Liège-Verviers

Le quartier de Fontainebleau à Liège sur la voie de la métamorphose

3 Minute(s) de lecture

Le site de Fontainebleau à l’entrée du quartier de Sainte-Marguerite à Liège, s’apprête à subir un lifting radical dans les prochaines années : construction de nouveaux logements, aménagement d’un parc public et création d’un boulevard urbain. La bretelle à cinq voies qui, de la sortie de l’autoroute à Burenville plonge vers le centre-ville, sera complètement transformée. L’époque des autoroutes « dans la ville » imaginées dans les années septante ne sera plus qu’un mauvais souvenir…

Réhabilitation d’un vieux site charbonnier

Ces travaux s’étendront sur au moins cinq ans. Ils s’inscrivent dans un plan de rénovation urbaine de quartier de Sainte-Marguerite, un maillon important avant la place Saint-Lambert et l’hypercentre. Un budget de 25 millions d’euros est prévu pour redéfinir les espaces, dont un peu plus de 5 millions de fonds européens dans le cadre du programme FEDER 2021-2027.

Le FEDER finance notamment les travaux d’assainissement et de réhabilitation des friches industrielles. C’est ici que se rejoignent le plan liégeois et le programme européen.

Les quatre siècles d’exploitation charbonnière à Liège ont contribué à la vitalité du quartier de Sainte-Marguerite mais la fermeture des charbonnages de Sainte-Marguerite en 1964 puis de Bonne-Fin en 1967 ont provoqué son inévitable déclin. Des traces de l’activité charbonnière sont encore présentes près de la rue de Hesbaye, au pied de la colline de Xhovémont. Le club de football du Gold Star occupe d’ailleurs des terrains situés au sommet d’un ancien terril.

Début des travaux imminent

Une première analyse des sols a révélé, comme on pouvait s’y attendre, la présence de métaux lourds et de différents hydrocarbures. Une analyse plus approfondie est prévue avant le début de l’assainissement puis des aménagements.

En attendant, les premiers travaux préparatoires de ce grand chantier ont commencé et les premiers coups de pioche sont prévus pour cet été. Il s’agira d’abord d’abattre un pâté de maisons acquises par la Ville en bordure de la rue de la Légia, en contre-bas de l’ancien hôpital Saint-Joseph. La rue de la Légia sera ensuite élargie. 

Passage du busway

La création du boulevard urbain permettra la mise en service d’une des quatre lignes du busway, ces bus rapides, ultra modernes, plus confortables, d’une capacité de 120 à 200 passagers et évoluant le plus souvent possible en site propre. Ces quatre lignes relieront différents points de l’agglomération. La ligne B1 de Chênée à Ans via le centre-ville et l’hôpital du Mont-Légia passera précisément par Fontainebleau. Deux autres lignes iront de la place de la République française au CHU en passant par la Médiacité (B3) et de la gare routière de la rue Léopold à Robermont et Fléron (B4). La B2, la première à entrer en fonction, en principe en 2025, partira des Guillemins vers le CHU. Ces liaisons compléteront le parcours du tram qui devrait, un jour, circuler entre Jemeppe et Herstal.

Logements et espace public

Le plan de réhabilitation ne servira pas qu’au busway et à la mobilité. Il prévoit aussi, notamment, la création d’un habitat favorisant la mixité sociale avec la construction de huit immeubles de trois étages sur l’ancien parking du Bas-Rhieux, un nouvel îlot bâti le long de la nouvelle rue de la Légia ainsi que l’aménagement d’un parc public de trois hectares dans le prolongement de la colline de Xhovémont.

Les travaux se dérouleront en plusieurs phases :

– en 2024, démolition du pâté de maisons de la rue de la Légia,
– en 2025, élargissement de la rue de la Légia, 
– en 2026, poursuite des travaux d’assainissement,
– en 2027, mise en service de la ligne B1 du busway
– à l’hiver 27/28, aménagement des espaces publics et construction des logements.

Si tout se passe comme prévu, ce quartier populaire de Liège devrait être métamorphosé au début de la troisième décennie du XXIème siècle.

(Photo Ville de Liège)

65 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamurWallonie picarde

L’UWE et les CCI passent à l’AKT

2 Minute(s) de lecture
L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les 5 Chambres de Commerce et d’industrie (CCI) wallonnes ont décidé d’unir leurs destins pour former…
Liège-Verviers

Reno.energy a le marché des panneaux photovoltaïques pour les écoles du réseau

1 Minute(s) de lecture
Le Secrétariat général de l’enseignement catholique (SeGEC) a fait le point sur le programme d’investissement sans précédent dans le secteur scolaire, destiné…
Liège-Verviers

AMOS et HITEC unis pour innover dans les technologies de communication optique par satellite

1 Minute(s) de lecture
L’entreprise liégeoise AMOS, qui vient d’entrer dans le giron d’Aerospacelab, et la société HITEC Luxembourg ont récemment conclu un protocole d’accord pour…