Brabant wallon

Le leasing vélo séduit de plus en plus les employeurs…

3 Minute(s) de lecture

La dernière enquête sur les déplacements domicile-travail du SPF Mobilité et Transports 1indique que 14,1 % des travailleurs se rendent au travail à vélo. ​ À l’approche de la semaine annuelle de la mobilité, Securex, partenaire en matière d’emploi et d’entrepreneuriat, a interrogé 624 employeurs en Belgique sur l’utilisation du vélo pour les déplacements domicile-travail au sein de leur entreprise.

Il en ressort que les employeurs belges ont l’intention d’encourager leurs travailleurs à prendre le vélo.

Le leasing vélo est manifestement demandé : 19,7 % des employeurs belges offrent déjà cette possibilité à tous leurs travailleurs. En outre, un quart (24,9 %) des employeurs qui ne l’offrent pas ont l’intention de le faire à l’avenir. Globalement, 71 % des employeurs ont déjà mis en place au moins une mesure pour encourager l’utilisation du vélo dans les déplacements domicile-travail et plus de la moitié (53,3 %) des employeurs envisagent des initiatives (supplémentaires).

La Flandre est la région où les employeurs s’engagent le plus en faveur de l’utilisation du vélo par leurs travailleurs. « Le leasing vélo est un excellent moyen pour les employeurs belges d’inciter leurs travailleurs à utiliser le vélo pour venir travailler, d’autant que cela est fiscalement avantageux, mais il faut leur faciliter la tâche », déclare Joëlle Boutefeu de Securex.

L’enquête démontre que la moitié (50,7 %) des employeurs pensent qu’il est important que leurs travailleurs se rendent au travail à vélo. La santé est la principale raison invoquée par 60,7 % des employeurs pour encourager leurs travailleurs. 71 % des employeurs ont déjà pris au moins une initiative, telle que l’octroi obligatoire d’une indemnité vélo demandée par leurs travailleurs, mais aussi la mise à disposition de parkings à vélos, l’installation de bornes de recharge pour les vélos électriques et la possibilité de louer des vélos. 53,3 % des employeurs interrogés envisagent de prendre une première initiative ou des initiatives supplémentaires en faveur du vélo.

Annelies Develtere, responsable du département Mobilité durable à l’institut Vias, souligne l’importance du vélo dans les déplacements domicile-travail : « De nombreux trajets courts de moins de 10 kilomètres sont aujourd’hui effectués en voiture. En effectuant 20 % de ces trajets à vélo, nous évitons jusqu’à 55 décès prématurés par an dans notre pays. Ce transfert modal présente des avantages considérables, principalement en raison de l’impact positif sur la santé de l’activité physique de plein air qu’est le vélo. Toutefois, il est essentiel de bien gérer ce changement en sensibilisant et en formant le personnel, tout en tenant compte de la sécurité routière des travailleurs. »

Le leasing vélo, une mesure incitative populaire

Pour encourager l’utilisation du vélo, les employeurs envisagent notamment le leasing de vélos. Dans ce cas, l’employeur fournit un vélo pour une période, généralement de 36 mois. Pendant cette période, le travailleur paie un montant limité et, à la fin de la période de leasing, il a la possibilité d’acheter le vélo pour un montant résiduel avantageux.

Actuellement, un employeur sur cinq (19,7 %) en Belgique offre la possibilité de louer un vélo à tous ses travailleurs. Il semble que cette proportion augmentera à l’avenir, puisqu’un quart (24,9 %) des employeurs qui ne le font pas actuellement envisagent de le faire.

« Le leasing vélo est entièrement déductible des impôts pour l’employeur et peut renforcer l’attractivité d’une entreprise en période de pénurie de talents. Pour le travailleur, le leasing vélo est exonéré d’impôt et, s’il se rend régulièrement au travail et en revient à vélo, il peut également compter sur une belle indemnité vélo. De plus, l’utilisation accrue du vélo est bénéfique pour la santé et l’environnement. En bref : le leasing de vélos est un principe très attrayant pour toutes les parties. », précise Joëlle Boutefeu, consultante senior en ressources humaines chez Securex. 

C’est principalement en Flandre que les entreprises s’intéressent au leasing de vélos : trois employeurs flamands sur dix (30,1 %) proposent désormais cette option à tous leurs travailleurs, contre 14,8 % à Bruxelles et seulement 4,7 % en Wallonie. Cependant, l’intention d’introduire le leasing vélo est beaucoup plus élevée dans l’ensemble du pays : 32,9 % en Flandre, 26,1 % à Bruxelles et 14,9 % en Wallonie. Dans l’ensemble, 84,9 % des employeurs flamands prennent déjà au moins une initiative pour encourager l’utilisation du vélo pour les déplacements domicile-travail. Pour les employeurs bruxellois, ce taux est de 68,9 % et pour les employeurs wallons de 48,2 %.

Les employeurs interrogés indiquent que l’adoption de mesures encourageant l’utilisation du vélo est d’une grande complexité. 11,5 % indiquent que les réglementations sont trop complexes. La mise en œuvre d’une bonne politique cycliste prend également beaucoup de temps, 24,4 % indiquant qu’ils n’ont pas le temps de s’en occuper. Enfin, les employeurs indiquent également que les itinéraires cyclables pour se rendre au travail et en revenir sont souvent peu sûrs ou que la distance est trop longue.

“Bien qu’il y ait un intérêt manifeste dans toutes les régions pour l’introduction du leasing vélo, de nombreux employeurs trouvent souvent cela très complexe. Par exemple, de nombreuses parties et éléments sont impliqués : ​ la société de leasing, les éventuelles plateformes de gestion et les aspects juridiques, qu’il ne faut pas sous-estimer. En simplifiant le démarrage, on peut s’assurer que de nombreuses bonnes intentions se concrétisent, ce qui profite à la fois aux employeurs et aux travailleurs. » souligne Joëlle Boutefeu.

4371 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Derbigum : un ADN circulaire...

2 Minute(s) de lecture
Acteur bien connu dans le monde de la toiture, Derbigum est à la pointe de l’innovation en matière de recyclage et de…
Brabant wallon

Talents croisés : quand des artistes professionnels et des élèves du Secondaire se rencontrent...

2 Minute(s) de lecture
« Talents croisés » réunit des artistes professionnels de théâtre et des élèves de l’enseignement secondaire qui élaborent des créations théâtrales en commun. Imaginé…
Brabant wallon

Une centaine de commerces du Brabant wallon soutenus par le programme "Formation-Commerces"

2 Minute(s) de lecture
Trois villes et communes du Brabant wallon vont bénéficier du programme Formaction-Commerces qui vise à soutenir et améliorer les performances commerciales des…