Namur

L’association ASD distinguée par un prix québécois pour le mieux-être de ses employés

2 Minute(s) de lecture

Aide et Soins à Domicile (ASD), c’est une association dont l’objectif est de permettre aux personnes de rester chez elles le plus longtemps possible. Elle compte 620 travailleurs (infirmières, aides familiales, aides ménagères, gardes à domicile, assistants sociaux et administratifs) qui prennent en charge 4000 patients chaque mois en province de Namur. Elle propose trois activités intégrées, au service de la population : des soins infirmiers, l’aide à la vie journalière regroupant les services d’aides familiales, de gardes à domicile et d’aides ménagères, ainsi qu’un centre de coordination.

ASD vient de recevoir le prestigieux prix québécois « Distinction » dans la catégorie « Hors Québec » remis aux entreprises qui se distinguent en matière de santé, qualité de vie et mieux-être au travail. Ce prix vient couronner les efforts soutenus de cette association afin de créer un environnement de travail agréable dans lequel chaque employé se sent valorisé.

La pénurie de personnel soignant dans les hôpitaux est criante mais elle se fait également sentir dans des secteurs tels que les soins et aide à domicile. Prendre soin de son personnel est donc devenu un enjeu crucial pour les structures de soins…

Cette reconnaissance est d’autant plus significative que ce prix est rarement décerné à une entreprise belge. A ce jour, seul le centre de prêt de la Fédération Wallonie Bruxelles situé à Naninne l’a obtenu…

Politique d’amélioration continue

« Enclencher cette démarche, c’est entrer dans un processus permanent d’amélioration c’est exercer sa responsabilité sociétale d’entreprise » détaille Dominique Loroy du Cabinet Conseil Camille spécialisée en Santé Qualité de Vie et Mieux-Etre au Travail qui accompagne ASD Namur dans ce processus de culture d’entreprise positive et participative.

L’obtention de ce Prix n’est que le démarrage d’une politique d’amélioration continue de la santé et du mieux-être envers notre personnel. « Nous venons d’ailleurs de signer une charte d’engagement en collaboration avec le Comité de Prévention et de Protection au Travail (CPPT) » explique Delphine Mathieux, la directrice générale d’ASD Namur. « Notre objectif est de mettre en place des actions concrètes qui toucheront les quatre sphères d’activités reconnues pour leur impact dans le cadre du référentiel « Entreprise en Santé » soit : les habitudes de vie du personnel, l’équilibre travail/ vie personnelle, l’environnement de travail et les pratiques de gestion ».

Des exemples concrets

Parmi les activités concrètes mises en place, on peut citer le programme Ergo Fit, un programme de mise en forme pour les collaborateurs. Prévu pendant leur temps de travail, ce dernier vise à entretenir sa santé et à renforcer sa capacité à faire face aux contraintes du travail à partir d’activités physiques. Ce projet favorise également les rencontres entre collègues en partageant ensemble une activité physique ; 137 travailleurs y ont pris part.

L’ASD pratique également le management participatif et créatif. Pour cela, l’association s’inspire des principes de sociocratie mis en place dans le modèle « Buurzorg » aux Pays-Bas et « Soignons humains » en France. Il vise à fidéliser le personnel de soins et à être attractifs pour recruter de jeunes infirmiers. Pour ce faire, une équipe pilote de 12 infirmiers a été constituée afin d’être formée à ces modes de gouvernance. Différents rôles ont ainsi été attribués tels que planificateurs horaires ou tournée référent médecin animateur ou facilitateur de communication.
Ce fonctionnement permet notamment d’améliorer la qualité de la prise en charge d’un bénéficiaire d’obtenir un horaire conciliant plus facilement la vie privée et la vie professionnelle de mobiliser le réseau de proximité etc. D’après les premiers résultats ce nouveau modèle semble prometteur.

(Photo ASD)

4341 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonHainautLiège-VerviersNamurWallonie picarde

L’UWE et les CCI passent à l’AKT

2 Minute(s) de lecture
L’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et les 5 Chambres de Commerce et d’industrie (CCI) wallonnes ont décidé d’unir leurs destins pour former…
Namur

Des questions autour du complexe hôtelier Van der Valk à Bouge

3 Minute(s) de lecture
Le Conseil d’administration de BEP Expansion Economique a été saisi par le groupe Van der Valk d’une demande d’acquisition d’un terrain de…
Namur

Civadis innove dans le service public avec l'intelligence artificielle

1 Minute(s) de lecture
Civadis, l’entreprise namuroise spécialisé dans les services informatiques pour les administrations locales en Wallonie et à Bruxelles, a annoncé une avancée significative…