Ensuite, l’association et les bénévoles prennent contact pour se rencontrer. Give a Day annonce qu’une appli sera mise en ligne durant l’été pour encore mieux faciliter ce lien.

BW Response

Le projet Give a Day BW, soutenu par le Brabant wallon, s’est tout naturellement rapproché de « BW Response », un programme de renforcement de la sécurité civile en BW mis en place par le Gouverneur de la province. Un de ses objectifs est de développer un dispositif collectif afin de réagir efficacement en cas de catastrophe. L’idée est de mieux encadrer le volontariat spontané lors de crises et de pouvoir l’intégrer de manière structurée en amont avec les partenaires de gestion de crise.

Un mode « Situations d’urgences BW» sera intégré à la plateforme citoyenne « Give a Day BW » et pourra être rapidement activé.

« Je suis convaincu qu’impliquer le citoyen comme acteur de sa propre sécurité tout comme améliorer notre préparation collective avec nos partenaires sont devenus des incontournables dans la gestion de crise de demain », conclut Gilles Mahieu.

Give a Day proposera aussi des ateliers aux associations et aux citoyen.ne.s, sur le volontariat et l’utilisation de la plateforme. Une première séance d’information est fixée en ligne le 18 avril à 17h.

Retrouvez toutes les informations sur le site web www.giveaday.be/bwsolidaire.

4404 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonLiège-VerviersNamur

D’Ariane à Maia Consulting, le cabinet de conseil en marketing spécialisé est boosté par l’IA

2 Minute(s) de lecture
À l’aube de son 4ème anniversaire, le cabinet de conseil en marketing spécialisé pour les PME B2B innovantes Ariane Consulting est devenu…
Brabant wallon

METIER/PASSION -ARNAUD SZALIES (The Place To Be) : les fruits de la passion en coupes...

2 Minute(s) de lecture
Champion d’Europe de pâtisserie ! En remportant ce titre à Genève en 2016, avec son équipe : Nicolas Arnaud, David Redon et Mathieu…
Brabant wallon

METIER/PASSION : Kostia & Maxime Mandrake

2 Minute(s) de lecture
Kostia : Entre deux !Ko KOSTIA : “Entre deux“ Kostia est un humoriste waterlootois né pour déclencher les rires. Durant 5 ans, en…